AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'hésitez pas à nous soutenir en cliquant sur le top-site ou en laissant un petit mot sur bazzart.
le forum ouvre de nouveau ses portes ! n'hésitez pas à nous rejoindre, plein de scénarios sont à votre disposition.

Partagez | .
 

 TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Jeu 3 Juil - 10:07

Il fallait qu'il m'accompagne. C'était le seul libre ! Il fallait qu'il vienne. Mon frère est de permanence, Aidan dîne avec ses parents. Non il faut vraiment qu'il vienne et il vient et j'avoue je n'aurais pas imaginé qu'il le fasse. Je soupçonne Ross en train de dire avoir dit qu'il fallait qu'il m'accompagne. La soirée va être totalement pourrie, on le sait. C'est une soirée pour la promotion d'un bouquin que j'ai découvert et comme il marche bien, la maison d'édition fait un petit truc.  Ce n'est pas en ville, du coup j'ai même une chambre d'hôtel réservée à Bâton-Rouge. Il faut toujours se faire beaux pour ce genre de soirée et du coup j'ai fait péter la petite robe noire un peu sexy et classe. Je me trouve presque belle mais sérieusement on est à cette soirée et on se fait chier. Personne ne me parle sauf Ian. Je le bénis d'être venue, je ne voulais pas que l'on croit que je suis une vieille fille. J'arrête pas d'enchaîner les cocktails et je crois que je devrais arrêter. On devrait aller à l'hôtel. " On se fait chier " je me tourne vers Ian. " allez on va à l'hôtel et on matte un film porno, c'est pas moi qui paye " c'est juste pour rire.. " Ou on vide le mini bar " Je finis cul sec mon cocktail et je le regarde encore. " allez ! viens ! " Je suis sans gènes avec Ian, on se connait depuis pratiquement dix ans, il me connait et il sait aussi comment je suis. Je le prend par le bras on arrive dehors, il pleut à torrent, bah merde ! Un orage. Faut qu'on prenne un taxi, heureusement que devant l'hôtel on en trouve. Le peu de chemin à faire je suis trempée et je crois que mon brushing est totalement foiré maintenant. Tant pis. Je donne l'adresse de l'hôtel. Je retire mes talons parce qu'il me font trop mal aux pieds. Je les met sur ses genoux. " Désolée pour cette soirée pourrie, on se rattrapera ! "  


Dernière édition par Ariel J. Herondale le Jeu 10 Juil - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Dim 6 Juil - 21:16

IAN ∞ ARIEL
Je pourrais prendre soin de toi si me laisse une place.
Sa robe noire moule ses formes à la perfection, je l'admets, j'étais pas chaud pour cette soirée ennuyeuse à mourir, d'ailleurs si tout le monde s'était défilé avant moi, il y a bien une raison. Seulement, Ariel, c'est un peu comme ma famille et puis Ross m'a un peu supplié pour que je l'y accompagne, j'ai lâchement céder, surtout qu'elle me fait toujours mourir de rire. On se fait chier  Son franc parler, son côté simple, naturel m'a toujours plu, je ne peux pas le nier, je n'ai jamais vraiment vu la jeune femme comme une soeur, mais chut, c'est un secret. Oh mon dieux, si Ross apprenait que j'ai ne serait ce que songer au corps nu de sa soeur, il m'arrachait le coeur sans états d'âmes, elle est importante pour lui et il se montre un peu surprotecteur, je le comprend, j'agis de la même façon avec mon jeune frère. allez on va à l'hôtel et on matte un film porno, c'est pas moi qui paye. Y'a qu'elle pour me sortir des trucs comme ça, elle fait bien la paire avec son frangin tiens, quelle famille de tarés. Je me marre à gorge déployée, attirant un peu les regards sur nous. Ou on vide le mini bar. Cette idée me plait plus, faut dire que j'ai pas maté un film porno depuis l'âge de 18ans, alors le faire avec elle aurait tout de même un côté malsain non ? Ou très amusant ceci dit. T'es sérieuse là ? T'as pas des mains à serrer, des sourires à faire ! Oh mon dieu, la délivrance parce que franchement, il est clair qu'on s'emmerde au plus haut point dans ce truc moisi. Les soirées en lien avec mon boulot sont bien plus fun. Je ne sais pas combien de verres elle s'est enfilé, mais je peux assurez qu'elle a un coup dans le nez. Après tout, on se connait depuis très longtemps, c'est le genre de chose qui deviennent évidentes pour moi. Allez ! viens ! Je fronce les sourcils en la suivant vers l'extérieur, il est clair qu'on s'amusera bien plus à l’hôtel même si l'idée du mini bar ne me réjouis pas, ben ouais, elle a annoncé la couleur, c'est moi qui paye... Mais bon, je gagne relativement bien ma vie et c'est une bonne soirée qui se profile. On grimpe dans un taxi et elle retire ses talons avant de les installer sur moi. Je la trouve belle, j'essaye de me convaincre que ce sont les six ou sept coktails que j'ai dans le sang mais je sais dans le fond que je l'ai toujours pensé, si elle n'avait pas été la soeur de Ross... Désolée pour cette soirée pourrie, on se rattrapera ! Je lui souris et répond tendrement : Tu rigoles, j'ai parlé de géolocalisation pendant vingt minutes avec un type, une soirée passionnante ! Je la taquine, comme je l'ai toujours fait. Ceci dit, il est encore tôt et il y a surement des trucs d'ouvert !
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Lun 7 Juil - 14:39

C'est relativement barbare de parler à des gens qui se pensent intellects et qui pensent également tout savoir de la littérature ou tout ce qui semble être des sujets à la mode. Non, c'est pire que barbare. Je ne sais pas comment on peut supporter et aimer ce genre de trucs lourd et guindé. C'est dommage, cela ne fait pas une bonne pub aux maisons d'édition.  Je pensais que j'allais devoir subir cette soirée toute seule mais j'avoue que je suis bien rassurée d'avoir Ian à mon bras. Parfois on me demande si c'est mon petit ami et comme je sais parfaitement que je ne verrais plus ses gens là je m'amuse à dire oui. Mon coté un peu folle et ma non assurance sur le fait que je sois toujours célibataire. On s'en fiche c'est pour rire, ce n'est pas comme si j'étais folle amoureuse de lui. Ian je le connais depuis bien trop longtemps. J'ai vu son physique évoluer.. et je peux vous dire qu'il n'a pas eu que des périodes comme aujourd'hui où il est plutôt canon. En tout cas j'en ai marre et je le lui annonce, on se fait royalement chier. On ne fait que boire des cocktails hors de prix pour supporter ce que l'on nous raconte. Alors partons et allons nous amuser à l'hôtel. Ce n'est pas moi qui paye après tout.. bah oui les frais de déplacement sont offerts enfin couverts par ma boîte. Autant profiter. J'ai envie de m'amuser. Je souris à ce qu'il me dit avant de partir. " On a assez bavardé au pire " Je souris et je le tire dehors pour que l'on puisse attraper un taxi. Il pleut fort, je crois qu'il va y avoir de l'orage, il ne fait pas froid, au contraire. Une fois dans le taxi, je retire mes escarpins et je ramène mes pieds sur les genoux de Ian, sans complexes, ni gènes, rien de cela. Il parle encore des trucs ouverts. Je ne sais pas vraiment quoi faire puis j'ai une idée totalement loufoque, ce qui change remarque n'est-ce pas. On passe devant un parc.. oh parfait. je fais arrêter le chauffeur et je lui demande de nous atteindre. Il obtempère et je fais sortir Ian de la voiture. Je grimpe sur son dos. " Va dans l'herbe en face j'ai toujours faire un truc sous la pluie. " Je n'ai pas mes chaussures mais tant pis. Je ris légèrement parce qu'on est rapidement trempé. Je descend de son dos. " Faut que l'on fasse le truc, tu sais comme dans Dirty Dancing ? Tu me portes et j'ai l'impression de voler ! " Je ris à ma connerie je m'écarte. " Je ne suis pas lourde, et monsieur vous êtes pompier ! " Je recule encore un peu pour l'élan. Puis je me lance sans lui laisser le temps de me dire non. Il me soulève, ouh, je vole, l'équilibre c'est pas trop .. et un bruit de tonnerre relativement fort résonne et je sursaute, j'ai horreur de l'orage et des éclairs. " Je veux descendre ! " je glisse contre lui et je fais le singe pour pas toucher le sol, comme un enfant, les jambes autour de lui. On est trempé mais comme il ne fait pas tellement froid ce n'est pas si désagréable. " On ferait mieux de rentrer vu le temps, le mini bar nous attend ! on peut le vider, ma boîte règle tout.. j'adore les soirées enfaîte ! " Je me mord la lèvre, on est proche, presque intime, sous la pluie.. je ne sais pas vraiment quoi faire, je le laisse décider, mais on va payer bonbon le taxi si on ne se bouge pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Lun 7 Juil - 16:08

