AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'hésitez pas à nous soutenir en cliquant sur le top-site ou en laissant un petit mot sur bazzart.
le forum ouvre de nouveau ses portes ! n'hésitez pas à nous rejoindre, plein de scénarios sont à votre disposition.

Partagez | .
 

 If I lose myself tonight it will be by your side | Talya ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: If I lose myself tonight it will be by your side | Talya ♥   Sam 28 Juin - 7:26


Talya & Duke

If I lose myself tonight it will be by your side...
Les shooters s'étaient enchaînés toute la soirée et je peux vous dire qu'il frappait un bon coup. Un événement spécial à célébrer? Pas vraiment... C'était vendredi soir, alors pourquoi pas! J'étais congé le lendemain, ça pouvait aussi bien être une autre raison de boire. À vrai dire, mes potes et moi trouvions toujours des raisons de caler quelques verres. On s'en veut pas. Faut profiter de la vie, non? Bah à chacun sa façon. Ce n'était pas une grosse fête - seulement une bande de mec à jouer aux jeux vidéos, au beer pong et parler de truc de mec. Rien de plus. Malgré le pourcentage d'alcool que j'avais bu, je restais tout de même responsable. C'est-à-dire, j'allais marcher au lieu de prendre ma voiture. Je n'étais pas du tout prêt de chez moi, mais j'étais un peu trop bourré pour m'en rendre compte et les kilomètres ne me dérangeaient pas vraiment - en ce moment, en tout cas. De plus, j'avais passé l'âge de faire des pyjamas party chez mes copains. Maintenant, je réservais cela qu'aux filles, étant donné qu'avec elle, ce n'était pas qu'une simple petite soirée normal entre amis. Enfin, oui et non. Bref, ma décision était prise, mes pieds allaient me ramener chez moi.

Ma petite promenade nocturne était plus dur que je l'avais imaginé. Normal, vous direz? Surtout que je titubais plutôt que de marcher. J'avais l'impression d'avoir parcouru deux kilomètres, mais quand je m'étais retourné la tête, je pouvais toujours voir la maison de mon pote. La route allait donc être longue. Ou pas... En effet, lorsque je mis les pieds où c'était un peu plus commercial, le bar m'interpella. Non, pas parce que j'avais envie de boire d'autres verres, mais parce que je connaissais la barmaid. Une petite pause après ces cinq minutes de marche ne ferait pas de mal. Et oui, le mec étudie bel et bien en sport. Devant le Witter's bar, je m'apprêtais à entrer quand le portier m'intercepta. Je fronçai les sourcils en levant la tête vers lui. « Y'a un problème? » lâchai-je en tentant de paraître le plus sobre possible. Vu mes mots qui ne voulait pas s'articuler et ma tête qui se balançait un peu de gauche à droite, j'étais bien crédible dans mon rôle.  « Vous connaissez les règles. On ne laisse pas entrer ceux qui ont déjà assez consommé. » Règle qui était - selon moi - stupide. On a droit de se bourrer à l'intérieur, mais par contre, quand c'est déjà fait, on ne peut pas y entrer. Logique, logique... En fait, ce l'était, mais j'avais tellement envie d'y aller que je me trouvais des choses à dire. « Je veux juste aller voir une amie. C'est la barmaid! Tu peux lui dire que Duke est là? Alleeeeer! » À vrai dire, je ne savais pas du tout si Talya était de service ce soir. Ce que je savais par contre, c'était que le grand monsieur qui se tenait à la porte s'en fichait royalement de ce que je venais faire ici. En temps normal, j'aurais tenté d'entrer de force, mais la j'étais trop faible. Le mec pouvait me plier en quatre en ce moment et je ne sentirais sûrement rien. Il resta debout les bras croisés, sans même cligner les yeux. C'était limite flippant, je vous jure. De façon - un peu trop - décontractée, je fis un pas de recul. « Tu lui diras que je vais l'attendre sur le banc... juste ici! » Je lui pointais l'endroit où j'allais prendre place et encore une fois, il resta indifférent. Super! Je me laissai tomber assis sur le banc avant de sortir mon portable et tenter de voir quel heure il était. 1h42. Le bar devait bientôt fermer les portes, ça me donne le temps de me reposer un peu. Malgré l'attente et le fait que ce n'était pas du tout confortable pour mon postérieur, mes yeux commencèrent peu-à-peu à se fermer. Morphée semblait vouloir m'attirer dans ses bras, mais je luttais contre - même si c'était vraiment dur! Je fus sauver par la voix du portier qui attira mon attention. « Bonne nuit Talya. Bon courage. » En attendant son prénom, je tournai la tête vers elle et un large sourire - pousser par l'alcool - s'afficha sur mon visage. « Heeeeey Talyaaa! Ça fait deux heures que je t'attend moi là! » J'exagérais un peu, je l'avoue, mais comme je l'ai dis plus tôt, je n'avais pas la conscience du temps. Je restais assis à la place où j'étais, un peu trop faible pour me lever. Au pire, Talya pourra peut-être me porter!
Code by Fremione.



