AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'hésitez pas à nous soutenir en cliquant sur le top-site ou en laissant un petit mot sur bazzart.
le forum ouvre de nouveau ses portes ! n'hésitez pas à nous rejoindre, plein de scénarios sont à votre disposition.

Partagez | .
 

 Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    Jeu 3 Juil - 13:07


✰✰✰
« Essaye encore, échoue encore, échec profitable »
~ Samuel Beckett..


Julian Peter Davis.


≈ surnom: aucun surnom. ≈ age: 33 ans.. ≈ études/métier: ancien joueur de football américain, entraîneur de l'équipe de football du lycée.. ≈ statut civil: célibataire..    ≈ lieu de naissance:Lewisburg, Louisiane. ≈ nationalité: américaine. ≈ orientation sexuelle: hétéro.  ≈ depuis combien de temps vis-tu à lewisburg ? cela faisait longtemps que je ne vivais plus ici, en réalité depuis la fin du lycée je n'avais pas remis les pieds à Lewisburg, néanmoins je suis né ici et à présent je reviens aux sources. ≈ famille: j'ai perdu ma mère très jeune et mon père est décédé alors que j'étais à l'université, néanmoins il y a peu de temps j'ai appris que j'étais papa d'une petite fille de six ans. ≈ quel genre de voisin es-tu ? je pense que je suis un bon voisin. Je ne fais pas énormément de fêtes, je n'emmène pas de personnes qui sont du genre à créer des scandales. ≈ statut social: aisé. ≈ aspirations de vie:argent, popularité. ≈ qualités et défauts: jaloux • protecteur • impulsif • persévérant • égocentrique • fidèle. .   ≈ le massacre du jeudi 18 avril 1996: J'avais 15 ans et je m'en souviens très bien. Mon père avait été de ceux qui avait demandé à la condamnation à mort du tueur. Moi je n'avais pas d'avis là dessus, bien sûr que c'était horrible et que j'étais touché de la perte de si jeunes enfants, de plus l'institutrice avait été la mienne quand j'avais dix ans. Mais pour autant je n'ai jamais vraiment compris le pourquoi de la situation. ≈ groupe: A new life. ≈ avatar: Stephen Amell. ≈ crédits: Tumblr.


✰  we're all pretty bizarre, that's all.
Il vient tout juste de rencontrer sa fille ... elle a six ans. (+) Il est quaterback pour les NE Patriots. (+) Il a décidé de revenir ici après l'arrêt brutal de sa carrière. (+) Il a un chien, un berger allemand prénommé Helium. (+) Il est une star nationale aux Etats-Unis. (+) Il a un rythme de vie effréné, entre le sport, ses cours et son régime alimentaire. (+) Il ne sait pas s'occuper de sa fille, d'ailleurs il est incapable de lui dire non. (+) Il peut se vanter d'avoir plus de trois cents conquêtes. (+) Il obtenu son diplôme de fin d'année en trichant. (+) Il n'est pas passé par l'université, il a tout de suite intégré les Patriots après le lycée. (+) Il est fan de sa propre personne, en réalité la seule personne qu'il aime plus que lui est James Dean. (+) Il sait jouer de la guitare. (+) Dans son immense villa, outre les photos géantes de lui trônant sur les murs, on peut y voir sur chaque meuble, au moins une récompense. (+) Il collectionne les voitures de sports. (+) Sa seule entorse à son régime est le café. (+) Il n'est tombé amoureux qu'une seule fois dans sa vie et il n'a jamais osé lui parler.

prénom/pseudo: Dorine/ThaleX. âge: 17 ans.  où as-tu connu LIA: PRD, il me semble ...  fréquence de connexion: tous les jours. c'est votre dernier mot ? oui JP.


Code:
<pris>◈Stephen Amell</pris> - [i]Julian P. Davis.[/i]


Dernière édition par Julian P. Davis le Jeu 3 Juil - 13:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    Jeu 3 Juil - 13:09

✰ sweetie, you couldn't ignore me if you tried.


Louisiane. Lycée de Lewisburg, 1998.

Un match encore une fois gagné et Julian se voyait déjà accéder à une grande carrière grâce à sa bourse de football, il faut dire qu'à partir de maintenant il pouvait y croire, c'est vrai, il avait vu dans les gradins quelques recruteurs importants et c'est aussi pour ça qu'il avait tant marqué ce soir, pas qu'il ne voulait pas laisser leur chance à ses coéquipiers, mais il se devait de le faire pour se donner une chance supplémentaire de réussir. Son père l'avait poussé durant toute son enfance à se dépasser à devenir le meilleur et à gagner tout ce qu'il entreprenait et bien qu'à présent ses relations avec ce dernier étaient plutôt tendues, il avait tout de suite pensé à son père après cette victoire écrasante. 

