AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'hésitez pas à nous soutenir en cliquant sur le top-site ou en laissant un petit mot sur bazzart.
le forum ouvre de nouveau ses portes ! n'hésitez pas à nous rejoindre, plein de scénarios sont à votre disposition.

Partagez | .
 

 DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 10:33


   ✰✰✰
   "La mort est un état de non-existence. Ce qui n'est pas n'existe pas. Donc la mort n'existe pas"
    Destins Tordus ~ Woody Allen.

   

   oleg dmitri baranov

   

   ≈ surnom: Cela dépends des gens que tu fréquentes, tu as des surnoms plus débiles les uns que les autres. ≈ age: vingt-quatre longues années se sont écoulés pour le moment depuis ma naissance. ≈ études/métier: Étudie dans le domaine de l'audiovisuel, mais tu fais des boulot par-ci, par-là pour la mafia australienne. Cela peut concerné autant le transport que le meurtre, donc tu fais profil bas, le jour. Après tout, c'est de famille, tout ça. ≈ statut civil: Célibataire, avec certains conquêtes régulières ≈ lieu de naissance: Ta mère patrie est la Russie, à Moscou. ≈ nationalité: Étant né en russie, tu es donc qualifié de Russe. ≈ orientation sexuelle:  Tant que y'a un orgasme à la clé, l'reste, tu t'en fou...   ≈ depuis combien de temps vis-tu à lewisburg ? Quelques années déjà. Environ 3-4 ans. ≈ famille: Une soeur, c'est tout ce qu'il te reste. ≈ quel genre de voisin es-tu ? plutôt tranquille qui est pas trop dérangeant, mais qui a souvent affaire avec des trucs pas toujours légals. ≈ statut social: Entre moyenne et riche. Tu es pas pauvre, ni riche, mais tu te contente du stricte minimum. Les biens matérielles sont secondaire pour toi. ≈ aspirations de vie: argent ≈ qualités et défauts: protecteur ✗ bagarreur ✗ borné ✗ lunatique ✗ mystérieux ✗ sensible ✗ taquin ✗ compréhensible ✗ bordélique ✗ rêveur compatissant ✗ doux ✗  ✗ fidèle en amitié ✗ pas ponctuel du tout ✗ à l'écoute ✗ honnête ✗ direct ✗ aventurier ✗ courageux  ≈ le massacre du jeudi 18 avril 1996: T'avais à peine cinq ans et t'étais en Russie. Mais sinon, en tant que fil d'un tueur et que tu suis son chemin, ça te fait ni chaud, ni froid. ≈ groupe: the newbies. ≈ avatar: will higginson≈ crédits: écrire ici.


   ✰  we're all pretty bizarre, that's all.
   ◭ il est né à Moscou, en Russie ◭ Né d'un père dite ''effaceur'' et d'une mère mannequin, qui préfère ses joints qu'à ses enfants ◭ il est bisexuelle et assume ◭ il aime être en bande, mais il lui arrive d'avoir ses moments de solitude ◭ il est un artiste né, il fait autant de la photo que de la musique ◭ il avait été approché pour être modèle photo mais ça ne le branche pas du tout ◭ il aime la liberté et déteste devoir suivre des règles ou devoir rendre des comptes ◭ il n'a pas beaucoup voyagé dans la vie, mais voudrait faire le tour du monde ◭ malgré ce qu'on peut penser, il sait cuisiner, aussi bien des plats étrangers que des plats français ◭ il mange comme un gros, mais fait aussi énormément de sport à côté. Les muscles pour attirer les filles ne viennent pas d'eux même ◭ il se déplace plus en bmx ou en skate qu'en voiture ◭ il déteste qu'on lui pose des questions sur sa vie, sa famille ◭ il ne dort pas beaucoup sans être forcément fatigué ◭ ses tatouages, ce sont ses bébés à lui, et il a déjà viré une nana de son pieu parce qu'elle en critiquait un. faut pas déconner hein. ◭ il a une petite soeur, il a du s'occuper de celle-ci suite au décès de ses parents ◭ il ne travaille pas ses parents lui aillant laissé un gros héritage. on ne dira pas le montant. ◭ Au travail, il déborde de sérieux et d'exigence. C'est un perfectionniste, le genre à s'enfermer dans sa bulle jusqu'à atteindre le but attendu ◭ Il aime se balader la nuit, cigarette entre les lèvres. Dmitri c'est un chien errant.