IAN ∞ ARIEL
Je pourrais prendre soin de toi si me laisse une place.
L à voilà qui demande au taxi de s'arrêter, je regarde un instant autour de nous, rien, pas un chat, pas même un bar où une boite de nuit. Je fronce les sourcils de surprise, me demandant ce qui lui passe encore par la tête, elle et ses idées loufoques. C'est comme la fois où elle nous a emmené faire du Karaoké, bon dieu ce qu'on chante mal, mais on s'est réellement éclatés ce soir là.  Elle ouvre la porte et me traine à l'extérieur, il semblerait que je n'ai pas vraiment le choix de toutes manières. Je me rend compte avec une acuité nouvelle que je ne sais finalement pas grand chose de la jolie rousse. Sa folie ne passe pas inaperçu mais elle a beaucoup d'autres part de sa personnalité que j'ai pu entrevoir ce soir. Elle grimpe sur mon dos et j'attrape ses jambes, un poids plume pour moi cette gamine.Va dans l'herbe en face j'ai toujours faire un truc sous la pluie.   Bien chef. Je l’amène au centre de la pelouse fraichement tondue et je la dépose délicatement au sol. Faut que l'on fasse le truc, tu sais comme dans Dirty Dancing ? Tu me portes et j'ai l'impression de voler ! Ok, j'ai vu le film et même si jamais je l'admettrais, je l'ai trouvé plutôt chouette pour un truc de gonzesse. Mais elle ne doit pas avoir bien conscience que la réalité est différente de la fiction, je suis loin d'être un bon danseur, et que Patrick Swayze a du s'entrainer des heures durant avant de réussir cette scène. Je ne suis pas lourde, et monsieur vous êtes pompier ! Elle recule et se lance sans même me laisser le temps de répliquer. Waoh, je me prépare le plus rapidement possible et la réception se déroule plutôt bien d'ailleurs. Elle est en effet très légère. Je la maintiens en l'air quelques instants quand l'orage retentit et la pluie débute. Je veux descendre ! Je la fais glisser contre mon corps en douceur pour la faire redescendre, son corps collé au mien, plus que jamais auparavant provoque chez moi une sensation plutôt inattendue. On est trempé, la pneumonie nous guette. Immobile, troublé, je la fixe un instant sans savoir que dire. On ferait mieux de rentrer vu le temps, le mini bar nous attend ! on peut le vider, ma boîte règle tout.. j'adore les soirées enfaîte ! Elle me sort de ma torpeur, j'avale ma salive difficilement, j'ai une folle envie de l'embrasser que je réfrène en reculant d'un pas. Je me masse la nuque. Il serait peut être plus judicieux d'être dans un endroit où y'a du monde mec. Je ne voudrais pas commettre l'irréparable, ma vie amoureuse à toujours été synonyme de fiasco, peut être parce que dans le fond, je n'ai jamais voulu donner de moi même à personne. Mais cette connerie, coucher avec elle, serait une bêtise, une très grosse même. J'ai une meilleure idée ! Le visage rivé contre la vitre tout à l'heure, je suis passé devant un bar qui affichait : soirée Karaoké. Un bon moyen de désactivé son sex appeal, je l'ai déjà vu chanter ivre, après ça, je pourrais rentrer à l’hôtel et faire redescendre cette envie malsaine qui anime mon bassin. On retourne au taxi et je lui demande de faire demi tour, on le paye et on arrive devant le bar en question. Après vous, mademoiselle !
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Lun 7 Juil - 18:03

On y arrive. C'est laborieux et surtout véritablement avec un manque de grasse. Mais que voulez-vous je n'ai pas vraiment fait le royal ballet moi, et je n'ai jamais été douée pour la danse, je bouge comme un phoque qui vient d'échouer sur une plage, non sérieusement c'est monstrueux. Je crois qu'en haut c'est moche comparé à en bas. Puis l'orage, il pleuvait déjà et voilà que le tonnerre arrive avec des éclairs et je déteste ce genre de trucs qui vont peur. Il me fait descendre, nos corps se collent.. c'était relativement intime comme contact que j'en perd presque mes moyens. Je ne sais pas comment réagir, je sais que j'ai un petit coup dans le nez.. et que ce n'est pas le moment de faire une connerie. Il me repose au sol. Apparemment il a une meilleure idée plutôt que de rentrer de suite. C'est vrai qu'il n'est pas 22heures et que nos n e sommes pas non plus des poules. Alors je ne sais pas du tout ce qu'il me réserve. On remonte dans le taxi.. il lui donne une adresse que je ne connais pas parce que je ne suis pas une experte de Bâton-Rouge. Il nous dépose alors juste devant un bar à Karaoké. Oh merde pourquoi ? Je pouffe devant alors que l'on est trempé. Je me mord la lèvre. On en a fait une fois et je peux dire que cela a été n'importe quoi, genre le bordel. Il me fait entrer dedans. Je ne sais pas trop ce que l'on peut chanter mais on improvisera. Je souris amusée. Je vais directement au bar pour aller prendre un verre et je m'assoie sur un tabouret haut sans mes chaussures que je laisse au sol. " Je te préviens tu viens chanter avec moi ! " On nous montre les chansons, on s'inscrit. On a le temps de boire un verre que la place est libre. Je le prend par la main sans lui dire la chanson que je veux. Je vais rester dans le thème film de fille, pour l'embêter. Je chuchote la chanson au présentateur.. Elle démarre relativement vite. Je me moque de lui, un duo mythique mais on ne peut plus ringard. " You're the one that I want ". Qui ne connait pas cette chanson, qui ne connait pas Grease. Je me tourne un peu vers lui. Je le regarde pour chanter, mal, oh mon dieu, qu'est ce que je chante mal, autant que lui. On voit les gens s'amuser avec nous. Il fait chaud sous les projecteurs. Je suis morte de rire et je tente même de danser un peu, à la fin de la chanson je descend avec lui retrouver nos verres et nos places. " Sérieusement pourquoi on ne sort pas plus souvent ensemble ? " Je tente de monter sur le tabouret haut et je me loupe et je me rattrape à lui, je suis morte de rire et je fous ma tête en riant bêtement dans son cou.. je me calme doucement sans bouger, je ne suis pas non plus hyper saoule mais je me calme doucement et je m'écarte de lui. Je crois que j'ai trop enfaîte. j'ai envie de l'embrasser, je le regarde et je pouffe en m'écartant. Je m'assoie bien. " Un dernier verre ! après on rentre pour faire notre vidage de mini bar et un porno, j'en ai jamais regardé, il faut une première à tout ! " Je le taquine quoique ça pourrait être drôle, enfin c'est un peu glauque quand même avec Ian.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Lun 7 Juil - 18:54

IAN ∞ ARIEL
Je pourrais prendre soin de toi si me laisse une place.
Je crois que c'est la première fois que l'on sort uniquement tous les deux, c'est dingue quand on y pense, on se connait depuis plus de dix ans et avant ce soir, on a jamais été confrontés à un tête à tête. Et c'est clair qu'on s'éclate comme des petits fous, on aurait peut être du se lancer dans ce genre d'aventures bien avant. Elle veut rentrer mais je l'embarque dans un bar Karaoké, la soirée commence à peine et je suis malgré tout, plus si maitre que ça de mes moyens, en proie à un désir trop grand, je serais capable de faire une connerie et je préfère jouer la sécurité en étant entouré de monde.   Je te préviens tu viens chanter avec moi !  J'imagine que c'est de bonne guerre, après tout, c'est moi qui l'ait emmené ici, la moindre des choses est de l'accompagner sur scène, surtout que ma timidité -si si, je suis un éternel timide- est rangé dans un coin, avec ma sobriété d'ailleurs.  Elle choisit la chanson et je me marre en entendant les premières notes. Non, t'as pas osé ! Grease, plus moisi comme chanson, tu meurs, et pourquoi, on s'éclate sincèrement, elle manque de se vautrer lamentablement et je la rattrape au vol, laissant ma main se balader malencontreusement sur sa taille, c'est alors que je m'imagine lui retirer son tee shirt. Il est peut être temps de prendre une douche froide, pour calmer ses ardeurs. On rejoint nos verres, un whisky sec pour moi.Sérieusement pourquoi on ne sort pas plus souvent ensemble ?   Parce que tu ne pourrais plus te passer de moi. Modeste n'est ce pas ? Evidemment, ce n'est que plaisanteries. Je commence à avoir un sacré coup dans le nez moi aussi. Je pose mon coude sur le bar. Elle se pose sur moi, je ne sais pas si c'est le fait qu'elle soit si tactile avec moi ce soir, elle l'a pourtant toujours été un peu et je ne peux nier une attirance pour elle, mais ce soir, je la trouve divinement belle. Elle me regarde dans un sourire, pensive puis me lance : Un dernier verre ! après on rentre pour faire notre vidage de mini bar et un porno, j'en ai jamais regardé, il faut une première à tout !   Elle est vraiment sérieuse avec son porno ? En tout cas, elle me fait mourir de rire, je commande deux shooters qu'on enfile comme du petit beurre et on reprend la direction de l'hôtel. On nous indique notre chambre et je pose ma veste sur le lit dans un sifflement : Et ben, ils se sont pas foutus de toi. Je scrute les horizons, la chambre est vraiment très belle, j'aurais peut être du être écrivain, être pompier n'offre pas les mêmes privilèges, nous on dort sur des matelas trop mous et on a pas réellement de frigo à vider... Même si je dois avouer que je ne troquerais mon métier pour rien au monde.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Lun 7 Juil - 19:43

