AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'hésitez pas à nous soutenir en cliquant sur le top-site ou en laissant un petit mot sur bazzart.
le forum ouvre de nouveau ses portes ! n'hésitez pas à nous rejoindre, plein de scénarios sont à votre disposition.

Partagez | .
 

 please save me from my pain /with jules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
◈ we are the beloved queens.
avatar

› MESSAGES : 145
› AVATAR : Ellen Page
› PSEUDONYME : marie (wayland)
› DOUBLES : Frankie l'adorable flic
› CRÉDITS : astoria (avatar.)
› BANK ACCOUNT : 254


MessageSujet: please save me from my pain /with jules   Dim 6 Juil - 14:44



please save me from my pain.


Elle avait passé l'heure à fouiller inlassablement les sites de fans sur internet. Si cette obsession avait réussi à ne plus la ronger, la nouvelle d'un retour fracassant avait pourtant réussie à la retourner complètement. Paumée, elle cherchait à savoir si c'était vrai, si tout ça n'était pas une mauvaise blague de sa collègue. Elle ne pouvait pas croire à l'idée qu'il revenait. Pas comme ça, pas maintenant, pas alors qu'elle ne parvenait à panser ses blessures. C'était stupide, ridicule. Il n'avait rien à foutre dans une ville comme Lewisburg. Il avait New-York, Los-Angeles, Chicago, Phoenix, tous étaient à ses pieds. Au quatre coin des Etats-Unis sa voix résonnait. Dans les maisons, les voitures, à la télé et dans toutes les boutiques. Luke avait le monde à ses pieds, pourquoi revenir en ville ? Plus la question tournait dans son esprit perdu et plus la réponse semblait s'éloigner. C'était stupide. Elle tomba sur des sites de fans étrangers pleurant le fait de rater les concerts de leur star favorite dans sa ville natale. Et Kira qui ne comprenait pas ce qu'elles pouvaient lui trouver. C'était tout bonnement ridicule, et ça la rendait malade. Elle n'avait aucune envie d'affronter les fans en pleurs, les affiches et les chansons partout, tout le temps. Pire encore. Elle ne voulait pas le voir. C'était trop dur que de voir sa blessure toujours ouverte se remettre à rougir et lancer alors qu'elle apprenait qu'il était de retour. Heureusement pour elle, il n'était prévu que la star de reste que quelques jours avant de repartir à sa nouvelle vie de paillettes et de champagne. C'était dégueulasse d'avoir autant d'impact sur une vie humaine. Ça lui donnait envie de vomir. Et sans véritablement comprendre elle craqua, laissant ses larmes couler alors qu'elle se recroquevillait, la tête sur les genoux. Et Duke qui s'était barré, crétin. Tout ce dont elle avait besoin, c'était d'un câlin et d'une bonne dose d'amour tandis qu'elle se changeait les idées. Elle avait besoin de son grand frère, triste vérité pour une femme de son âge au cœur encore trop enfantin. Après avoir retrouvé un semblant de calme, et souillé ses joues d'un maquillage trop sombre pour ses yeux bruns, elle attrapa son téléphone et composa le numéro de Jules. Elle avait beau l'avoir rentrée dans son répertoire elle le recopia de tête, rassurée de voir que tout n'allait pas si mal dans son esprit confus. « Allo Ju' ? » Sa voix s'était faite plus petite, son ton plus doux. Reniflant un bon coup elle s'essuya les joues comme une enfant après un gros chagrin. « Tu crois que tu pourrais passer dis ? J'ai besoin d'un câlin. Et ramènes du chocolat aussi. » Écoutant à peine son frère elle raccrocha avant de se blottir à nouveau contre son propre corps, attendant l'heureuse délivrance des bras de son frère. Il mit moins longtemps qu'à l'accoutumé pour rejoindre l'appartement de la jeune femme qui sursauta au son de la sonnette hurlant dans l'entrée. Elle se leva d'un bond, et se dirigea vers la porte. Elle passa ses manches sur ses pommettes humides pour faire bonne figure, et ouvrit la porte. « Tu as ramené le chocolat ? » Toujours le même sens des priorités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: please save me from my pain /with jules   Ven 11 Juil - 11:58



please save me from my pain.


