AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'hésitez pas à nous soutenir en cliquant sur le top-site ou en laissant un petit mot sur bazzart.
le forum ouvre de nouveau ses portes ! n'hésitez pas à nous rejoindre, plein de scénarios sont à votre disposition.

Partagez | .
 

 no one can change your life except for you (jules)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 15:28


✰✰✰
and i watched it begin again.
Begin Again ~ Taylor Swift.


Jules Chandler Harrington


≈ surnom: juju la plupart du temps ou ju' pour faire plus court. ≈ age: vingt-sept ans, la trentaine s'approche sérieusement ... ≈ études/métier: J'ai fait des études très moyennes durant mes premières années avant de trouver ma voie dans l'éducation. Je suis aujourd'hui professeur de littérature au Kennedy High School. ≈ statut civil: Je suis aujourd'hui célibataire même si je sors d'une relation qui m'a chamboulé. ≈ lieu de naissance: Je suis né ici, à Lewisburg et j'y ai toujours vécu. ≈ nationalité: je suis américain. ≈ orientation sexuelle: Hétérosexuel, je ne me suis jamais posé la question.  ≈ depuis combien de temps vis-tu à lewisburg ? Je suis né ici et j'y ai toujours vécu. Je n'ai que très peu quitté la ville et quand c'était le cas c'était pour des villes proches. Bizarrement, je n'ai jamais trop eu envi d'en partir. ≈ famille: Je viens d'une famille nombreuse où ma soeur de vingt et un ans est la plus petite. ≈ quel genre de voisin es-tu ? Je ne suis pas pénible je pense. Je laisse les gens vivre comme ils l'entendent et je ne vais pas fouiller dans le vie des autres, les ragots ce n'est pas mon truc. Mais il y a tout de même des limites et je n'hésite pas à les rappeler à mes voisins de temps en temps. ≈ statut social: Je n'ai pas toujours eu une vie aisée mais grâce à mes études faites sur des bourses et à mon métier j'ai réussis à avoir un niveau de vie moyen voire aisé. ≈ aspirations de vie: argent, famille, solidarité. ≈ qualités et défauts: franc, cela ne sert à rien de tourner autour du pot. joueur, je n'y peux rien, cela rythme ma vie. souriant, cela ne coûte rien et c'est plus agréable non ? possessif, j'ai du mal à partager. brutal, cela m'arrive, souvent je ne le fais pas exprès. jaloux, je n'aime pas que l'on tourne autour de ce qui est à moi. perfectionniste, je n'aime pas les choses mal faites, c'est comme ça.   ≈ le massacre du jeudi 18 avril 1996: J'étais à l'école lors de la fusillade, bien sûr que je m'en souviens. J'ai eu la chance de ne perdre aucun membre de ma famille car la plupart étaient trop petits ou malades mais des amis à moi ont perdu des frères et soeurs. Ce fut une journée horrible et je comprends que des gens aient du mal à tourner la page. J'ai moi-même des cauchemars de cette journée mais il faut passer à autre chose. ≈ groupe: a new life. ≈ avatar: théo james. ≈ crédits: tumblr.


✰  we're all pretty bizarre, that's all.
01. sa famille est ce qui est de plus important dans sa vie. 02. il a eu une adolescence assez tumultueuse où il a fait de mauvaises rencontres et où il a pris de mauvaises habitudes. 03. il s'en est sorti grâce à sa soeur et au soutien de sa famille. 04. le sport c'est quelque chose d'important pour lui car il faut s'entretenir mais il adore aussi cuisiner. 05. il arrive tous les jours au lycée en avance pour rencontrer ses élèves et il reste après les cours pour animer des clubs ou aider des collègues. 06. claris n'est jamais vraiment sortie de son esprit, elle est la seule personne qu'il garde dans son esprit en pensant à cette période et il a toujours espéré qu'elle s'en était elle aussi sortie. il sait aujourd'hui que c'est le cas. 07. sa soeur et stephen son colocataire et meilleur ami sont les deux personnes pour qui il ferait à peu près n'importe quoi. 08. il cauchemarde toujours de la fusillade à l'école car il se trouvait sur place mais il ne veut pas se laisser hanter par le passé, il veut aller de l'avant. 09. il rêve un jour de fonder une famille et de pouvoir offrir à ses enfants ce qu'il n'a pas pu avoir c'est pour cela qu'il travaille dur. 10. la littérature a toujours été une grande passion, même dans sa période terrible durant son adolescence, il n'a jamais cessé de lire. il écrit aussi un peu mais ça c'est son jardin secret.