Dernière édition par Duke A. Lawson le Dim 29 Juin - 6:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: If I lose myself tonight it will be by your side | Talya ♥   Sam 28 Juin - 8:50


Il y a bien des manières de tomber amoureux, et une grande amitié, de celle qu'on ne peut pas perdre sous risque d'en être anéantie, c'est déjà tomber amoureux. Duke & Talya

If I lose myself tonight it will be by your side

La soirée avait été longue, comme souvent les vendredis soir. Le soir du week-end était toujours prétexte à aller boire un coup pour qui que ce soit, les habitués, les occasionnels ou même ceux qu’on ne verrait qu’une fois. Les vendredis soirs attiraient beaucoup de monde, et par la même beaucoup de travail. De toute la soirée, Talya n’avait pas arrêté de servir à droite et à gauche de nombreux clients, avait dû éconduire quelques éméchés comme certains sobres, ou encore prendre les clefs de voiture ou autres de clients ayant trop bu. En somme la brunette n’avait pas eu le temps de s’ennuyer, ni même de penser au fait qu’elle partageait désormais SON bar avec Elyas, son ex-dealer, celui qu’elle avait vu durant plusieurs années dans des ruelles glauques, à qui elle donnait les quelques dollars piqués à son père contre un peu de drogue. Parce que oui, de toutes les personnes qu’on aurait pu lui coller, c’est sur lui qu’elle était malheureusement tombée, à croire qu’on cherchait à la tester près de sept ans après sa dernière dose, six après la fin de sa cure de désintoxication…   Mais ce soir, avec tout le travail qu’elle avait eu à fournir, elle n’avait eu le temps de penser ni à Elyas, ni à son passé de droguée, ni à quoi que ce soit de déplaisant ou de honteux. Paradoxalement, bien que la soirée fût très longue, Talya ne la vit pas passer et alors qu’elle aurait pensé n’en avoir fait que la moitié, c’était déjà bientôt l’heure de la fermeture. En réalité c’était le dernier quart d’heure qui passait toujours le moins vite, et ce vendredi soir ne dérogeait pas à la règle. Ce maudit quart d’heure lui sembla plus long que tout le reste de la soirée, et la brunette put souffler un bon coup lorsqu’elle se rendit aux vestiaires pour récupérer ses affaires. Elle passa rapidement son blouson de cuir et une écharpe autour de son cou avant de se diriger vers la sortie et d’enfin rentrer chez elle, à pied.