Sortant des vestiaires tout sourire avec quelques amis, une jeune femme lui tapa immédiatement dans l’œil, il ne savait pas grand chose d'elle mis à part qu'elle était arrivée à la rentrée, était l'intello du lycée et qu'elle était belle à tomber, lorsque la jeune adolescente le félicita, un sourire naquit sur son visage pour ne plus s'en défaire. Il ne croyait pas au coup de foudre, mais avec ce qui venait de se passer, comment ne pouvait-il pas y croire ? Arrêtant son meilleur ami, il lui montra la jolie blonde du doigt. « Hey Stevie, c'est qui elle ? » « Ah ! Ça mon pote c'est Lindsay Matthews, elle arrive de la Virginie, en plus d'être belle et intelligente c'est aussi la fille la plus adorable que je connaisse, elle donne aux pauvres, va aider tous les dimanches pour les sans abris et donne des cours de tutorat, mais elle tu lui fais du mal, je te brise en deux, meilleur ami et quaterback ou pas. C'est comme ma sœur. » Levant les yeux vers son meilleur ami qui était bien plus grand et lourd que lui, Julian se mit à rire. « Oui ta sœur, est ce que je peux te faire remarquer qu'en plus d'être belle, brune et blanche, tu es grand, plutôt enrobé et en plus et là c'est le problème majeur, elle ne risque pas d'être ta sœur puisque tu es noir Stevie. » « C'était métaphorique, bref lui fait pas de mal Julian, c'est pas une fille comme les autres. » Hochant la tête en guise de réponse pour son ami, il le suivi vers la sortie tout en se promettant de tout faire pour la séduire.


Princeton University, Princeton (New Jersay), 2004

Assisté à cette fête signait l'arrêt de sa virilité. Julian était membre d'une confrérie, était le capitaine des Tigers de Princeton et était quelqu'un d'extrêmement populaire, par conséquent, l'appartenance à une confrérie avait quasiment été obligatoire, néanmoins, il y avait un inconvénient à cela. Normalement vous accédez à la confrérie de votre choix, parce que cette dernière elle celle qui vous ressemble le plus, ce n'était pas le cas de Julian qui avait été obligé de rejoindre la sienne puisqu'elle représentait les hommes les plus puissants du campus, ceux qui étaient dévoués à avoir de grandes carrières. Pas du tout son genre, puisque Julian n'était pas réellement réputé pour ses bonnes notes. De plus sa confrérie était liée à celle qui rassemblaient les jeunes femmes, les mieux placés dans l’échelle de popularité. Résultat, là où normalement, des jeunes comme lui s'amusent, boivent des bières et draguent les jolies filles, ce n'était pas le cas des fêtes dans laquelle il se trouvait. Le punch ne contenait pas de rhum, interdiction de boire des bières et surtout une sœur ne pouvait pas sortir avec l'ex petit-ami d'une autre sœur; Cette dernière règle n'arrangeait pas Julian puisqu'il était sorti avec plus de la moitié des filles de cette fraternité. S'asseyant dans un des canapés roses de la maison des jeunes femmes, il fut surprit d'être rejoins par une jolie métisse .« Bonsoir Julian Peter Davis, quaterback des Tigers et capitaine. » « Bonsoir, mais moi c'est juste Julian » Regardant la jeune femme avec intérêt, il eut un petit sourire. « Je te connais, je suis la présidente de cette fraternité, je sais que tu brises les cœurs des mes filles et je n'aime pas ça. Alors arrête de le faire ou bien je me verrais dans l'obligation de faire de même. » Sans un mot de plus, il regarda la jeune femme se lever.  

Quelques mois plus tard, il sortait avec elle, il était plus ou moins amoureux et comme prévu, elle lui brisa le cœur. Comment ? A la fin de ses études, elle était partie sans un mot. Lui était reparti seul, vers la Nouvelle Angleterre, avec toujours la jolie Emma Travis dans ses pensées.

Boston, Foxborough (Massachusetts), Gillette Stadium, 2014.

« Davis ! Dans mon bureau. » Lançant la balle a un ami, Julian se dirigea en courant vers le bureau de son coach. Cela faisait maintenant huit ans qu'il évoluait au sein des Patriots de la Nouvelle-Angleterre et ont peut dire qu'ils avaient fait la gloire de Julian, en effet le jeune homme était une star nationale, avait déjà rencontré le président Obama, remporté trois Super Bolw et avait été élu troisième sportif le mieux payé en 2013, bien sûr il avait les filles à ses pieds et depuis Emma qu'il n'avait jamais sût oublier, il n'avait jamais connu de relation sérieuse. Pour Julian sa vie était parfaite et il ne cherchait pas à avoir plus que ce que la vie lui offrait déjà, néanmoins une discussion allait tout changer. 