prénom/pseudo: mimi. âge: dix neuf ans.  où as-tu connu LIA: bazzart.  fréquence de connexion: tous les jours. c'est votre dernier mot ? oui jean-pierre What a Face 


Code:
<pris>◈ Théo James</pris> - [i]Jules Harrington[/i]


Dernière édition par Jules Harrington le Mar 24 Juin - 21:42, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 15:29

✰ sweetie, you couldn't ignore me if you tried.
dix-sept ans + Tu te réveillais dans ton lit en sursaut, le front couvert de sueur. Encore un cauchemar, encore un autre et pourtant toujours le même. Tu avais neuf ans à l’époque de la fusillade et tu étais dans l’école. La salle de classe dans laquelle tu te trouvais n’avait pas été touchée grâce au bon sens de votre maitresse. Tout le monde l’avait toujours trouvée excentrique mais le jour de la fusillade, elle avait été la plus efficace. Le tueur n’avait même pas mis les pieds dans la salle pour voir s’il y avait quelqu’un car de la fenêtre, elle semblait complètement vide. Pourquoi ? Parce que dès que les cris avaient commencé à retentir, la maîtresse avait emmené tout le monde dans le laboratoire des sciences et tout le monde s’était couché par terre. Elle nous avait supplié de ne pas faire de bruit avant d’aller cacher toutes nos affaires. Mais malgré ses précautions, les cris et les tirs ainsi que les corps emmenés dans les ambulances ne pouvaient quitter ton esprit. Tu étais enfermé encore et toujours dans ce cauchemar. Tes parents travaillaient la nuit, ils n’en savaient rien. Seule ta sœur se doutait de quelque chose mais elle dormait profondément. Tu te levais, incapable de revenir dormir alors que tu attrapais une cigarette. Tu ne pouvais pas te permettre de l’allumer à l’intérieur alors tu enfilais un jogging avant de sortir de la maison. Tu laissais tes pas te guider, la cigarette dans la bouche. Depuis la fusillade, tu n’avais plus été le même. Ta descente aux enfers c’était faite progressivement et grâce à des gens qui ne faisaient que t’y entraîner mais tu y étais en plein désormais et tu ne le savais que trop bien. C’était peut-être ça le pire au final, s’en rendre compte. Tu fumais beaucoup trop pour ton bien, tu buvais beaucoup aussi. Récemment, tu avais fait la connaissance d’une demoiselle, une gamine encore à tes yeux. Elle avait douze ans peut-être mais elle était aussi perdue que toi. Elle t’avait confié que ses parents n’étaient pas très présents et tu l’avais entrainée avec toi sans vraiment comprendre pourquoi. Cette gamine t’intéressait, tu te sentais proche d’elle même si tu ignorais le pourquoi du comment. Cette gamine portait le nom de Claris. Beaucoup trop jeune pour toi mais une opportunité à ne pas laisser passer. Tes pas te menèrent donc là où tu l’avais rencontrée, dans un parc de la ville pas très loin d chez elle. Un de tes amis avait organisé quelque chose dans un coin en retrait et tu n’avais pas pu t’empêcher d’y aller. Il n’y avait que pendant ces soirées, alors que l’alcool coulait dans tes veines et que la fumée t’entourait que tu te sentais à l’aise, que tu te sentais vivant. Tu la trouvais assise sur un banc, le regard dans le vide. Un sourire s’afficha sur tes lèvres alors que tu lui dis : « Alors baby Claris, qu’est-ce que tu fais là ? » Tu ne pouvais t’empêcher de la surnommer ainsi, c’était plus fort que toi. Tu savais qu’elle ne tarderait pas à bien grandir mais pour l’instant ce n’était pas le cas. « A ton avis ? » Te demanda-t-elle en levant les yeux au ciel. « Heureusement que j’ai débarqué alors ! Une cigarette ? » Lui proposas-tu. Elle te regarda bizarrement avant de dire : « Non merci. » Elle n’avait jamais accepté tes cigarettes pour une raison inconnue à tes yeux mais tu laissais passer, le but n’était pas non plus d’en faire ton portrait robot. « Qu’est-ce que tu fais là toi ? » C’était une bonne question, ta maison était bien loin de ce parc. « Un cauchemar, encore et toujours le même. » Tu préférais ne pas entrer dans les détails, tu n’étais pas assez proche de la demoiselle pour lui faire tant confiance. « Je suis désolée. » Dit-elle calmement. Tu regardais l’heure sur ta montre, il allait bientôt falloir rebrousser chemin, le lycée n’attendait personne et tu n’avais pas le droit de louper des cours, tu n’avais plus le droit. Malgré tes résultats devenus moyens, il fallait que tu ailles au lycée. « Tu n’as pas à l’être. Viens, je t’offre le petit déjeuner. » Dis-tu en l’entraînant vers un petit restaurant que tu connaissais où ils servaient déjà à cette heure tardive de la soirée ou très matinale.