Les vacances d’été étaient bien là ce qui signifiait que tu n’avais strictement rien à faire de tes journées. Enfin, pas vraiment … Tu n’aimais pas ne rien faire et avec ton métier, cela faisait longtemps que tu planifiais des activités pour tes vacances. Tu ne quittais que très rarement la ville ne sentant pas le besoin de partir se ressourcer ailleurs car tu arrivais à te ressourcer à l’intérieur de ce chez toi en trouvant des activités que tu ne pouvais pas pratiquer pendant l’année. Voilà comment tu te retrouvais à apprendre le baseball à des enfants tout au long de l’été. C’était une espèce de camp de vacances sauf que cela ne durait que la journée mais tu adorais ça. Les gens pouvaient dire ce qu’ils voulaient, le sport était un excellent moyen de rapprocher les gens. Mais ce n’était pas tout ce que tu faisais toutefois, tu donnais aussi des cours à des élèves du lycée qui avaient besoin de quelques cours de rattrapage pour commencer l’année plus sainement. La plupart de ces cours se faisaient à travers le lycée mais certains se faisaient de manière privée avec des parents qui te contactaient pour donner un coup de main à leurs enfants. Et cela ne te dérangeait pas parce que franchement, tu adorais enseigner et tu n’avais aucun problème pour t’entendre avec tes élèves. Aujourd’hui tu avais donc passé la matinée entouré d’enfants de six ans. Tu avais essayé de leur apprendre à frapper la balle mais cela n’était pas encore gagné. Tu en profitais aussi pour leur apprendre quelques stratégies et tu savais qu’une ou deux soirs par semaine, tous les enfants se retrouvaient pour regarder les matchs et certains adultes essayaient de leur faire voir les tactiques apprises dans la journée. L’après-midi par contre tu l’avais passé au lycée entouré de trois élèves qui n’avaient aucune envie d’être là. C’était le problème avec ces cours l’été, c’était que les élèves étaient encore moins motivés que pendant l’année. Pour toi, c’était un challenge parce que cela voulait dire que tu devais redoubler d’efforts pour arriver à les intéresser et vu les résultats que tu obtenais tous les ans alors qu’ils repassaient les examens de fin de semestre, tu étais plutôt content de toi tu devais l’avouer. C’était la fin de l’après-midi désormais et tu avais fini de donner tes cours. Alors que tu allais monter dans la voiture, ton téléphone sonna et tu répondis de suite en voyant que c’était ta sœur Kira à l’autre bout du fil. « Allo Ju' ? » Rien qu’avec ces quelques mots, tu pouvais entendre que quelque chose n’allait pas. « Tout va bien Kira ? » Elle ne répondit cependant pas à ta question et elle se contenta de te dire : « Tu crois que tu pourrais passer dis ? J'ai besoin d'un câlin. Et ramènes du chocolat aussi. » Bien sûr que tu allais passer, ce n’était pas comme si quelqu’un t’attendait à ton appartement. Et puis savoir que ta sœur était perturbée par quelque chose ne te faisait pas plaisir du tout. « J’arrive. » Dis-tu tout simplement avant de raccrocher et de monter dans ta voiture. Si tu devais amener du chocolat, tu allais devoir t’arrêter pour en acheter. C’est donc ce que tu fis. Tu savais qu’il y avait une chocolaterie sur le chemin de l’appartement de chez ta sœur et tu t’y arrêtais pour acheter du chocolat de plusieurs sortes. Une fois l’achat réalisé, tu te remis en route et tu ne tardais pas à arriver à l’appartement de ta sœur adorée. Tu montais les marches assez rapidement avant de frapper à la porte de l’appartement. Ta sœur ne tarda pas à apparaître derrière la porte et la première chose qu’elle te dit fut : « Tu as ramené le chocolat ? » Tu levais les yeux au ciel avant de lui dire : « Salut soeurette ! Moi aussi je vais bien merci de demander. » Tu lui tendis cependant la poche avec les chocolats fraîchement achetés à l’intérieur. Tu rentrais aussi dans l’appartement et une fois la porte fermée, tu ne pus t’empêcher de demander : « Qu’est-ce qui se passe miss ? »
Revenir en haut Aller en bas
 

please save me from my pain /with jules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Briket Jules Walter yo ap fè chimen.
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LEWISBURG :: Downtown :: SUNFLOWER STREET :: #313 ◈ appartement de Duke A. Lawson et Kira Harrington-