Lorsqu’elle passa la porte du bar, prête à rentrer jusqu’à son appartement et retrouver ses deux compagnons à quatre pattes, elle eût comme tous les soirs droit à une attention du vigile. « Bonne nuit Talya. Bon courage. » Lui dit-il, alors qu’il resterait encore jusqu’à que le dernier employé soit parti. À peine avait-elle le temps de le remercier de lui souhaiter une bonne nuit également qu’une voix se fit entendre derrière elle. « Heeeeey Talyaaa! Ça fait deux heures que je t'attends moi là! » Une voix éméchée qu’elle reconnaissait cependant, même si elle jetait un coup d’œil pour vérifier. Parce que c’était son travail aussi, le vigile du bar semblait prêt à intervenir, mais d’un simple geste – une main posée sur son bras – Talya l’en dissuada. « C’est bon, merci. » Le gratifia-t-elle avant de se diriger vers Duke, qui semblait visé à son banc. Avec un sourire qu’elle essaya de réprimer, la brunette s’approcha de son ami et une fois à bonne hauteur lui adressa quelques mots. « C’est marrant, je ne me souviens pas t’avoir servi des verres ce soir. Tu me fais des infidélités ? » Demanda-t-elle avec un léger sourire. Avait-il trouvé une autre barmaid à qui faire la cour ? Quelque part la brunette aurait préféré que ça ne soit pas le cas, mais elle serait bien trop fière pour l’avouer. S’asseyant aux côtés du jeune homme, elle tourna la tête vers lui, et sans lui laisser le temps de répondre à sa première question, elle enchaîna. « Tu aurais pu concurrencer mes piliers de bar habituels dans ton état, tu le sais ? » Elle laissa passa une seconde dans le silence avant de reprendre. « Qu’est-ce que tu fais là, Duke ? » Demanda-t-elle sur un ton doux, qui ne sonnait nullement en reproche, un ton peut-être même inquiet. Elle s’interrogeait seulement sur la présence de son ami, quasi ivre mort sur ce banc en plein milieu de la nuit.
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: If I lose myself tonight it will be by your side | Talya ♥   Lun 30 Juin - 16:25


Talya & Duke

If I lose myself tonight it will be by your side...
Pour moi, l'alcool n'était pas un remède pour me faire oublier mes problèmes. Je n'avais aucune raison précise d'en boire. Même si ça m'arrivait quelques fois d'être ivre, je n'étais pas un de ces alcooliques pour qui c'est nécessaire afin de passer une bonne soirée. Avec ou sans, je savais très bien m'amuser. Et puis, même si j'ai quelques problèmes personnels, ce n'est pas cela qui va m'aider à m'en débarrasser. Oui, j'avoue qu'oublier une fois de temps en temps le fait que je suis mal aimé de mon père m'est agréable, mais ça ne dure que quelques heures. Ensuite, c'est retour à la case départ, mais cette fois-ci, avec un mal de tête. Tant que je m'amuse, cela en vaut la peine! Heureusement, je ne vivais plus chez mon père. Avant lorsque c'était le cas, je devais soit essayé d'entrer par ma fenêtre de chambre - ce qui n'est pas aussi simple quand on a pris un verre de trop. Sinon, je découchais. Tout ça, pour éviter d'entendre mon vieux me faire à nouveau la morale. Je n'étais peut-être pas le plus mature, mais je savais ce que je faisais et ce n'était pas ses paroles qui allaient m'arrêter. Mais bon... lui continuait d'y croire. C'est une des raisons pour laquelle il était toujours déçu par mon comportement. L'incapacité de me contrôler l'avait poussé à croire que j'étais une cause perdue. Rien ne l'empêchait d'y croire, si c'était ce qu'il pensait, tant pis. Je sais ce que je vaux et personne ne va me faire changer d'avis.