Moi je suis vraiment sérieuse, je tiens à mater un porno. Je ne suis pourtant pas tellement une prude, je veux dire, je n'ai pas eu non plus un nombre incalculable de mecs.. mais j'ai déjà eu des relations. Jamais sans lendemain ok mais bon tout de même.. j'aime bien faire des trucs.. enfin bref. En tout cas j'ai vraiment envie de me marrer et ce n'est pas avec Aidan ou Ross que je pourrais faire ce genre de connerie. Je sais que Aidan en profiterait sans doute pour tenter un truc et moi je ne veux plus sortir avec lui, juste parce que je ne suis plus amoureuse de lui. La routine nous a bouffé et surtout il ne me correspond pas. Je préfère pour le moment profiter un peu. Cela fait à peine une année que je ne suis plus avec lui. Imaginez si il m'avait demandé en mariage. Moi je ne suis pas du tout mariage. Mes parents ne sont même pas mariés.. je ne me vois pas m'enfermer dans un truc qui fait chier pour en sortir. Enfin après.. c'est en pour parler dans ma tête, à voir quoi. Si je trouve un mec avec qui je me vois vieillir.. ok. Mais Aidan n'était pas cet homme. Bref. Un dernier verre. On s'est drôlement bien marré sur scène. J'ai manqué de me rétamer mais on en finit par en rire.. je me sens attirée par lui.. je tente de mettre ça sur le compte de l'alcool mais je suis persuadée que c'est plus ancien.. c'est juste que mon frère n'aimerait pas qu'il se passe un truc et moi je ne sais pas si je suis ok pour être juste une fille d'un soir. Je connais Ian depuis qu'Olivia l'a l'argué.. il n'est jamais tombé amoureux, n'a jamais vraiment eu de petites amies.. et je ne crois pas que je serais une exception. Pourquoi le serais-je ? Je ne sais pas, je tente de ne pas y penser, il doit me voir comme une petite soeur vu le temps depuis lequel on se connait. Pourquoi on ne passe pas plus de temps tous les deux ? Je crois que c'est la première fois qu'on est en tête à tête. " Oh mais qui te dis que ce ne serait pas l'inverse, toi accroc à moi, hum ? " Il connait deux shots de vodka que l'on boit après avoir compter un, deux, trois. Bon sang, je sens l'alcool me déchaîner. On règle la commande et on file. Je n'ai toujours pas mes talons aux pieds, pas questions d'avoir des ampoules ! On reprend un taxi, décidément, on aura claqué quand même de la tune. Je demande ma chambre où nos affaires sont placés. On nous donne le passe avec le numéro.. déjà l'hôtel inspire. On entre. Ouha. Ok cool ! Elle semble plaire à Ian. Je sautille d'excitation. On n'a qu'un lit.. oh tant pis, moi je m'en fiche finalement. On est un peu trempé par contre. " Serre nous un truc dans le mini bar, je vais me doucher, je suis un peu glacée. " Je me pointe quand même devant lui. " Tu peux juste défaire ma robe dan sle dos, c'est galère c'est Lily qui l'a attaché tout à l'heure " J'attend qu'il le fasse et je le remercie d'un baiser sur la joue et je la fais tomber sans gène devant lui et je suis en sous-vêtement. Je trottine à la salle de bain et je laisse même la porte ouverte, je prend ma douche rapidement et c'est fou ce que ça fait du bien. Je me sèche rapidement et je sors en serviette pour sortir un débardeur de mon sac. Je l'enfile dans la salle de bain avec juste un petit short et je ressors m'installer sur le lit. " Alors, c'est quoi la chaîne de l'indécence ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Lun 7 Juil - 20:06

IAN ∞ ARIEL
Je pourrais prendre soin de toi si me laisse une place.
Je n'en reviens quand même pas de la qualité de cette chambre, jamais dans ma vie je n'ai pu m'offrir de tels privilèges et je suis content d'en profiter ce soir. Un seul lit, il y a encore quelques heures, j'aurais pas trouvé ça gênant, mais là, avec la tension sexuelle qui monte en moi, je vais dormir par terre. Serre nous un truc dans le mini bar, je vais me doucher, je suis un peu glacée.   Continuer de boire, je vois déjà flou, et mater un film porno, j'ai l'impression de revenir quinze ans plus tôt, en compagnie de Ross alors qu'on se planquait dans ma chambre avec une bouteille de vodka et qu'on matait des magazines de cul. Tu peux juste défaire ma robe dan sle dos, c'est galère c'est Lily qui l'a attaché tout à l'heure.   Je m'applique à le faire en avalant difficilement sa salive, laissant peu à peu sa peau parfaite se dévoiler. Elle me remercie en m'embrassant et je rougis très légèrement, moi ? Rougir ? La robe tombe au sol et je ne peux m'empêcher de poser un regard sur ce corps de rêve, je l'ai souvent imaginer et c'est encore mieux que dans mes rêves. Ce n'est pas voulu, je le sais, seulement, c'est comme si elle tenait un écriteau : "fais moi l'amour" depuis le début de cette soirée. Elle file sous la douche et je reprend mon souffle, j'ouvre le mini bar et je m'enfile un vodka cul sec, non, ça ne va pas m'aider à avoir les idées plus claires mais c'est tout ce que j'ai trouvé pour me détendre et tenter de penser à autre chose pour le moment. Je prépare un verre pour elle, un autre pour moi et je les pose sur la table de chevet, elle sort en serviette à cet instant pour récupérer son pyjama, enfin, ce que je suppose être son pyj', un short trop indécent pour que je puisse garder des pensées saines et un débardeur à travers lequel je peux apercevoir ses tétons. Alors, c'est quoi la chaîne de l'indécence ?   Je me tourne, faisant semblant de chercher un truc dans mon sac et j'en sors une cigarette, il n'est surement pas autorisé de fumer dans la chambre mais sur le moment, je m'en contrebalance. Aucune idée, ça doit être noté dans la notice d'utilisation pour la télé à côté de toi. Je lui tend alors la couverture sur le lit. Faudrait pas que tu attrapes froid. Et puis si t'es un peu plus couverte, ça m'arrangerait. J'ouvre la fenêtre et me rend compte qu'il y a même un balcon, encore mieux, je ne risque pas de déclencher une alarme et un peu d'air frais  ne me fera pas de mal. Tout se mélange dans ma tête, je jette ma cigarette dans le cendrier prévu à cet effet et je retourne à l'intérieur, elle est toujours là, belle, à zapper. Je vais aller prendre une douche aussi. Ouais, bien froide, gelée même...
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Lun 7 Juil - 21:02

Cette soirée est totalement dingue, non mais sérieusement qui l'aurait cru ? Je me déchaîne vraiment ! personne pour me réprimander, personne pour me dire de faire attention. Non personne parce que mon frère n'est pas là. C'est tellement agréable d'être là, sans conséquence, je m'éclate avec Ian et je me dis que l'on devrait vraiment le refaire, j'ai envie que cela continuer, encore ! On finit par rentrer, parce que là on va finir par être ivre mort sur la voie public et je n'ai pas vraiment envie que finir dans une cellule sérieusement, cela tuerait vraiment cette soirée qui se passe si bien. Je m'éclate. En tout cas c'est parfait, on rentre à l'hôtel. J'ai besoin de lui pour retirer ma robe de soirée que je laisse tomber au sol avant d'aller filer dans la salle de bain pour une douche bien chaude après avoir fait les cons sous la pluie. Je sors finalement en "pyjama", je ne sors pas tellement comme ça mais je sens que si Ross ne m'avait pas vu mettre un pyjama dans mon sac il aurait explosé. Bon ce n'est pas un tue l'amour non plus mais j'ai chaud la nuit, je suis une bouillotte généralement alors une grenouillère et je mourrais.. noyée dans ma transpiration. Beurk. Je sors donc et je lui demande quelle est le numéro de la chaîne porno. C'est débile je sais mais j'ai envie de voir si c'est aussi glauque que l'on peut le dire. Je m'assoie à coté de lui et il me passe le couvre lit.. je le retire presque immédiatement, je n'ai plus froid, je suis bien. J'attrape la télécommande et je zappe.. Ian fume une clope. Il me donne envie de fumer, merde ! Je fumerais après avoir vu ce porno pour voir. Il file finalement sous la douche et moi je commence mon zapping. Je souris sur des zappings marrants. Je l'entend arrêter l'eau. Je zappe et j'arrive pile sur cette chaîne. Les gémissements sont explicites. Je tourne la tête sur le coté pour tenter de comprendre la position.. bah merde alors je ne savais même pas que cela était possible.. et bah.. je fais les gros yeux.. il sort de la salle de bain. " tu es expert comme ça toi ? sérieusement, elle est souple.. je crois que j'aurais déjà des crampes ou des élongations. " Ouai c'est dingue. " ça va ? " Il ne semble pas dans son assiette. " Tu sembles un peu à l'ouest.. viens je vais te masser.. j'adore ça ! " Je me met debout sur le lit pour attendre qu'il se mette en position et je m'installe sur ses fesses. Je chauffe mes mains, je regarde cette chaîne un peu bizarre tout en passant mes mains sur son dos nu et musclé. " Sérieusement tu savais que tu ressembles à un top modèle photoshopé ? " Aidan est loin d'être foutu comme lui.. plus maigrichon. La dans le porno y'a une fille qui se rajoute au couple, je déglutis.. bah dis donc.. j'attrape la shot sur la table de nuit et je le fais passer cul sec. " Je pensais pas qu'un mec pouvait autant fournir.. si tu me dis que tu as aussi fait ce genre de trucs.. Je sais pas si je te croyais.. " mes mains reprennent alors dans son dos.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Lun 7 Juil - 21:58