Rentrant dans le bureau de son coach, sans ce dernier, il se retrouva face à un couple assez âgé. « Julian Davis ? Tu n'as pas tellement changé depuis le temps ... Nous sommes les parents d'Emma. » A l'entente de cela, Julian perdit son sourire, Il n'avait plus entendu parlé d'Emma depuis qu'elle l'avait quittée sans raison. Posant son casque sur le bureau, le jeune homme se rapprocha du couple.« Comment va-t-elle ? Il lui est arrivé quelque chose ? Je n'ai pas de nouvelles d'Emma depuis qu'elle m'a quittée. » Face aux questions du footballeur, le visage de la vielle dame perdit de son éclat et c'est alors son compagnon qui prit la parole. « Ecoute mon garçon, si nous sommes là c'est pour une raison précise. Emma est malheureusement décédée dans un accident d'hélicoptère en Afrique, elle était partie là bas pour aider des villageois en manque de soin. Malheureusement son hélicoptère c'est écrasé contre un rocher et elle n'a pas survécu à l'accident. » Sous le choc, Julian s'appuya contre le bureau, Emma avait toujours été l'amour de sa vie et le fait d'apprendre qu'elle ne faisait plus partie de ce monde, lui faisait quelque chose. « Néanmoins, elle n'est pas partie sans rien laisser sur cette Terre, en réalité, en quittant se monde, elle laisse derrière elle une petite fille de six ans, ta fille. Nous ne sommes plus aptes, ma femme et moi, à nous occuper de la petite Sarah et c'est donc à toi que revient la garde. » 

Et là ce fut le drame, Julian n'avait jamais sût s'occuper de quelqu'un d'autre que lui, enfin si peut être Helium, son chien, mais une petite fille de huit ans, ça il ne savait pas comment faire. Au début il avait protesté, après tout il avait sa carrière, enfin sa fin de carrière, à gérer, mais il n'avait pas réellement le choix et puis après tout Sarah était sa fille. Elle ne lui ressemblait pas beaucoup, elle était brune, métisse aux yeux noisettes, néanmoins elle tenait de lui son sourire incroyable, néanmoins elle semblait avoir eu de sa mère l'intelligence et la curiosité. Après réflexion, il avait pris un vol pour Lewisburg, suite à l'arrêt de sa carrière, il était préférable pour lui de revenir aux sources, mais malgré tout Julian était sûr d'une chose : il n'était pas prêt à devenir père.


Dernière édition par Julian P. Davis le Jeu 3 Juil - 15:17, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    Jeu 3 Juil - 13:10

bienvenue parmi nous, ravie de voir que tu as craqué pour stephen sexy amell     merci pour ton inscription, si tu as la moindre question le staff est à ta disposition  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    Jeu 3 Juil - 13:13

Stepheeeeeeeeeeeeeeen   *groupie*

Bienvenue parmi nous   Si tu as besoin surtout n'hésite pas, comme dit le seksy jeune homme un peu plus haut.
Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    Jeu 3 Juil - 13:18

bienvenue ici I love you j'ai trouvé ton ébauche de personnage très intéressante et stephen colle parfaitement pour le role I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    Jeu 3 Juil - 13:18

Welcome !!   

Bon courage pour ta fiche !!   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    Jeu 3 Juil - 13:25

quel excellent choix de vava, bienvenue ici I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    Jeu 3 Juil - 13:29

Merci à tous pour cet accueil ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    Jeu 3 Juil - 13:30

Comment qu'il est trop, trop, trop cute avec ce mini arc    
Bref, très bon choix !   
Bienvenue ici et bon courage pour la fin de ta fiche, le perso promet d'être intéressant !   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    Jeu 3 Juil - 13:33

Bienvenue officiellement parmi nous stephen très bon choix hâte de voir le personnage du coup
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    Jeu 3 Juil - 13:58

Merci à tous pour ce bel accueil, aucun regret, pour le moment, de m'être inscrite.   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    Jeu 3 Juil - 15:18

bienvenue. I love you
enfin quelqu'un qui a presque - oui presque - le même âge que mon dex. si jamais tu veux un lien, ma boîte mp t'est grande ouverte.   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    Jeu 3 Juil - 16:22

Te voilà officiellement validée  

Citation :
Il est fan de sa propre personne, en réalité la seule personne qu'il aime plus que lui est James Dean

J'ai rigolé Arrow On aura certainement un lien vu que mon personnage ne revoit sa fille qu'après cinq ans d'absence elle aussi, elle ne l'a pas vu grandir, donc ça les rapprocher   
Bref, si tu as encore besoin n'hésite surtout pas ! Sinon, tu peux aller jeter un rapide coup d'oeil ici pour t'aider à t'y retrouver.

Bienvenue parmi les hérissons et bon RP  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Les faibles ont des doutes avant de prendre une décision. Les forts, eux, les ont après.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♪ J'veux prendre le temps avant que le temps m'prenne et m'emmène. ♪
» Il faut savoir prendre son envol avant que le temps nous emporte. [Sunggyu Kim/Raphaël Kolliam]
» Nous devrions prendre le temps de parler. ft. Ellyn des Essaims [flashback]
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» Confirmation des ses doutes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: THEN I'LL RAISE YOU LIKE A PHOENIX :: They will be born :: Welcome to Lewisburg-