vingt et un ans + Partie, elle était partie … Tu n’arrivais toujours pas à le croire. Au fil des années, tu t’étais attaché à Claris plus que tu n’aurais dû et elle était devenue une importante partie de ta vie. Mais elle était partie, elle avait disparu de ta vie comme tant d’autres. Et le pire dans cette histoire, c’était que tu n’arrivais même pas à te souvenir de votre dernière soirée ensemble. Tu avais trop bu et l’alcool t’avait fait tout oublié. Et tu détestais ce liquide car même si tu ignorais ce qui s’était passé, tu sentais que c’était quelque chose d’important, qu’il fallait que tu t’en souviennes. Et pourtant, c’était presque impossible. Des fois, tu avais des bribes de souvenir mais tu ne pouvais pas avoir couché avec Claris n’est-ce pas ? Car étant cinq ans ta cadette, tu savais qu’elle était encore vierge. Mais la question restait la même, l’était-elle aujourd’hui ? Tu ne pouvais pas la lui poser car elle avait disparue, cela faisait maintenant quelques semaines. Tu fumais toujours autant et tu essayais d’oublier cette perte dans l’alcool ce qui n’arrangeait en rien tes notes à l’université. Mais tu n’avais pas envi d’y penser parce que c’était samedi et qu’il n’y avait pas besoin de s’en préoccuper. Ce sont des coups frappés à ta porte qui te réveillèrent. En regardant ton réveil, tu vis qu’il était déjà midi. Tu soupirais en te levant car la personne semblait réellement acharnée. Tu ne fus pas réellement surpris de trouver Lisbeth derrière la porte. Quand elle te vit en pyjama elle te dit : « Tu prends une douche et tu t’habilles, je dois te montrer quelque chose. » Tu ne cherchais même pas à la contredire, tu n’avais rien de spécial à faire de toute manière. Tu pris donc une douche rapide avant de t’habiller. En sortant de la salle de bain, tu pris tes cigarettes pour en allumer une mais ta sœur te les confisqua. « Lis’, t’abuses là ! » Mais elle se contenta de lever les yeux au ciel et de mettre les cigarettes dans son sac. Vous quittâtes la maison pour prendre la voiture. Après plusieurs kilomètres dans le silence, tu compris qu’elle t’amenait à l’hôpital. Tu ignorais pourquoi mais c’était le cas. « Pourquoi on va à l’hôpital ? » Ta sœur se contenta de te dire : « J’ai quelque chose à te montrer. » Et ce quelque chose se trouva être un service de personnes touchées par l’alcool et la cigarette ainsi que la drogue. Cela ne donnait vraiment pas envi de continuer après et pour couronner le tout, les patients n’hésitaient pas à vous raconter leur expérience personnelle, c’était mortifiant. Une fois sortis de l’hôpital, tu avais envi de frapper ta sœur : « Pourquoi t’as fait ça Lis ? Qu’est-ce que tu veux ? » Demandas-tu rempli de colère. Ta sœur ne se laissa pas impressionner, loin de là et te dit : « Je veux que tu arrêtes tes conneries. Tu as vingt et un ans, il faut passer à autre chose. Il faut grandir maintenant. Et je doute que Claris ait envi de te retrouver dans un hôpital si elle pointe un jour le bout de son nez. » Elle venait de frapper exactement où il fallait, exactement où ça faisait mal. Tu avais connu Claris alors qu’elle vivait une mauvaise passe mais peut-être qu’elle était partie pour s’en sortir ? Tu n’en savais rien mais tu savais que ta sœur avait raison. « C’est toujours plus facile à dire qu’à faire. » Et tu savais que tes parents ne pouvaient pas te payer un centre de désintoxication alors si tu te lançais dans cette tâche, tu allais en baver c’était certain. « Mais on sera là pour toi Juju. » Dit ta sœur en te prenant dans ses bras. « Je veux juste que tu sois le plus sain possible, je ne veux pas te perdre. »  Tu ne pus t’empêcher de dire : « Moi non plus. » Claris t’avait déjà quitté, tu ne pouvais pas perdre ta sœur.