IAN ∞ ARIEL
Je pourrais prendre soin de toi si me laisse une place.
Sous ma douche, je calme une érection grâce à de l'eau gelée, je sors alors pour me regarder dans le miroir, je dois réellement me détendre si je veux pas que tout cela déborde. tu es expert comme ça toi ? sérieusement, elle est souple.. je crois que j'aurais déjà des crampes ou des élongations.   Ok, alors en plus on va parler de cul, sérieusement, la prochaine fois que l'on passe une soirée, on invite tout les autres, c'est surement pour ça que l'on ne s'est jamais retrouvé seuls avant. Même si ça semble d'un naturel, je ne me suis jamais senti aussi bien avec une nana, c'est clairement le meilleur rendez vous que j'ai eu de ma vie. Ils sont surtout sous viagra. Personne ne fait d'erreur volontairement, on essaie toujours de faire les bons choix, et parfois, on se plante. ca va ? Pas vraiment non, j'ai une folle envie de la violer sur place, de la prendre sur le lit, contre le mur et encore plus dans cette douche d'où je sors.  C'est rien. Je suis clairement incapable de calmer mes ardeurs, il faudrait surtout que je sorte d'ici si je veux m'en sortir, mais comment le justifier sans qu'elle trouve cela étrange ou se vexe. Tu sembles un peu à l'ouest.. viens je vais te masser.. j'adore ça ! Oulala, mauvaise idée, mais j'en crève d'envie, et puis merde, après tout, un massage, ça n'engage à rien. N'est ce pas ? Oui, c'est moi que je tente de convaincre. Je reste en serviette et je m'installe sur le lit. Ses mains expertes se baladent sur mon dos, elle ne mentait pas en disant qu'elle se débrouillait bien. Sérieusement tu savais que tu ressembles à un top modèle photoshopé ? Je ris à sa remarque, c'est sa définition d'un compliment ? Ok, cette soirée, c'est vraiment n'importe quoi, je suis à moitié à poil sur un lit d'hôtel, Ariel à califourchon sur moi en train de me passer et en plus... On mate un porno. Elle me met mal à l'aise, pouquoi ? Je la connais pourtant, je passe le plus clair de mon temps avec elle et les autres... Je comprend pas ce qui m'arrive. Euh... Merci, je suppose. Elle boit son verre cul sec avant de se concentrer sur mon dos, et voilà, la douche froide n'aura servi à rien, maintenant je vais être obligé d'attendre avant de me retourner, après, je peux toujours prétexter que c'est le porno...  Je pensais pas qu'un mec pouvait autant fournir.. si tu me dis que tu as aussi fait ce genre de trucs.. Je sais pas si je te croirais.. De quoi, un plan à trois ? Avec deux nanas tu veux dire ? Je tourne la tête vers elle lorsque mon portable retentit, je me relève pour répondre, c'est Ross, un signe pour que je me calme non ? Je décroche et discute avec lui quelques minutes. J'enfile ensuite un caleçon en dessous de la serviette et je rejoins la belle rousse en gardant une distance de sécurité. Au fait, c'est vrai, tu te débrouilles pas trop mal pour les massages.
code by Silver Lungs


Dernière édition par Ian Cartwright le Lun 7 Juil - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Lun 7 Juil - 22:45


Dingue. Non mais j'adore cette soirée. Ok on a sans doute un petit coup dans le nez mais sérieusement je me sens libre avec Ian. Il ne m'interdit rien comme mon frère, il me laisse faire ce que j'aime et je me sens bien. Bon le courant a toujours bien passé c'est vrai, mais je dois avouer que là c'est juste parfait. On s'éclate, enfin moi c'est mon cas, je ne me prend pas la tête.. Enfin un peu.. j'ai eu à plusieurs reprises envie de l'embrasser, envie de plus, je ne sais pas si c'est l'alcool mais Ian est sexy, je ne peux pas le nier. Je me retrouve avec lui, on pourrait presque penser à un rancard ? Non, sérieusement.. enfin.. je ne sais pas, personne pour nous chaperonner.. j'aime l'idée en tout cas. Bref, après une douche je cherche cette fameuse chaîne indécente.. Je tombe dessus.. il sort de la douche.. je me demande si c'est dur d'être aussi performant.. non parce que je n'ai jamais vraiment de bête de sexe au lit.. bon c'était bien mais tout ce que je vois.. je ne connais pas.. Ouah.. Ian m'informe qu'ils tournent surement au Viagra. Oh je vois, ils trichent. Je me demande s'il en prend.. non je ne pense pas.. c'est quand on est vieux et surement lorsqu'on fait alors des pornos.. Puff.. je ne trouve pas tellement cela intéressant, je veux dire, excitant.. c'est censé l'être ? Mais honnêtement où est le but .. ? Je n'ai jamais entendu une amie me raconter qu'une inconnue qui déboule de nul part s'incruste dans une partie de jambes en l'air.. bohh.. bizarre. En tout cas je m'installe sur Ian, je décide de le masser, je préfère les faire, même si j'adore qu'on m'en fasse mais je préfère aux pieds, je crois que ça m'existe par contre ! Bref. Je lui demande si il a déjà fait ça.. oui oui plan à trois.. je le verrais d'une autre manière. " Je crois que je ne veux pas savoir finalement.. c'est bizarre deux nanas et un mec.. " Non parce que après je vais être frustrée.. enfin pas que je veuille le faire mais disons que là il faudrait vraiment j'arrête d'imaginer. Son portable sonne, je me place à coté pour qu'il puisse se lever.. Je sais parfaitement qui s'est rien qu'en l'entendant parler.. Mon frère, c'est dingue, il ne me fait pas confiance, ç me met hors de moi.. j'ai le droit de faire ce que je veux ! Il file enfiler un caleçon et revient.. il me complimente sur ma façon de masser.. Je le regarde et je crois que c'est l'appel de mon frère qui me fait alors bouger. Agir. Je le pousse pour l'allonger. Je monte à califourchon sur lui. " Mon frère voulait vérifier si on s'envoyait pas en l'air. Je ne suis pas douée que dans les massages " Alors maintenant qu'il a appelé, on peut faire ce que l'on veut. Bon je suis pas une star de porno.. mais je peux relever le défis non ? " Je fais ce que je veux, je suis majeure et plus vierge. Je ne m'occupe pas de ses fesses.. et je crois que là c'est ça dont j'ai envie. " Je me penche pour l'embrasser alors.. lançant les offensives.. je me lâche ce soir, jusqu'au bout..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Lun 7 Juil - 23:09

IAN ∞ ARIEL
Je pourrais prendre soin de toi si me laisse une place.
S i elle n'avait pas été la soeur de Ross, l'ex d'un ami proche, je lui aurais déjà sauté dessus depuis des lustres, je n'aurais pas attendu la chambre d'hôtel. Mais la situation est differente et le coup de fil que me passe le frère de la jeune femme est surement un signe, un rappel de bonne conduite, comme les panneaux attention sur le bas côté lorsque l'on conduit.  Mon frère voulait vérifier si on s'envoyait pas en l'air. Je ne suis pas douée que dans les massages.  Elle sous entend quoi par là ? Elle n'est quand même pas sérieuse, je fronce les sourcils et je l'observe se mettre sur moi, impuissant, enfin presque parce que si je l'avais vraiment voulu, je pourrais la faire voler en quelques secondes à peine, elle et son poids plume.  Je fais ce que je veux, je suis majeure et plus vierge. Je ne m'occupe pas de ses fesses.. et je crois que là c'est ça dont j'ai envie. Elle se baisse pour m'embrasser, prisonnier de ses baiser, je suis plus que consentant, je sais pourtant que c'est une grosse connerie. Elle masse bien, elle embrasse bien, c'est qu'elle a un potentiel fou cette petite. Je la regarde alors qu'elle s'arrête un instant et je lui caresse la joue avec tendresse. Tu fais ça juste pour emmerder ton frère. Je la soulève sans trop de difficultés, elle est légère et je prend un cigarette dans mon paquet avant de lui en lancer une. La "repousser" est un des trucs les plus durs que j'ai eu à faire, en général, c'est moi qui fait le rentre dedans. Seulement, elle veut coucher avec moi pour les mauvaises raisons et elle est aussi mon amie, demain, elle se réveillera avec une gueule de bois et des regrets si on va au bout des choses. Je me rend de nouveau dehors, et j'allume ma clope avant de tendre le briquet à Ariel, ma sirène d'un soir. Si ça peut te rassurer, c'est le rencard le plus chouette que j'ai eu depuis des années. fis je dans un sourire amical. J'évite un peu son regard, je l'admet, parce que je ne suis pas à l'aise avec mes propres propos, parce que je meurs d'envie d'entrer en elle et que franchement, j'étais réellement sur le point de céder, l'abnégation que ce refus me demande est incroyable, j'aurais peut être du songer à être acteur finalement. Je tire une taffe et je regarde l'horizon, le regard perdu dans le vide, j'essaie de m'enlever de la tête cette image de la jeune femme à califourchon sur moi, le goût de ses lèvres sur les miennes où l'odeur bien particulière de son parfum...
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Lun 7 Juil - 23:28