Me retrouvant tout près du bar de Talya, j'avais décidé de lui payer une visite. De toute façon, elle avait l'habitude que je me pointe à son bar une fois de temps en temps. Malgré le fait qu'avec elle, je ne pouvais m'attendre à rien de plus, j'aimais bien passer des moments en sa compagnie. Elle était différente des autres personnes avec qui je traînais habituellement, donc ça faisait changement. Cependant, j'avais déjà un peu trop but et apparemment, je n'avais plus d'accès au bar. Du moins, c'est ce que le grand monsieur qui se tenait devant la porte venait de me dire. Je n'étais pas en état de me disputer avec le portier, alors je vins me poser sur le banc tout près de l'entrée, attendant patiemment. Lorsque j'entendis son prénom je m'étais retourné vers elle et un sourire vint s'élargir sur mes lèvres. Un sourire sincère, mais que la largeur avait été poussé par l'alcool. Le monsieur de tout à l'heure semblait à l'affût de la scène. Bah quoi? Il n'a jamais vu deux potes discutés ensemble? Ce n'est pas non plus comme si j'harcelais la jeune femme non plus. Bon, j'avoue qu'avec le taux d'alcool que j'avais pris et ma façon de demander pour Talya pouvait croire que j'étais un ex prêt à s'expliquer, mas ce n'était pas le cas... J'étais même loin de là. J'échappai un rire lorsqu'elle me demanda si je lui faisais des infidélités. « Mais noon! Tu sais très bien que je ne te ferais jamais d'infidélité. » lâchai-je suivis d'un petit clin d’œil. Elle restait tout de même la seule barmaid à Lewisburg que j'aimais bien. Du moins, quand j'étais sobre. Devant sa deuxième question, j'avais haussé les épaules tout en lui glissant un petit sourire. J'avoue que j'avais peut-être un peu trop bu ce soir. La preuve, j'étais figé sur ce banc tellement je savais que si je me levais, ça n'allait pas être de jolie. Lorsqu'on est bourré, se poser n'est pas la meilleure solution si on songe se relever. « Comme je te l'ai dit, je t'attendais. Je voulais entrer, mais monsieur gros bras là-bas ne voulait pas me laisser. N'es-tu pas contente de me voir? Si c'est le cas, je peux retourner chez moi. » Mimant une moue vexée, je tentais de me relever, mais une fois debout, je perdis l'équilibre et retomba assis sur le banc. Sur ce, je ne pu m'empêcher d’éclater de rire. « Je crois que mon corps n'est pas d'accord avec mon idée. »
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: If I lose myself tonight it will be by your side | Talya ♥   Lun 30 Juin - 20:00


Il y a bien des manières de tomber amoureux, et une grande amitié, de celle qu'on ne peut pas perdre sous risque d'en être anéantie, c'est déjà tomber amoureux. Duke & Talya

If I lose myself tonight it will be by your side

Alors qu’elle voyait son ami subir les affres de l’alcool, Talya aurait pu penser au fait qu’elle-même n’avait jamais bu une seule goutte d’alcool. Elle n’y songeait d’ailleurs pas actuellement, c’est seulement lorsqu’on lui rappelait à l’occasion que jamais on ne l’avait vu boire de l’alcool que cela venait à l’esprit de la brunette, une chose que Duke n’avait vraisemblablement pas encore remarqué. Non, elle ne buvait pas, même si elle travaillait dans un bar. Son ancienne dépendance à la drogue était largement suffisante pour Talya, à sa sortie de désintox on l’avait d’ailleurs prévenue, le mieux pour rester clean, c’était encore de ne pas toucher à la moindre substance addictive : alcool, médicament, drogue… Et bien déterminée à ne jamais replonger, Talya suivait ce conseil sans la moindre dérogation, elle ne prenait même pas un simple antidouleur pour un mal de tête. Elle aurait pu rester des jours avec une migraine sans jamais songer à prendre quoi que ce soit, c’était bien trop important pour elle de ne jamais revenir à une période si sombre de sa vie. Mais ce n’était cependant pas ce qui préoccupait l’américano-russe à cet instant.