   
prénom/pseudo: Dieu. Non, juste Émy. Sinon, sur la toile, Gypsy Water. âge: 20 ans où as-tu connu LIA: bazzart  fréquence de connexion: sept sur sept, en générale c'est votre dernier mot ? écrire ici. (préférez les gifs de 250px.)
   


   
Code:
<pris>◈ Will Higginson</pris> - [i]Dmitri Baranov[/i]
    


Dernière édition par Dmitri Baranov le Mar 24 Juin - 1:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 10:34

✰ sweetie, you couldn't ignore me if you tried.
La vie, cette maladie sexuellement transmissible... Tu ne sais pas s'il faisait beau le jour de ta naissance. Pleuvait-il ? Le soleil illuminait t-il la chambre d'hôpital ? Tu ne sais pas. C'est pour tous le monde un détail, mais pour toi, ça a son importance. Et tu ne sais même pas pourquoi. Sûrement car au fond, tu est un artiste, et tu aurais aimé savoir si la peau de ta mère capturait bien la lumière, ou bien si l'obscurité de l'extérieur rendait celui-ci plus terne. Ce que tu sais, c'est que tu est né, il y a 23 ans, dans cette hôpital de Moscou, et qu'aucune complication n'est apparue. Ton père était un homme particulièrement absent. Pour autant, il était ton héros. L'homme que tu voyais comme le seul homme à croire, à vénérer, à adorer. Petit, tu ne restais qu'avec ton père, mais son travail t’empêchait de le voir autant de fois que tu aurais aimé. Il était en quelques sortes très peu diplomate dans ses affaires qu'il entreprenait, et tu n'a jamais réellement su ce qu'il faisait. Ce ne fut qu'à l'âge de 8 ans que tu as compris que la Vérité est parfois loin de ce qu'on espérait. Loin de ce qu'on pensait... Ta mère, quant à elle, n'était rien d'autre qu'une femme passant par là, extrêmement belle. Mais tu n'a jamais compris ce que ton père lui trouvait. Il était heureux avec elle, mais toi tu ne l'étais pas. Quand il partait, loin, et qu'il te laissait avec elle, tu ne savais pas si tu supporterais de devoir partager cette femme avec sa drogue. Ta mère - si tant est que je puisse la nommer ainsi - était une simple junkie, mannequin ratée à la beauté époustouflante. Tu as rapidement fait ce qu'on appelle en psychologie le deuil de ma mère imaginaire. Comme chaque enfant, ça doit être douloureux. Pour toi, ta mère n'était pas la parfaite maman cuisinière et fée du logis. Par contre, ton père était bien le héros que tu imaginais. C'était le meilleur. Et toi, tu étais son petit garçon. Ta mère, tu n'ai jamais vraiment pu la connaitre entièrement. Elle ne te manque pas maintenant. Tu peux la remercier d'une chose, c'est d'avoir donné naissance à ta sœur, et d'être morte après cette bénédiction, et non avant. Ta petite sœur, Nikita. Ton petit double de 3 ans ta cadette. Une petite beauté ... Et étrangement, tu as parfaitement vécu de devoir partager ton héros avec elle. Héros qui, à tes huit ans t'a involontairement avoué qu'il était ce qu'on appelait communément, un effaceur. Dans ton pays, la petite Russie, ce métier de mercenaire était très répandu, et tous avait un second métier caché. Ton père, c'était son métier à plein temps, et à huit ans, considérant que tu étais assez forte pour encaisser tout ça, il t'a expliqué pourquoi il faisait ça. Il devait me le dire, car on allait te questionner dans ce foyer où  tu allais entrer. Un foyer où tous les enfants étaient des fils, des filles de tueurs. Des patriotiques conservateurs anti-américain. Vive la Guerre Froide, youhou ... Tu n'espérais qu'une chose, c'est que ton père, ta sœur et toi ne soyons jamais séparés par les affres de la vie. Ta mère partit, tu n'avais pas été atteint, mais il en irait très différemment s'il s'agissait de ton père. Alors, nous avons grandis ici, avec des femmes éducatrices, des enfants que nous ne connaissions pas, et que pourtant nous allions avoir à connaître. Notre père venait nous rendre visite, nous reprenait dans son petit appartement le temps d'une semaine avant qu'il ne reparte tuer je ne sais quel homme. Femme. Ou encore pire, famille... Mon père, mon héros, mais également le bourreau de certains, qui ne comprenait pas comment on pouvait jouer aussi facilement avec la vie.