Je tremble un peu. Qu'est ce que je fais. A-t-il raison ? Je le fais pour faire chier mon frère ? Ou alors je ne suis qu'une fille parmi les autres qu'il repousse et il lui fallait l'excuse.. Ou..alors.. c'est que l'on a vraiment, vraiment envie. Je l'aime bien.. mais dans un sens, je ne voudrais pas être juste une fille parmi tant d'autre. Je frissonne encore.. j'ai aimé ses lèvres sur les miennes, j'en redemanderais. Je me pince les lèvres en les caressant pour récupérer tout ce que je peux de ce baiser. Je veux et j'aurais. Qu'il pense à mon frère ou pas. Bordel.. il pourrit parfois ma vie sentimentale celui-ci.. il tabasse trop de personne en pensant qu'il m'aide et me protège. Je suis assez grande ! Je suis tellement frustrée.. j'ai presque envie de lui claquer la porte au nez et d'aller dormir on ne sait où. Il m'envoie une clope que je saisis.. on est les pires accrocs de la bande. Je la garde dans mes mains, j'aurais préféré autre chose, mais bon.. Il m'envoie le briquet et je l'allume. Je pose juste à l'entrée du balcon.. je ne parle pas, lui aussi.. on s'éviterait presque. Je ne réagis pas tellement lorsqu'il tente de me rassurer. " c'est fou.. mais j'attire que les mecs propres sur eux.. les gars comme toi.. s'intéressent pas à un dingue comme moi. " Je finis ma clope avant lui. Je la pose dans la cendrier, j'éteins le porno qui me faisait rire.. mais là m'agace. " Qu'est-ce qui te bloque chez moi ? Qu'est ce qui te dit que tu ne me plais pas .. ? Je n'ai pas assez de sein ? De cul ? Je suis rousse ? Je pue pas.. et je ne suis pas une sorcière, ça te rassure ? " Je retire alors mon débardeur. "vas-y montre moi.. dis moi ce qui ne va pas, j'attend ! " j'inspire.. je suis un peu agacée. " dis moi que tu n'as pas envie de moi et je me coucherais avec un pull cette nuit à l'autre bout du lit " Je le défis du regard.. je n'ai pas peur.. bien que j'avoue que là.. ça m'agace. " c'était n'importe quoi cette soirée.. les mecs comme toi s'intéressent pas aux tarées que je suis n'est-ce pas ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Mar 8 Juil - 19:48

IAN ∞ ARIEL
Je pourrais prendre soin de toi si me laisse une place.
L a situation est quelque peu tendue, elle le prend mal, ne comprend t-elle pas que je fais ça pour le bien de tout le monde, ça foutrait une merde énorme si jamais on passait à l'acte. Je sors dehors fumer une clope et je l'invite à se joindre à moi.  c'est fou.. mais j'attire que les mecs propres sur eux.. les gars comme toi.. s'intéressent pas à un dingue comme moi.     Les gars comme moi ? Je fronce les sourcils, je devrais me sentir comment suite à cette remarque, alors je fais parti de quelle catégorie de mec ? Elle termine sa cigarette plus rapidement que moi puis éteint la télé, l'ambiance s'est largement refroidie d'un coup et apparemment, ça ne l'amuse plus de mater un porno... Elle revient à la charge et se pointe sur le balcon, juste en face de moi, m'empêchant clairement de rentrer à l'intérieur, on est proches. Très... Trop.  Qu'est-ce qui te bloque chez moi ? Qu'est ce qui te dit que tu ne me plais pas .. ? Je n'ai pas assez de sein ? De cul ? Je suis rousse ? Je pue pas.. et je ne suis pas une sorcière, ça te rassure ? Elle est vexée à ce point, elle doit pourtant connaitre son potentiel sexuel face à aux hommes, cet impact qu'elle a. Elle retire son débardeur sans crier gare. J'avale difficilement ma salive et je me cache les yeux, pas parce que ce que je vois me révulse... Au contraire, elle est juste parfaite.  vas-y montre moi.. dis moi ce qui ne va pas, j'attend !   Je ramasse son tee shirt sur le sol et je lui tend, en essayant de ne pas regarder mais c'est plus fort que moi.   dis moi que tu n'as pas envie de moi et je me coucherais avec un pull cette nuit à l'autre bout du lit   Elle me bloque toujours le passage, la poitrine rebondie nu devant moi. c'était n'importe quoi cette soirée.. les mecs comme toi s'intéressent pas aux tarées que je suis n'est-ce pas ? Elle parle encore et toujours, ne me laisse pas le temps d'en place une. Ah si, il semble qu'elle me laisse une ouverture. Je baisse la tête un instant et répond très sérieusement :   Ne sois pas bête, tu es... parfaite et n'importe quel mec aurait envie de te mettre dans son lit. Tu me plais, tu m'a toujours plus et tu n'imagines même pas à quel point c'est difficile pour moi de te dire non là tout de suite... C'est une connerie Ariel. Pour des tonnes de raisons, pour commencer, tu es ivre, moi aussi, ton frère me crèverait les yeux, Adrian souffrirait et puis tu me connais, je ne fais pas vraiment office de petit ami, je me contente d'être un amant, c'est franchement ce que tu veux ? Je passe une main dans mes cheveux. Je ne l'ai jamais trouvé aussi ravissante en plus, peut être est ce l'alcool mais j'aurais du mal à me retenir beaucoup plus longtemps, ce flot de désir que je contiens me bouffe de l'intérieur, je n'ai pas l'habitude de faire des états d'âmes.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Mar 8 Juil - 21:16


 Il me repousse. Je ne vous raconte pas combien je suis frustrée. Je pensais lui plaire mais apparemment je me suis lourdement trompée. Il ne doit me voir que comme une petite soeur. Merde c'est vexant et frustrant. J'aimerais tout de même des explications, je ne vais pas laisser ça en suspens sans comprendre ce qui cloche chez moi. J'en ai marre d'être vu soit comme l'ex, soit comme la petite soeur de.. c'est infernal, pourquoi je ne peux pas être juste Ariel ? Moi quoi. J'ai l'impression que dans le groupe je ne suis personne en particulier. Très bien, il ne veut pas de moi, il a peur de se battre avec mon frère, il ne sait pas ce qu'il loupe. Il n'aurait plus pareil occasion. Je le déteste presque sur le moment. J'ai envie de partir comme ça en culotte et en claquant la porte. Je pourrais le faire, j'en ai bien envie d'ailleurs mais je sens que ça c'est le genre de truc trop immature qui ne m'aiderait sans doute pas. " Oui tu es le genre de mec que toutes les filles rêves d'avoir, qui rêve de m'avoir moi ? Mon ex, ah génial ! je suis un repousse mec ! " Mais je ne m'arrête pas là. Je crois que c'est l'alcool que j'ai dans le sang qui me fait retirer mon haut devant lui. Il tente de me couvrir mais je le repousse, je veux savoir. Je veux comprendre, rrrrr ça m'énerve ! J'ai envie de le faire dormir sur le balcon ! Je devrais l'enfermer.. bon sang. J'en ai marre d'être vu comme une gamine.. j'ai 28 ans dans moins d'un mois c'est quoi son problème ? Il tente de s'expliquer. Je le regarde ,les mains sur les hanches, la poitrine à l'air libre.. et voilà ses raisons sont bidons. " Tu vois Aidan ? Tu vois Ross quelque part ? Moi je ne vois aucun des deux, qui saura ? Toi et moi, tu crois que je raconte mes exploits sexuels ? Peut-être à Lily ou Oli.. mais c'est tout ! Enfaîte y'a pas grand chose à raconter. J'ai compris. tu viens de louper ta chance Cartwright, même si j'avoue que je suis sûre que j'aurais voulu recommencer avec toi " Je pouffe agacer. Je prend mon débardeur et je le remet. Je m'allonge sur le ventre sur un bout du lit. " Si on était à Poudlard, genre comme Harry Potter, tu m'inviterais au bal? Annh tu crois que l'on peut avoir Harry Potter en vidéo à la demande ? J'adooore, je crois que tu le sais. Non mais sérieusement je kifferais tellement qu'un jour on fasse un bal sur le thème de Poudlard, un bal de noël comme dans le livre tu sais, genre de la fausse neige qui tombe, un super groupe.. j'aimerais tellement recevoir l'invitation pour le bal, je porterais une étoile de neige à mon sac pour dire que j'ai un cavalier, tu vois ? Non je suis sûre que tu ne m'inviterais même pas ! tu ne me verrais pas, je suis sûre que toi tu regarderais les filles faciles pur une soir, après le bal tu ferais l'amour dans un placard à balaie .. Je suis dégoûtée je devrais t'envoyer un sort ou te faire boire une filtre d'amour et tu serais dingue de moi.. je vais en inventer un ! Hum.. Non enfaîte je pourrais de faire subir l'imperium, tu ferais tout ce que je veux.. " je me redresse à genoux sur le lit, je le regarde. " j'ai envie de toi.. y'a pas de sort pour ça.. pas de magie, juste du désir même si j'ai un peu bu, je suis conscience. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Mar 8 Juil - 22:45