Venue s’asseoir sur ce banc, alors qu’en sortant du travail elle n’avait songé qu’à rentrer, Talya avait eu la surprise – bonne ou mauvaise – de tomber sur un Duke très éméché. Même assise à côté, la brunette pouvait sentir l’odeur alcoolisée de l’haleine de son ami. Ce n’était pas la première fois que Talya avait à faire avec un ami ayant trop bu, et ça ne serait pas la dernière. Elle avait déjà pris l’habitude avec les clients, mais elle se souciait un peu moins d’eux que de quelqu’un comme Duke. Ce dernier ne put s’empêcher de rire face à la première question de Talya, une question légitime face à l’état du jeune homme. Sa réponse suivie du clin d’œil laissait encore croire à une tentative de drague, mais elle ne releva pas et fit même un sourire sincère. Elle aurait pu lui répondre qu'il n'avait pas intérêt, mais ce serait peut-être l'encourager sur son objectif de drague. Elle se contenta d’afficher un sourire. Le même qu’elle avait vu sur le visage de Duke quand elle était sortie, en un peu moins large ceci dit. Il sembla se ficher de son état, haussant les épaules avec un sourire limite innocent. Il s’expliqua alors sur  la raison de sa présence, puis mima une mine vexée avant de joindre le geste à la parole. Mais aussitôt sur ses jambes il retomba assis sur le banc, et Talya se pinça les lèvres pour ne pas rire ouvertement. Malgré tout un sourire peut-être un peu moqueur était dessiné sur ses lèvres pincées. Il éclata de rire, mais Talya se retint, histoire de ne pas trop l’encourager non plus. « Ai-je dit que je n’étais pas contente de te voir ? » demanda-t-elle tandis qu’elle se levait pour se mettre devant lui. « Puis pour ce qui est de rentrer chez toi, encore faudrait-il que tu te souviennes où c’est, et j’ai de sérieux doutes là je t’avoue. » Lâcha-t-elle avec un sourire clairement moqueur cette fois-ci. « Je te le dis tout de suite, si ton corps suit pas, ce n’est pas moi qui te porterais. Trop de muscles de sportif à soulever pour mon petit corps svelte de simple barmaid ! »
(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: If I lose myself tonight it will be by your side | Talya ♥   Mar 1 Juil - 8:43


Talya & Duke

If I lose myself tonight it will be by your side...
Nous avions beau être des amis à présent, je ne manquais jamais l'occasion de lui faire quelques sous-entendus qui étaient vus comme étant de la drague. Que je sois éméché ou pas, ça venait naturellement. Même si au fil du temps, j'avais compris que c'était un gros non avec la jeune femme, ce n'était pas cela qui allait m'en empêcher. Je la voyais sourire à chaque fois que je la draguais, elle aimait ça. J'en suis sûr. Trop fière pour l'assumer! Ce n'était qu'une question de temps avant qu'elle ne cède. Sinon, bah tant pis! Je n'y ai peut-être pas gagner une histoire d'un soir, j'ai au moins gagné une amie. Enfin, c'était plutôt comme cela que je la voyais dorénavant et non comme étant une simple fille que j'essaie de conquérir. Si ça