vingt-sept ans + Tu avais revu Claris et tu n’en croyais pas tes yeux. Tu avais toujours espéré qu’elle s’en sortirait et de la retrouver infirmière dans un hôpital te faisait réellement plaisir. Mais en même temps, tu ne pouvais t’empêcher de ressentir un pincement au cœur car même si le passé vous liait, le présent vous séparait en tous points. Il fut un temps où tu la connaissais par cœur mais aujourd’hui, elle est pour toi une parfaite inconnue et tu détestes ça. Tu avais finis aux urgences à cause d’un accident de voiture. Un moment d’inattention, plus de peur que de mal cependant car tu n’étais pas resté très longtemps dans les murs de l’hôpital. Mais tu y étais resté assez longtemps pour coincer Claris et l’observer plus longuement. Ses traits n’avaient pas réellement changés, elle avait juste mûri et même si tu ignorais encore ce qui s’était déroulé la nuit avant sa disparition, tu ne pouvais t’empêcher de ressentir encore une fois ce lien qui vous avait uni plus de six ans auparavant. La revoir avait été un électrochoc, un rappel de ce passé que tu essayais de laisser derrière toi. Aujourd’hui tu étais complètement remis de ton accident, cela ne t’empêchait pas de passer à l’hôpital de temps en temps pour faire des visites de contrôle mais aussi essayer de coincer Claris dès que tu pouvais. Mais en général tu finissais toujours plus frustré qu’autre chose car tu n’avais aucune idée de ce que tu devais faire face à la demoiselle. Elle te plaisait, c’était indéniable mais la jeune femme que tu avais devant toi était une totale inconnue et elle ne semblait pas spécialement ravie de te revoir. Après ton dernier rendez-vous avec le médecin, tu étais rentré chez toi en t’affalant dans le canapé et en soufflant un bon coup. Tu n’avais même pas fait attention que ton colocataire se trouvait à côté de toi. « Eh ben vieux, je ne sais pas ce qui se passe mais t’en tire une tronche. » Te dit ce dernier alors que tu sursautais. Plongé dans tes pensées, tu avais oublié que tu partageais cet appartement. « Tu te souviens de Claris ? » Stephen avait été ton meilleur ami depuis toujours, il connaissait la demoiselle. « Pourquoi tu me parles d’elle ? On l’a pas vue depuis plus de six ans ! » Te demanda-t-il comme si tu étais sorti d’un asile de fou. « Figure toi qu’elle travaille à l’hôpital, qui aurait cru n’est-ce pas ? » Mais contrairement à toi, à l’époque où Claris avait quitté ta compagnie, elle avait encore toutes les portes ouvertes devant elle, pour toi cela avait été un peu plus compliqué. « Merde vieux, tu l’as revue pas vrai ? Elle est comment ? » Moins avenante qu’avant c’est certain mais elle avait des raisons de se méfier avec toi. « Elle est toujours très belle, plus mâture c’est clair et beaucoup plus sur ses gardes. » Stephen se mit à rire avant de te dire : « Bonne chance vieux, j’aimerais pas être à ta place ! » Connaissant l’actuelle situation de ton ami, tu lui dis : « Franchement, je n’aimerais pas être à la tienne non plus. » Une bonne vieille taquinerie ne pouvait pas faire de mal.