IAN ∞ ARIEL
Je pourrais prendre soin de toi si me laisse une place.
Il est vrai que je suis le genre de mecs que les filles veulent mettre dans leurs lits mais il est rare qu'elles me demandent plus, en même temps, je suis très clair à chaque fois. Je ne veux pas briser de coeur, loin de moi cette idée. Tu vois Aidan ? Tu vois Ross quelque part ? Moi je ne vois aucun des deux, qui saura ? Toi et moi, tu crois que je raconte mes exploits sexuels ? Peut-être à Lily ou Oli.. mais c'est tout ! Enfaîte y'a pas grand chose à raconter. J'ai compris. tu viens de louper ta chance Cartwright, même si j'avoue que je suis sûre que j'aurais voulu recommencer avec toi.  Cartwright, elle est vraiment la seule à m'appeler ainsi, à part peu être mes supérieurs au boulot. Elle me fait doucement sourire, elle ne comprend pas les enjeux, tout finit par se savoir. Certaines histoires sont comme un violent coup de soleil, on ressort avec des blessures immenses, et faire ça, commettre l'irréparable, cet acte que je désire actuellement plus que tout au monde serait comme m'enfoncer un couteau dans le coeur. Je suis conscient des répercussions que cela aura sur notre groupe d'amis.  J'ai pas dis ça. Je me doute que tu ne vas pas aller le crier à ton frère, mais tout fini par se savoir... Je rentre à mon tour à l'intérieur, elle est rhabiller et je me sens plus à même de garder les pieds sur terre. C'est un peu l'hôpital qui se fou de la charité puisque je suis en caleçon mais bon... Si on était à Poudlard, genre comme Harry Potter, tu m'inviterais au bal? Annh tu crois que l'on peut avoir Harry Potter en vidéo à la demande ? J'adooore, je crois que tu le sais. Non mais sérieusement je kifferais tellement qu'un jour on fasse un bal sur le thème de Poudlard, un bal de noël comme dans le livre tu sais, genre de la fausse neige qui tombe, un super groupe.. j'aimerais tellement recevoir l'invitation pour le bal, je porterais une étoile de neige à mon sac pour dire que j'ai un cavalier, tu vois ? Non je suis sûre que tu ne m'inviterais même pas ! tu ne me verrais pas, je suis sûre que toi tu regarderais les filles faciles pur une soir, après le bal tu ferais l'amour dans un placard à balaie .. Je suis dégoûtée je devrais t'envoyer un sort ou te faire boire une filtre d'amour et tu serais dingue de moi.. je vais en inventer un ! Hum.. Non enfaîte je pourrais de faire subir l'imperium, tu ferais tout ce que je veux.. Non mais de quoi elle parle là, je dois avouer que je perds totalement le fil de sa discussion, surtout que Harry Potter, ça fait pas vraiment parti de mes références cinématographiques. Je cligne des yeux, j'ai strictement rien compris à son blabla, enfin si, je comprend qu'elle m'en veut, qu'elle se sens rejetée par mes actes et mes propos, ne comprend elle pas que si je fais ça, c'est pour nous deux... Elle se redresse sur le lit et ajoute :  j'ai envie de toi.. y'a pas de sort pour ça.. pas de magie, juste du désir même si j'ai un peu bu, je suis consciente. Moi aussi j'ai envie de toi...  On t'as déjà dit que tu parlais trop Ariel ? Parce que franchement, un véritable moulin, je ne l'arrête plus, pourtant, il y aurait bien un moyen infaillible. Je la vois alors qui s'apprête à répliquer, je m'approche d'elle et la stoppe net en l'embrassant. Aucune promesses n'est faite à part celle de passer une nuit dont on se rappellera toute notre vie. Je passe mes mains sous ses jambes et je la soulève pour la déposer sur la commode à côté du lit. Je la regarde, elle voudrait une fois de plus dire quelque chose, je pose un doigt sur sa bouche. Ne dis rien, avant que je ne change d'avis... J'en ai trop envie, je ne peux plus refréner mes ardeurs, elle est là, devant moi et je fond de désir pour elle, je ne peux que succomber à la tentation.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Mer 9 Juil - 10:37

Je suis sincèrement un tue l'amour. Je parle trop je m'en rend compte, c'est totalement stupide, je suis en train de lui parler de Harry Potter.. non mais avouez que là pour réussir à le faire craquer je ne sais pas comment je pourrais m' prendre aussi mal.. Je parle en plus je continue, je raconte n'importe quoi.. je ne sais pas comment il va le prendre, surement me rire au nez, bon sang c'est n'importe quoi. Je me rend compte que c'est stupide, tais toi, tais toi Ariel ! Bordel, je fais fuir les mecs. Il va raconter ça à mon frère je le sens et ce sera cuit pour moi, je serais totalement dans le caca. Je tente pourtant de lui montrer que j'ai tout ma conscience, en lui racontant des épisodes de Harry Potter ? Oula c'est n'importe quoi, j'ai des soucis dans ma tête sérieusement, il va aller fumer une dernière clope et me laisser comme ça.. en plan pour me faire comprendre qu'il n'y a rien à avoir entre nous. Il n'annonce que je parle trop. Rahh voilà j'ai tout gâché.. comment je pourrais être sexy en faisant ce genre de truc. Je bloque.. je le regarde.. et il fonce presque sur moi.. je n'ose plus rien faire lorsque je sens ses lèvres sur les miennes.. Ouah.. finalement cela doit lui faire de l'effet. Il me soulève avec tant d'aisance. Je frissonne.. il m'empêche de parler.. je crois qu'il ne veut pas changer d'avis. Je récupère ses lèvres alors. On n'est pas obligé de parler d'accord.. pourtant j'aurais aimé mettre les choses au clair mais apparemment ce n'est pas possible.. demain il se fichera pas mal de moi .. J'ai peur du lendemain. Je ne veux pas qu'il me repousse, la solitude en amour me pèse c'est vrai. Je le laisse alors me déshabiller. Je ne dis plus rien.. Je le serre de mes jambes pour ne pas qu'il parte en changeant d'avis. Je finis tout de même par le pousser. Je le repousse, je me lève de ma commode sur laquelle il n'a pas hésité à m'asseoir et je le fais tomber sur le lit. Je grimpe sur lui, mon bassin cherchant le sien. Je me penche pour l'embrasser.. Je souris légèrement en le regardant dans les yeux. C'est parti pour une nuit que ne nous pouurons pas oublier avant longtemps?  
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Mer 9 Juil - 12:13

IAN ∞ ARIEL
Je pourrais prendre soin de toi si me laisse une place.
Je n'ai absolument rien compris à tout son charabia sur Harry Potter, ce qu'elle a voulu me dire, son histoire de bal et d'invitation reste très floue pour moi. Elle m'a paumé dans son flot de paroles. Ce que j'en comprend, elle a réellement envie de moi, moi aussi, alors pourquoi ne pas se laisser aller ? Des raisons, j'en ai des millions et pourtant je me rue sur elle comme une bête sauvage. Il y a des gens dont le regard vous améliore, elles sont très rare, mais à ces côtés, d'une certaine façon, j'ai grandis. Ce soir étant l'exception qui confirme la règle, mais dans le fond, j'ai toujours qu'on en arriverait là, c'était inévitable. Assise sur la commode où je l'ai installé quelques secondes plus tôt, on s'embrasse, fougueusement, comme si l'on avait jamais connu ça auparavant, c'est fort... Tout une ribambelle d'émotion se mélange dans ma tête. Elle me pousse pour se lever et me jeter sur le lit, elle prend des initiatives, j'adore ça, je dois l'avouer. Elle se place au dessus de moi, et s'approche pour m'embrasser, c'est le moment de reprendre mes esprits, de laisser mes bas instincts masculins de côté et rentrer chez moi. J'en suis incapable, je me sens bien, trop bien pour m'arrêter en si bon chemin. Ses vêtements tombent au sol un à un et la voilà entièrement nue devant moi, je fais de même pour que l'on soit à égalité, mon membre est dur et prêt, pourtant, avec tout l'alcool que j'ai ingurgité, il aurait pu me faire défaut. Je lui caresse le visage, mon autre main parcourt son corps doux et délicat. T'as un préservatif ? Parce que moi non... Je n'avais pas prévu ce retournement de situation pour cette soirée, j'avais imaginé quelque chose de bien plus simple, me pointer, passer un peu de pommade chez les éditeurs et puis repartir chez moi et dormir comme une masse. L'usage d'un préservatif ne m'avait même pas traversé l'esprit, après tout, je passais la soirée avec Ariel. J'espère qu'elle va me répondre oui, la frustration engendré par le fait qu'une simple protection ne soit pas à disposition me mettrait en boule, mal... Je regrette presque d'avoir demandé, je le sais, c'est mal de penser ça, mais franchement, si je n'avais rien dis, peut être que je serais déjà en elle à l'heure actuelle.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Mer 9 Juil - 14:39