arrive, tant mieux, mais si ce n'est pas le cas, ce n'est pas bien grave. Lorsqu'elle me demanda ce que je faisais là, je savais très bien qu'elle ne me reprochait pas d'être là à l'attendre. Du moins, elle ne semblait pas du tout déçu si je me fiais au sourire qu'elle avait fait lorsque j'ai crié son prénom, il y a quelques minutes plus tôt. Par contre, je fis mine de le prendre personnel et vint me lever pour finalement retomber sur le banc en éclat de rire. Talya, qui s'était installé sur le banc tout près de moi, se releva pour se planter devant moi – comme pour me bloquer. De toute façon, vu mon état, je n'allais pas aller très loin. « Et bien, en me demandant ce que je faisais là, cela me montre que tu es surprise de me voir. Ça peut donc être négatif, comme ça peut être positif, non? Je ne veux pas non plus que tu crois que je t'harcèle.» Une chose que j'aimais bien faire était de jouer avec les mots. Sachant qu'une phrase pouvait avoir beaucoup de signification, je prenais un malin plaisir à le prendre de la façon dont elle n'a pas été dite. Voir les gens se défendre et s'expliquer me faisait marrer à vrai dire. Faut bien se divertir dans la vie! La jeune femme se moqua ensuite de mon état en me disant que je ne me rappelais sûrement plus de mon adresse. J'arquai les sourcils avant d'afficher un air songeur. Après quelques secondes, je levai l'index en l'air, comme pour dire qu'elle avait un point là-dessus. Je me rappelais bel et bien où je vivais. Par contre, trouver mon chemin était le casse-tête dans cette histoire. C'est bien beau connaître la rue et le numéro, mais si tu ne sais pas comment t'y rendre, tu es mal barré. Je ris à nouveau lorsqu'elle ajouta qu'elle ne pouvait pas me porter. Normal, quoi. « Et puis, ça serait dommage qui lui arrive quoi que ce soit à ton corps. » On m'a toujours dit, quand on apprécie quelque chose, il faut en faire part. Son corps m'avait l'air pas mal, alors autant lui dire. Connaissant les femmes, se faire dire que leur corps est jolie est un grand compliment. Même si Talya ne semblait pas la fille qui s'inquiète pour son physique. « Au pire, nous pouvons toujours aller chez toi. » proposais-je en m'attendant déjà à la réponse, mais qui ne tente pas sa chance n'a rien. « Mais si tu ne veux pas, ce n'est pas grave. Ce banc me semble assez confortable pour y passer la nuit comme le ferait un clochard. » Je m'étendis sur le banc pour jouer le rôle en posant mes mains sous ma tête faisant mine d'être prêt à me coucher. Je levai les yeux vers elle, un sourcils arqué. Il est vrai qu'en ce moment, il en faisait un peu trop, mais ce n'était que des blagues. Je ne voulais pas non plus la forcer à me ramener chez elle. Mon but en lui rendant visite n'avait pas été de lui donner le rôle de taxi. Je pouvais bien me démerder tout seul, même dans mon état.
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: If I lose myself tonight it will be by your side | Talya ♥   Mar 1 Juil - 18:01