on reprend son souffle, son élan avant d'entamer un nouveau départ une nouvelle vie où tout parait possible mais aussi tout fait peur... mais une force est née et cette force nous permet d'avancer... A l'âge de tes dix-huit ans, on t'a expliqué tes droits, te répétant qu'ici, ce n'était pas une prison, et que tu pouvais désormais partir. Ta sœur Nikita n'en avait que quinze, et ça t'embêtait sincèrement de l'abandonner. Mais dans un sens, tu as enfin compris que tu ne pouvais pas resté coincé ici éternellement et encore pire, t'attacher au passé. Partir et vivre ta vie ne signifiait pas abandonner ta famille, chose qui était pour toi inconcevable. Tu as alors signé les papiers de ta liberté, les remerciant pour l'éducation populaire qu'il t'avait donné. Tu n'avais pas eu la vie rêvée, mais elle t'avait suffit. Ici, il faut savoir être reconnaissant. Tu as alors choisi l'option de tout quitter, et de tout recommencer ailleurs. C'était ta deuxième chance, et rien ne t'empêcherait de la vivre à fond. Ton père te poussait dans tes choix et avec son aide et son soutient financier, tu as pu partir pour Monaco, ton certificat de scolarité te permettant alors de pouvoir choisir ta voie. Tu as arpenté cette ville avec de grands yeux illuminés, tu te souviens encore, tu étais jeune et gentil à cette époque. Tu aimais rencontrer du monde. Et surtout, tu comprenais enfin le poids de ce charme que tu avais hérité de cette mère. Ton corps attirait les femmes, ta bouche les faisait rester. Durant un an, tu t'est amusé, jusqu'à ce qu'on te manipule. Jusqu'à ce qu'une femme te fasse comprendre que finalement, tu n'étais rien. Rien de pire, rien de mieux que ce qu'elle avait toujours connue. Et ce fut la seul à m'avoir vraiment interpellé... Quel choc ce fut lorsqu'elle t'annonça cela en se rhabillant après notre acte fougueux. Elle s'était donc servi de toi. Comment cela était-il possible ? Sincèrement, comment pouvais-tu être aussi naïf ? Tu ne pouvais t'autoriser à être comme toutes les autres, un simple garçon sans intérêt. Non, toi, un homme qui marque les mémoires. Un homme de caractère, qui vous blesse et vous émeut en même temps. Ton appareil photo à la main, cadeau de papa pour tes seize ans, tu arpentais alors les rues, les parcs, appuyant inconsciemment sur la touche qui rendrait ce moment fixe à tout jamais. Tu compris alors que tu devais prendre ma vie en main. Sortir , t'amuser, d'accord, mais tu devais penser à ton avenir. Tu as alors tout fait pour passer les sélections, leur montrant tes plus beaux clichés, tes plus beaux poèmes. Et ils ont du t'apprécier, car tu est désormais étudiant de cette école, et cela fait maintenant 2 ans. La vie a filé, mais comme tout le monde le sait, rien ne se passe jamais comme on veut. Et ce plan que nous avons tous en tête fini par être mis à mal, indubitablement.