Cette nuit va être .. totalement folle. Je crois que je ne m'attendais pas finir à avoir envie de coucher avec Ian. Non mais sérieusement d'accord je l'ai toujours trouvé séduisant mais j'ai toujours imaginé Ian comme l'ex d'Oli, bien que Olivia soit lesbienne aujourd'hui.. et surtout le meilleur ami de mon frère.. il aurait dû être comme mon frère aussi seulement les choses ne se sont pas passées comme prévu. En tout cas je me tais, je parle trop et j'adore sa façon de me faire taire.. On ne m'avait jamais vraiment "prise" de la sorte.. sur une commode, baisers fourrés passions. Non sérieusement c'est dingue et en tout cas j'en redemanderais volontiers.. mais je sais parfaitement que cela n'arrivera qu'une nuit.. il n'est pas du genre à avoir deux nuits avec une même fille.. je regretterais je le sens .. mais j'ai envie de ne pas me prendre la tête ce soir. Cette nuit plutôt. Je le pousse, sur le lit et je grimpe sur lui. Nos vêtements tombent sur la moquette de la chambre. On se cherche.. se caresse.. je sens ses mains sur mon corps et c'est affreusement excitant. Seulement il pose une question qui sur le coup me fait un peu flipper.. est-ce que j'en ai un ? C'est une bonne question.. Je me redresse à califourchon sur lui. Je remet mes cheveux en arrière et je me pince les lèvres. Je me penche pour attraper mon sac vers la table de chevet. J'étais avec Lily lorsqu'on avait eu le droit à une distribution de capote.. ça remonte un peu mais si je l'ai toujours ça fera parfaitement l'affaire. Je fouine et je sors le petit paquet sésame ! Je me mord la lèvre et je l'ouvre avec les dents et je m'écarte pour le lui mettre. Bon à croire que c'est un petit grand mais pas tant que ça tant pis. Je me penche sur lui pour l'embrasser. " Montre moi le chemin du 7° ciel " je passe mes lèvres dans son cou, je le mordille un peu et je l'embrasse dans cette zone érogène pour l'exciter encore plus qu'il ne peut l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Mer 9 Juil - 22:49

IAN ∞ ARIEL
Je pourrais prendre soin de toi si me laisse une place.
Je suis soulagé de voir qu'elle a un préservatif avec elle, un brin déçu ? Enfin déçu n'est pas le mot exact, disons juste que je ne l'avais jamais imaginé comme le genre de femme à vivre dans l'instant, j'ai toujours pensé qu'elle réfléchissait tout ses actes et je dois avouer découvrir un pan de sa personnalité qui m'avait toujours échappé auparavant, je ne suis peut être pas si unique que ça. Quel crétin quand même de réagir ainsi alors que je n'ai rien de plus à lui offrir. Elle positionne la protection sur mon sexe, le désir est grandiose, il me fait pousser des ailes et je risque de me montrer très performant ce soir, elle m'inspire quelque chose de sauvage. Montre moi le chemin du 7° ciel Ses lèvres effleurent mon cou, elle me rend complètement fou à cet instant. Excité, je le suis et je sens qu'elle cherche à faire de moi son esclave, la marche arrière est devenue impossible, je vais aller au bout de cette bêtise et en plus je suis ravie, un sourire béa sur le visage, on peut clairement voir que je ne me concentre que sur ses formes à l'instant. Elle est si belle, je l'ai toujours su, j'ai toujours vu ce potentiel sexuel chez elle, mais jamais je n'aurais penser aller aussi loin pour toutes les raisons énumérés avant. Je pose mes mains sur ses hanches, j'admire la vue, je profite de cet instant éphémère qui ne se reproduira pas de si tôt, priant pour que demain soit un jour comme les autres, que cela ne ruinera pas notre belle amitié et les moments que l'on passe tous ensemble. Je sais que je me voile la face, le sexe, ça change tout, toujours... J'effleure son visage avec tendresse et je la soulève pour me mettre sur elle, un brin dominateur, j'aime être celui qui dispose et gère la situation, même si je dois avouer trouver ses initiatives terriblement excitantes, je n'aurais d'ailleurs jamais imaginer ça d'elle. Je la pensais plus prude, même si le mot est fort. Je rentre en elle avec aisance, mon regard toujours ancré dans le bleu de ses iris.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Jeu 10 Juil - 10:28

Je crois que je suis la fille la plus chanceuse de la soirée.. un préservatif.. s'il savait comment je l'ai eu il rirait surement mais c'est juste le genre de soirée où il y a toujours des personnes pour vous dire de faire attention à la protection et du coup bim.. j'ai eu le droit à une capote, je devais avoir la tête de la fille nymphomane.. qui ne se protège pas. bref je ne vais pas me plaindre parce qu'il aurait pris cela pour un signe et aurait sans doute arrêter toute cette nuit qui s'avère plutôt parfaite. Je le pare de son préservatif et je le titille encore un peu en le laissant finalement prendre le dessus, j'aime aussi que les hommes dominent.. On fait l'amour.. cette nuit est parfaite, c'est intense, passionné.. et je n'en redemanderais presque si on avait une deuxième capote.. seulement ce n'est pas le cas et je ne prend pas la pilule, je sais, certain trouver cela dingue qu'à presque 28 ans je ne la veuille pas mais c'est un truc un peu bizarre que de mettre des hormones ou je ne sais quoi dans son corps, je trouve cela relativement contre nature et je crois que je tiens cela de ma mère.. En tout cas cette nuit est divine.. des gémissements se font entendre.. j'ai l'impression qu'on ne m'a jamais aussi bien fait l'amour.. c'est vraiment le 7° ciel, je n'ai pas besoin de GPS là pour le trouver, j'y suis.. en plein dedans. Il s'allonge à coté de moi lorsqu'il a terminé. Je fixe le plafond totalement dans les nuages.. encore sous l'effet de son habilité. " Wohh c'était.. génial " Je ne sais pas trop combien de temps nous avons fait cela.. mais ce que je peux dire c'est que c'était juste nickel.. on est arrivé au plaisir ultime ensemble. J'ai encore envie de le titiller, je me tourne vers lui et je retire le drap de lui. " Laisse moi profiter de ce cor.. il est où le préservatif ? " Non parce que là il n'est pas sur son pénis.. " dis moi que tu l'as retiré.. " Et en voyant sa tête j'ai l'impression que ce n'est pas le cas. Je me redresse en furie et je fonce dans les toilettes. Merde.. Je n'ai tout de même pas un préservatif coincé dans le vagin ? remarque ça serait bien de moi ça.. je déglutis.. bon je le retrouve facilement mais.. mais c'est comme s'il n'avait pas vraiment servi.. Je sors de la salle de bain en lui montrant le soucis, je le tiens du bout des doigts.. " il voulait pas que tu t'arrêtes je crois.. " Je vais le jeter, il n'est plus utilisable et c'est un peu dégoûtant.. Je reviens dans le lit et je me colle à lui et je ris.. " Avoue qu'il n'y a que nous pour faire un truc pareil.. " je suis un peu frustrée.. j'aurais bien recommencé.. " tu en as pensé quoi toi ? " Je parle forcément de la nuit.. de tout..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Jeu 10 Juil - 10:59

IAN ∞ ARIEL
Je pourrais prendre soin de toi si me laisse une place.
Je me mets sur le côté, essoufflé mais ravie. Des orgasmes comme celui là, je n'en ai pas connu des tonnes. Je reprend peu à peu mes esprits, encore chamboulé par ce qu'il vient de se passer, ça ne me semble plus du tout être une bêtise, au contraire, ça aurait été bête de loupé une telle alchimie des corps. Enfin, d'ici quelques heures, quand j'aurais Ross en face de moi, je sais que la culpabilité reviendra au galop, mais tant pis, ce qui est fait, est fait. Wohh c'était.. génial Oh oui, je suis tout à fait d'accord avec ça, je dirais même que c'était proche de la perfection. Peut être à cause de la frustration accumulée les heures qui précédaient. Laisse moi profiter de ce cor.. il est où le préservatif ? Euh... Je lève la tête et ne le voit pas sur mon pénis. Je fronce les sourcils, en même temps, c'est pas si dramatique, de mon côté, je fais le test fréquemment pour savoir si je n'ai pas choppé une infection sexuellement transmissible. Et puis, elle doit prendre la pilule, pas de raisons de s’inquiéter. dis moi que tu l'as retiré.. Et bien non, à quel moment j'aurais pu le retirer, j'ai bien une idée de l'endroit où il peut se trouver... Non, mais s'il n'est pas sur moi... Elle se lève en furie et rejoins la salle de bain pour revenir une ou deux minutes plus tard avec l'objet entre les mains. Je me mets à rire, quoi c'est vrai, la situation est risible. Je ne m'y attendais pas du tout. il voulait pas que tu t'arrêtes je crois.. Je la regarde me rejoindre et je lève le bras pour qu'elle s'installe confortablement contre moi. Avoue qu'il n'y a que nous pour faire un truc pareil.. C'est pas faux, c'est d'ailleurs la première fois qu'un truc pareil m'arrive, en même temps, la plupart du temps, j'ai des préservatifs à ma taille. C'est clair, tu te souviens de la fois où tu as glissé dans la rue, que j'ai voulu te rattraper et qu'on a finit tout les deux, le cul dans la flotte. Je ne sais pas pourquoi je me souviens de ça à cet instant, mais il est clair qu'avec elle, on se tape des francs fou rires, elle m'éclate avec son franc parler, son naturel et son allure sexy, le pire là dedans, c'est que je crois qu'elle ne se rend même pas compte de l'effet qu'elle a sur les hommes. tu en as pensé quoi toi ? De cette nuit ? Je la regarde un instant, pourquoi les filles veulent toujours discuter après l'amour. Je chope une cigarette sur la table de nuit tout en répondant : C'était parfait. J'ai adoré.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Jeu 10 Juil - 11:34