Il y a bien des manières de tomber amoureux, et une grande amitié, de celle qu'on ne peut pas perdre sous risque d'en être anéantie, c'est déjà tomber amoureux. Duke & Talya

If I lose myself tonight it will be by your side

Finalement la soirée ne finirait pas exactement comme Talya l’avait prévue. Si dans son idée il était question d’un gros câlin avec ses deux compagnons canins, d’une bonne douche chaude, et d’un bon sommeil réparateur, la brunette était maintenant certaine que tout cela serait pour un autre soir. Elle ne s’en plaignait pas particulièrement, si la fin de sa soirée changeait certes radicalement, elle ne présageait rien de mauvais, même si peut-être aurait-elle préféré un Duke un peu moins alcoolisé. Mais la brunette ferait avec, tant que ce n’était pas monnaie courante, elle ne s’énerverait pas pour une soirée d’excès. Puis peut-être qu’elle en apprendrait un peu plus sur lui, on dit souvent que les langues se délient avec suffisamment d’alcool. Une chose impossible à vérifier avec Talya cependant. En tout cas l’alcool n’empêchait pas le jeune homme de faire quelques sous entendus, de la draguer de manière subtile, comme il aimait à le faire depuis le début. Une chose qu’il n’acceptait pas de la part d’un autre homme, à croire qu’il était le seul à pouvoir la draguer. Bon il est vrai qu’il n’avait eu ce comportement protecteur et jaloux qu’à une seule reprise, avec un homme particulièrement lourd qui cassait les pieds de la jolie Talya. Elle passait sous silence l’énervement soudain de Duke, sa difficulté à se contrôler mais le calme qu’il avait retrouvé à la demande de la barmaid. Elle le remerciait encore d’être intervenu, et c’est sûrement pour cela qu’elle le laissait encore jouer à ce jeu de drague en gardant le sourire. Sourire qu’elle avait toujours sur les lèvres alors qu’il lui répondait en jouant sur les mots. « Tu ne me harcèles pas, et au pire j’ai un grand frère qui pourrait régler le problème. Les Russes ne rigolent pas, tu sais. » Dit-elle en plaisantant. « Et… ma surprise était plutôt… positive. » Avoua-t-elle après une seconde de fausse hésitation. Elle ne jouait pas totalement son jeu, gardant un peu de réserve pour ne pas trop l’encourager tout de même, mais il n’avait pas besoin d’elle de toute façon. Bien qu’improvisé, et malgré le trop plein d’alcool ingurgité par Duke, le moment était bien plaisant et donnait le sourire à la brunette. Continuant sur sa lancée, après avoir admis qu’elle avait raison pour son retour chez lui, il lui glissa un compliment à propos de sa silhouette, et elle ne peut retenir un sourire, malgré qu’elle mordit sa lèvre inférieure. « Oui ce serait dommage que tu l’abîmes, on ne sait jamais, ça pourrait encore te servir. » Voilà qu’elle jouait ouvertement son jeu maintenant, mauvaise idée se dit-elle mais trop tard elle l’avait dit. Avec un peu de chance, il ne s’en souviendrait pas demain matin ceci dit. Continuant sur sa lancée, Duke émit alors l’idée d’aller chez Talya pour le reste de la nuit. Et déjà alors qu’il imaginait qu’elle dirait non, il se posait comme une victime qui devrait rester dormir sur ce banc dans la fraîche nuit. Puisqu’il s’amusait à en faire trop, la brunette l’imita d’une certaine façon. Elle prit un ton faussement horrifié pour lui répondre. « Oh mon Dieu, mais quelle amie horrible suis-je, comment puis-je oser te laisser seul dans la fraîcheur de la nuit, il pourrait t’arriver tellement de choses ! Et ma culpabilité serait si grande si quelque chose t’arrivait que je plongerais dans une profonde dépression, peut-être que je tenterais de me suicider ! » Elle s’arrêta une seconde, reprit un ton sérieux avant d’ajouter. « J’en ai fait assez ? » Bien sûr qu’elle ne le laisserait pas ici, elle n’était pas ainsi. Mais la jeune femme rentrait chez elle à pied, alors le retour jusque chez elle serait peut-être un laborieux, ou marrant selon les points de vue.

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: If I lose myself tonight it will be by your side | Talya ♥   Jeu 3 Juil - 5:45