Si je ne reviens pas physiquement, n'oublie pas que chaque fois que tu sentiras la brise sur ton visage, ce sera moi qui serai revenu t'embrasser. Papa. Pourquoi tu es parti ? Pourquoi tu n'a pas fait attention ? Pourquoi tu n'as pas arrêté de jouer avec le feu, avant qu'il ne te brûle. Papa est mort, il y a un an. Et ta sœur est sorti du pensionnat. Notre peine fut immense, et elle l'est encore aujourd'hui. Sans héros, sans espoir que quelqu'un soit toujours la pour vous sauver, nous conseiller... Comment peut-on vivre ? Dites-le nous. Tu est perdu, et Nikita aussi. Tu as tout fait pour qu'elle te rejoigne ici, prenant un travail dans un bar, acceptant de poser pour ses minables photographes. Et elle est venue te rejoindre. Nous vivons ensemble pour le moment, sortir d'un pensionnat de cette façon, ce n'est jamais simple. Et toi, tu continue mon bout de chemin, espérant photographier et être reconnue pour ce que tu fais. Espérant être photographiée par les grands, les vrais, ceux des États-Unis, ou alors de France. Pas par des minables qui utilisent tes photos pour leur plaisirs intimes. Tu as évolué dans cette ville, tu grandis encore aujourd'hui, rencontrant certaines personnes qui acceptent ton caractère exécrable et légèrement trop sincère. Chacun ici a perdu la notion d'espoir, où bien celle de l'amour. Quand tu donne, on te prend tout, sans rien te laisser. Quand tu prend, on te récupère tout sans même t'expliquer. Quand tu aimes, on finit toujours par te détester, ou alors par te quitter. T'abandonner. Ta presque mère. Ton père. Tu sais que Nikita partira elle aussi un jour. Et alors, que restera t-il de toi ? De ce petit qui aimait la Vie, et qui aimait les Autres ? Sans doute rien. Ou alors presque rien ...


Dernière édition par O. Dmitri Baranov le Lun 23 Juin - 22:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 10:35

heeey, bienvenue   I love you merci pour ton inscription, excellent choix d'avatar et de nom ! will est vraiment hot quoi   si tu as la moindre question, n'hésite pas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 10:37

BIENVENUUUE !   

Puis ton avatar, mon dieu    
Merci de t'être inscrite sur ce nouveau forum puis si tu as besoin, n'hésite surtout pas, on est toujours dans les parages  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 10:55

justine.   mon pseudo serait sensé te dire un truc, tu sais  What a Face merci pour le prénom et le choix de vava   d’ailleurs, j’me demande bien se que tout le monde a avec les prénoms russes   et t’inquiètes, je n’hésiterais pas   hummm. shérif tandis que Dmitri bosse à distance pour la mafia   

linoa je connaissais pas cette Emily, en plus on porte le même prénom What a Face elle est magnifique sur ton vava I love you j'vous ferrais signe, en cas de besoin, promis   

Bref, merci à tous les deux I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 11:02

j'ai bien reconnu, t'en fais pas ! c'est pour ça que j'ai rajouté le "hey" devant tu vois, dans une tentative désespérée de ne pas écrire juste un truc cliché  il nous faudra un lien de fou   
Revenir en haut Aller en bas
◈ we are the beloved queens.
avatar

› MESSAGES : 145
› AVATAR : Ellen Page
› PSEUDONYME : marie (wayland)
› DOUBLES : Frankie l'adorable flic
› CRÉDITS : astoria (avatar.)
› BANK ACCOUNT : 254


MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 11:07

Je dois avouer que je ne connaissais pas Will, mais bon dieu ce qu'il est canon    merci beaucoup à toi pour ton inscription et bonne chance pour ta fiche. Si tu as la moindre question n'hésites pas à venir contacter le staff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 11:10

justine. oooh. faut pas avoir peur des clichés   en plus, à 6h05 du matin et j'ai pas encore dormir, ça rendrait tout ça fort subtile  🇵🇫 mais tu ne pouvais pas savoir que mon cerveau était en mode ''off'' donc ça va, j’te pardonne   j'imagine qu'on ne peut pas faire autrement  

marie. petite inculte va  🇵🇫 en plus, j’sais pas comment t’as pu passer à côté de ce mec   mais, ça va. J’devrais te pardonner   encore une fois, je n'hésiterais pas en cas de besoin   puis merci.
Revenir en haut Aller en bas
◈ we are the beloved queens.
avatar

› MESSAGES : 145
› AVATAR : Ellen Page
› PSEUDONYME : marie (wayland)
› DOUBLES : Frankie l'adorable flic
› CRÉDITS : astoria (avatar.)
› BANK ACCOUNT : 254


MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 11:23

Vas y frappes moi, je le mérite ;____; Je n'y connais rien en mannequins en vérité, mais celui là il est miam, je veux bien en faire mon quatre heure Pardonnes moi, je te ferais du gâteau au chocolat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 11:30

faut pas jouer avec la violence avec dmi à moins que t'es des envies suicidaires, alors, c'est différent   aaawwn. alors, on va faire une bonne paire, moi je m'y connais absolument pas en acteur   on s'complète   oooh. comme c'est gentil   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 16:43

Bienvenuuuuuuuuuue  
Dans le genre pas originale, je vais dire comme Marie : j'y connais rien en mannequins ... Mais celui-là est canon   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 18:55

comme on se retrouve
  bienvenue, j'étais sur que c'était toi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 20:24

will
bienvenue à toi & amuse toi bien parmi nous. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 22:25

emma, alors, on s'complèteras à trois   donc, si jamais tu veux élargir tes connaissances en mannequin, faut pas hésitez, une seconde   

olga encore toi   t'aurais dû faire ta maggie   on aurait pu reprendre leur relation ici   

kenza la coquine, tu m'as pas reconnue ?   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 22:27

will est tellement beau  bienvenue ici et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 22:29

WILLLLLL    (pardon, je l'aime  Arrow xD)
Bienvenue & bonne chance pour ta fiche   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 22:34

manon. aawnn. cette rosamund, elle est magnifique   
leah. t'excuses pas, je comprends parfaitement emilia est magnifique auss I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 23:01

Bg  
 Welcome
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 23:16

au dc je la ferais si tu veux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 23:41

Amilija merci nina est pas mal non plus, quoique trop vue
olga ben, c'est comme tu veux, je t'oblige pas, et puis on verras à ce moment la
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Lun 23 Juin - 23:43

on verra si tu tiens surtout
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Mar 24 Juin - 0:00

ouai voilà pour le on verras, en faite Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Mar 24 Juin - 0:03

Dmitri Baranov a écrit:
kenza la coquine, tu m'as pas reconnue ?   

mais si, mais si. j'ai même crié ton prénom sur la box dès que tu t'es inscrite mais t'étais paaaas là.    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Mar 24 Juin - 0:09

rrroh. j'ai voulu vérifier et c'était plus dans les archives   c'est pas juste   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   Mar 24 Juin - 0:10

dans ce cas, faut que tu me crois sur parole.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.   

Revenir en haut Aller en bas
 

DMITRI ▸ Chaque chemin de la vie, mène au couloir de la mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Chacun sa route chacun son chemin ♫ [ Libre 1 Personne ]
» Quand on est perdu, on demande son chemin. [TERMINE]
» Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: THEN I'LL RAISE YOU LIKE A PHOENIX :: They will be born :: Welcome to Lewisburg-