Forcément perfection avec moi signifie une couille dans le pâté à un moment. Là c'est le préservatif qui nous fait défaut.. il reste.. à l'intérieur.. je crois que je vais éviter de dire à Ian que je ne prend pas la pilule.. j'ai tellement peur de chance de tomber enceinte que ce serait le faire stresser pour rien. J'ai fait plusieurs fois l'amour avec Aidan sans avoir eu de soucis je dois dire alors je ne vais pas avoir un bébé alors que je couche une fois avec un risque minime. Non sérieusement je zappe ce détail, je n'y pense même plus alors que l'on part sur un fou rire. Je me blottis dans ses bras, on n'est toujours pas habillé et cela ne me pose pas du tout de soucis. Je suis à l'aise bizarrement avec lui, remarque je l'ai toujours été, l n'y a jamais eu de soucis de ce coté là. Il me rappelle un épisode qui nous avait fait mourir de rire il doit y avoir un peu plus d'un an. Il pleuvait et j'ai commencé à glisser sur une plaque d'égout. C'est Ian qui a voulu m'aider seulement je ne sais pas comment ça c'est passé, on s'est retrouvé par terre dans l'eau. Je ris un peu plus à ce rappel. Je reste contre lui alors que je lui demande comment il a trouvé. Il me répond qu'il a adoré et je crois que j'en suis fière. Il allume une clope et il me donne envie de fumer. Je roule sur lui, je m'allonge sans complexe, jamais moi. J'attend qu'il tire une latte et je lui pique pour en faire autant. Je souffle la fumée et je le regarde.. " tu recommencerais avec moi.. je pourrais être une exception ? " Je tâte le terrain, je sais que j'abuse peut-être un peu. Il ne m'a rien promis. " imagine que l'on puisse le refaire.. " Je lui remet sa cigarette dans la bouche et je l'embrasse dans le cou pour lui faire comprendre ce que je voulais dire.. " je n'ai pas envie que ça s'arrête enfaîte je crois " Je me mord la lèvre, je retire encore la cigarette pour en fumer. " Alors ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Jeu 10 Juil - 12:10

IAN ∞ ARIEL
Je pourrais prendre soin de toi si me laisse une place.
Je sais que c'est une folie de m'être laissé aller ainsi, terriblement égoïste en plus de ça. Ca me pendait au nez depuis quelques années en même temps, je l'ai toujours trouvé séduisante, la situation a toujours fait que l'on ne se retrouve pas tout les deux, alors forcément, nous n'en étions jamais arrivés là. On aurait pu rester là, étendue comme deux larves, juste profiter de ce moment mais Ariel semble avoir besoin de comprendre, de parler... tu recommencerais avec moi.. je pourrais être une exception ?  Une exception hein ? J'avais pas complètement tort quand je lui disais que cela ne lui suffirait pas. Elle me pique ma cigarette pour en tirer une taffe, je la laisse faire. Je ne répond pas tout de suite, cette question demande une certaine réflexion tout de même. imagine que l'on puisse le refaire.. Ouais, dans l'idée, j'aimerais aussi que ça se reproduise, mais on est amis, ça gâcherait tout, si je ne couche pas plus d'une fois avec les filles que je côtoie c'est pour cette simple raison : je ne veux pas qu'elles s'attachent. Merde, je savais que je n'aurais pas du me laisser aller ainsi. Elle me rend ma cigarette et m'embrasse dans le cou, je ferme les yeux quelques secondes, c'est agréable. je n'ai pas envie que ça s'arrête enfaîte je crois Ce qu'elle peut être sexy lorsqu'elle se mordille la lèvre de cette façon. Je ne comprend pas, elle me connait et puis, j'ai été clair juste avant, ce n'est pas moi ça. Que veut elle ? Un plan cul ? Une relation sérieuse ? Parce que c'est un truc que je fais pas et elle en est parfaitement consciente. alors ? s'impatiente t-elle. Je tire une latte sur ma clope et je la tend à la jolie rousse. Qu'est ce que tu veux Ariel ? Parce que tu sais que je ne donne pas dans les relations sérieuses. Tu voudrais te contenter d'un plan cul ? C'est pas ton truc, tu le sais aussi bien que moi. Je ne répond pas réellement à la question, simplement parce que je n'en sais rien. Je ne sais pas trop ce que je souhaite vis à vis d'elle. Je sais juste que c'est mal, que ce qu'on a fait ce soir pourrait blesser certaines personnes si ça se savait. Peut être qu'on devrait simplement garder un souvenir mémorable de cette soirée et s'en contenter ? J'espère qu'elle ne va pas se vexer, cela n'a rien à voir avec ces compétences. Je ne veux pas te faire de mal, te briser le coeur... ouais, c'est très arrogant tout ça, mais Ariel est trop importante pour moi, pour que je laisse la situation prendre des proportions trop grandes, c'est déjà allé trop loin.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   Jeu 10 Juil - 13:03

 Je pose la question de trop, et merde. Je ne suis pas sûre que cela lui plaise. Je ne sais pas ce que je veux, je ne sais pas si le sexe me conviendrait, je n'en ai pas la moindre idée. Je suis une fille qui s'attache à tout va.. Je n'aime pas ne pas savoir, ne pas comprendre comment les sentiments de l'autre fonctionne.. et je sais que Ian ne supporte pas avoir des relations sérieuses. Je pense savoir.. une blessure.. je sais qu'il a mal vécu l'annonce de l'homosexualité d'Oli mais sérieusement.. ils sont supers amis maintenant pourquoi il n'arrive pas à passer à autre chose ? Il ne doit pas ressentir ce petit truc que j'ai aussi.. y'a un petit plus qui fait que je me sens bien avec lui, mais apparemment la réciproque du théorème des sentiments n'existent pas, elle n'est pas vraie. Du coup rien ne peut marcher, c'est comme les maths. Oh bordel ce que je déteste les mathématiques ! J'ai l'impression de retourner des années en arrière.. lorsqu'avec Aidan on a décidé de sortir ensemble. Ok on n'était pas d'aussi bon amis que je le suis avec Ian.. et mon frère lui a quand même cassé la figure parce qu'il couchait avec moi. C'est dingue possessivité que peut avoir mon frère, il ne supporte pas que l'on me touche, me fasse du mal.. m'aime.. mais il ne comprend que tard que je suis heureuse lorsque je suis amoureuse.. Il devrait casser la figure de tous les mecs qui ne veulent pas de moi, il aurait du boulot, je ne crois pas beaucoup plaire. En tout cas il n'a pas foule sur le balcon. Je soupire.. je sens que cette question va poser un problème. Il me demande ce que je veux,.. lui ? Mais je ne sais pas comment, je ne veux pas foutre la merde.. et peut-être qu'on aurait pas dû faire ce que nous venons de faire. Oh merde, j'en ai marre, je ne me prend pas autant la tête d'habitude. " Je ne sais pas ce que je veux. Tu vois je suis bien juste comme ça et je me dis que le refaire ça me plairait.. et j'ai pas envie de penser aux conséquences, les conséquences ça pourrit tout ! " En tout cas il ne semble pas vouloir recommencer, juste garder un bon souvenir de la soirée. J'aurais aimé être celle qui le fasse changer d'avis mais je ne semble pas avoir assez touché son coeur, cette mission semble totalement impossible. Je soupire. " Si c'est ce que tu veux.. " Je tire sur la cigarette qu'il a allumé, on est deux accroc au tabac, les pire je crois. Ross ne fume pas et m'avait bien engueulé le jour où il a vu que je n'en faisais pas autant. Il ne veut pas me briser le coeur. Je récupère à nouveau la cigarette qui passe de bouche en bouche. Je me redresse un peu toujours sur lui. " mon coeur ? tu es le premier à t'en soucier. dans un sens il a déjà été brisé un tas de fois, une de plus n'aurait pas été un drame je suppose. " Je hausse les épaules. " Je suis trop rêveuse tu le sais, tu ne seras pas mon âme soeur ! " Je souris malicieusement, je tente de changer le sujet un peu trop grave. Je n'aime pas ça.. " on profite cette nuit et après on n'en reparle plus, on s'évite si tu préfère .. on fait comme tu veux.. " Je le tire assis à moi et je met la clope dans le cendrier sur la table de chevet. " il ne fait pas encore jour.. tu veux profiter ou arrêter ? "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)   

Revenir en haut Aller en bas
 

TERMINE " - mais qui es-tu? - je suis ton âme sœur " (ian)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AROUND THE BONFIRE :: ... And for memory :: Les rps-