Talya & Duke

If I lose myself tonight it will be by your side...
Je n'étais pas un de ses mecs relous qui poursuivent quasiment les meufs partout pour arriver à les avoir dans leur lit. Parfois, je persiste lorsqu'elles disent non, parce que je veux être assez fier pour dire que j'ai réussi à les faire changer d'avis. Parce que oui, pour moi c'est une fierté. Ça flatte mon ego, si on peut dire. Par contre, j'abusais pas quand même. Je perds pas mon temps avec elle si ça n'en vaut pas la peine. Il est vrai que je venais souvent voir la barmaid depuis quelques semaines et non pas pour la harceler. Tout simplement pour socialiser avec elle, car au fond, je l'aimais bien. Même si elle passe son temps à me dire « non ». Pour une fois, ça ne me saoulait pas à la longue. J'avoue que normalement, j'aurais déjà abandonné la cause. Et puis, qui sait? Peut-être qu'un jour ça changera... De plus, en sa présence, je me sentais différent - peut-être pas ce soir, étant donné que je suis bourré -, mais j'étais plus calme. Elle me détendait à vrai dire et je ne sais dire pourquoi, c'était tout simplement le cas. Elle lui dit ensuite qu'elle ne pensait pas que je la harcelais – au moins ça de bon! Cependant, elle ajouta que s'il y avait un problème, elle avait un grand frère et qu'il ne fallait pas plaisanter avec les Russes. Ah bah ça, j'étais au courant. Même si à première vue, la jeune femme semblait calme et détendue, je n'avais pas vraiment envie de l'énervée pour voir ce que ça fait! Je levai donc mes mains ouvertes au niveau de ma poitrine de façon défensive. « Ooooh... Dans ce cas, je devrais me méfier de big brother! » J'avais le même sourire collé au visage depuis déjà quelques minutes et suite aux paroles de la jeune femme, il ne semblait pas vouloir partir. « Et bien, vu comme ça, je suis content de te voir aussi. » répondis-je d'un sourire sincère et non exagéré cette fois. N'ayant pas plus que quelques petits compliments, j'en profitais à chaque fois. Ce n'était pas de la drague, mais la sincérité derrière ses paroles faisaient en sorte que c'était mieux. Pas qu'on dit plein de mytho quand on tente de séduire quelqu'un, mais faut dire qu'on exagère un peu. Lorsqu'on qu'on drague une fille, on ne lui dit pas que c'est une jolie demoiselle, on lui dit que c'est la plus belle. Vous voyez le genre? Bref, elle se moqua ensuite du fait que je ne savais sûrement plus où je vivais et je lui accordai un point pour celle-là. Ma prochaine réponse fut plutôt un compliment et faut dire que je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle rétorque. Enfin, le fait qu'elle ajoute quelque chose n'était pas ce qui me choqua le plus. C'était plutôt ce qu'elle venait de dire et ce que ça pouvait insinuer. Je plissais les yeux en penchant un peu la tête vers la droite tentant de comprendre. Elle se foutait de moi là ou quoi? À moins qu'elle ait décidé de se la jouer aguicheuse ce soir – ce qui n'était pas du tout son genre. Du coup, je préférais ne pas trop me fier à ses paroles, mais je retenais ce qu'elle venait de dire. Un jour ça pourrait me servir – si je m'en rappelle bien entendu. « Je ne crois pas avoir bien compris, tu peux répéter s'il te plait? » lâchai-je en tendant l'oreille vers elle. Je proposai ensuite d'aller chez elle. Étant donné que j'étais trop bourré pour savoir comment retourner chez moi. Je faisais la victime en me couchant sur le banc prêt à sa réponse. Cependant, même si je doutais qu'elle soit d'accord avec ma proposition, je savais qu'elle n'allait pas m'abandonner dans mon état. Du moins, elle ne semblait pas comme ça. Lorsqu'elle entra dans mon jeu, je retins mon rire en la regardant faire. Toujours dans mon rôle de pauvre petit garçon abandonné par son ami, je me pinçais les lèvres, comme si je tentais de retenir des larmes et acquiesçais de la tête à chacune de ses paroles. Bien qu'en ce moment, le banc était réellement confortable, j'avais retrouvé ma position initiale – c'est-à-dire, assis - lorsqu'elle reprit son sérieux.  J'applaudis lentement en secouant la tête de haut en bas. « Pas mal! Même que j'y croyais quasiment. » Dans la réponse de la jeune femme, elle n'avait pas refusé mon idée. Serait-elle d'accord? Et bien... Voilà qui est une autre surprise – positive -, j'étais choyé ce soir. Je me relevai tranquillement en tentant de garder mon équilibre afin de ne pas reproduire la scène de tout à l'heure. « Tu vis tout prêt? Si non, j'espère que tu es patiente. » Pas que j'aimais jouer les tortues, mais je n'avais pas le choix. Bouger trop vite me donnait mal à la tête et il y avait des risques que je me blesse. Vaut mieux prévenir que guérir! Déjà que me lever m'avait un peu étourdis, je vins appuyer ma tête contre ma main gauche afin de me stabiliser un peu. « Tu sais? Boire peut être amusant, mais il y a aussi ses désavantages qui font que ce ne l'est plus tellement. Enfin, tu dois bien le savoir. » La jeune femme était barmaid, elle devait avoir eu ses propres expériences de boissons. En tout cas, si j'étais barman, je me gâterais à fond!
Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: If I lose myself tonight it will be by your side | Talya ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

If I lose myself tonight it will be by your side | Talya ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]
» Jane ❝ when you have nothing, we have nothing to lose ❞
» In The Air tonight [Livre 1 - Terminé]
» sullivan&sevde ◭ stay out tonight and see through my eyes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LEWISBURG :: Newton Crescent-