Dernière édition par Jules Harrington le Dim 29 Juin - 19:54, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 15:39

theo est un excellent choix de vava, bienvenue ici I love you
je te réserve un petit lien si tu veux   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 15:43

bienvenue parmi nous et merci pour ton inscription ! excellent choix de scenario I love you si tu as la moindre question, le staff est à ta disposition  il nous faut un lien, j'suis pas sûre qu'ezra apprécie jules   bon pour l'instant claris ne lui a pas parlé de lui encore mais ...   
Revenir en haut Aller en bas
◈ we are the beloved queens.
avatar

› MESSAGES : 973
› AVATAR : evan rachel wood
› PSEUDONYME : marie (wayland)
› DOUBLES : Kira l'animatrice rageuse
› CRÉDITS : shiya + silver lungs
› BANK ACCOUNT : 1182


✰✰✰
› ÂGE: ~ 30 ans
› CARNET DE CONTACT:
› DISPONIBILITÉ: 1/5 rp libre

MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 15:47

Bonjour beau mec

Dis moi, tu es en ville depuis longtemps ? Tu ne chercherais pas un colocataire ?
Bon courage pour ta fiche, tu fais un chouette choix de scénario et surement une heureuse comme dis pas ma vdd, le staff est présent au besoin I love you

_________________
I'm trying to hope
with nothing to hold
I'm in love with you, and I'm not in the business of denying myself the simple pleasure of saying true things. I'm in love with you, and I know that love is just a shout into the void, and that oblivion is inevitable, and that we're all doomed and that there will come a day when all our labor has been returned to dust, and I know the sun will swallow the only earth we'll ever have, and I am in love with you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 15:48

Bienvenuuue   Excellent choix oui   Si jamais tu as besoin de quoi que ce soit n'hésite pas, le staff est là !
Bon courage pour ta fiche   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 15:54

Bienvenue sur le forum jeune homme   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 16:00

theo, theo. très très bon choix.   
encore merci de tenter le scénario bienvenue à toi, amuse toi bien et n'hésite pas à me poser des questions si besoin. (même s'il n'y a pas besoin )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 16:18

Bienvenuuuuuuuuue   
Fioulala, ce choix de prénom + nom, c'est perfect  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 17:15

bienvenue ici beau gosse I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 17:39

Encore un beau gosse célibataire, mais comment voulez-vous qu'on choisisse ? Y'en a trop  
Bienvenue parmi nous en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 17:42

chandler      
bienvenue, très bon choix!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 19:33

elyas + merci à toi  et je ne peux jamais dire non à un lien  

ezra + je n'hésiterai pas si j'ai une question, c'est promis I love you et bien sûr qu'ezra va apprécier jules, voyons  What a Face 

frankie + je vais en faire un natal donc si, il est en ville depuis un moment 👅 et je veux bien une colocataire, faut rien se refuser dans la vie  merci à toi I love you

madison + merci belle blonde et je n'hésite pas si j'ai besoin I love you

lexie + merci à toi  

claris + de rien ma belle, c'est avec plaisir  et je n'hésiterai pas à te contacter   

william + merci à toi  

charlie + merci beaucoup I love you quel choix   

talya + y a pas à choisir, le coeur de jules est un peu pris What a Face mais merci à toi I love you

rapahaëlle + j'ai pas pu résister  merci miss 


Dernière édition par Jules Harrington le Mar 24 Juin - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 20:39

bienvenue, très bon choix de scéna   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 21:37

Bienvenue  I love you 

Theo en prof de littérature ? T'as gagné une ancienne élève !   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Mar 24 Juin - 21:44

zippora + merci ma belle

fauve + oh une ancienne élève, je ne demande que ça    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Dim 29 Juin - 21:18

pour moi tout est parfait, j'ai juste besoin de l'avis de claris I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Dim 29 Juin - 21:27

pour moi aussi, c'est parfait I love you j'ai hâte de rp avec toi, jules.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Dim 29 Juin - 21:37

alors je te valide  I love you très jolie fiche, belle histoire, personnage parfait    il va absolument falloir qu'on discute lien    je te conseille de jeter un oeil au guide pour ne pas te perdre en route   bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   Dim 29 Juin - 21:51

claris + je suis contente que ma fiche te plaise  

ezra + on va être obligés de parler de ce lien de toute manière  merci pour la validation I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: no one can change your life except for you (jules)   

Revenir en haut Aller en bas
 

no one can change your life except for you (jules)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lukas Carter - Two years in a lifetime can change your life
» Votre portrait Chinois
» COLOMBIA ❧ change your life, take it all.
» Buy Me, I'll change your life ~ Mikah
» Rhiannon - Change your past will never change your life. (Terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: THEN I'LL RAISE YOU LIKE A PHOENIX :: They will be born :: Welcome to Lewisburg-