AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'hésitez pas à nous soutenir en cliquant sur le top-site ou en laissant un petit mot sur bazzart.
le forum ouvre de nouveau ses portes ! n'hésitez pas à nous rejoindre, plein de scénarios sont à votre disposition.

Partagez | .
 

 helga ≈ the end is the beginning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: helga ≈ the end is the beginning   Mer 9 Juil - 21:29


✰✰✰
Ces serments, ces parfums, ces baisers infinis, - Renaîtront-ils d'un gouffre interdit à nos sondes, - Comme montent au ciel les soleils rajeunis - Après s'être lavés au fond des mers profondes ? - O serments! ô parfums ! ô baisers infinis !
les fleurs du mal ~ baudelaire.


HELGA AVERY SEREDA


≈ surnom: helga n'a pas de surnom autre que les petits noms affectueux que ses parents ont pu lui donner par le passé. de toute façon, elle déteste profondément ça. ≈ age: parfois âgée de vingt-cinq ans, parfois de trente, elle adapte son âge en fonction de la situation et de la personne qui lui fait face. mais en réalité, elle a vingt-sept ans. ≈ études/métier: enfant, helga était actrice. le genre de gosse qu'on voit dans toutes les séries, petite fille qui fait rire avec ses remarques acerbes et ses couettes sur le côté. maintenant, elle travaille dans l'immobilier. elle n'est plus personne, sinon cette femme qui aime l'argent autant qu'elle ne s'aime elle-même : beaucoup en apparence, pas du tout à l'intérieur. ≈ statut civil: briseuse de coeur professionnelle, elle est toujours célibataire mais jamais seule. tout ça n'est qu'artifice. il y a cet homme qu'elle a abandonné derrière elle, et qui a retenu son coeur captif sans vouloir le libérer. ≈ lieu de naissance: los angeles, californie. ≈ nationalité: américaine pure souche. ≈ orientation sexuelle: hommes, femmes, quelle importance tant qu'il y a du plaisir à la clé ?  ≈ depuis combien de temps vis-tu à lewisburg ? depuis quelques mois seulement, et elle se demande sincèrement ce qu'elle fait là. helga n'est pas sûre d'y rester bien longtemps, mais la vie est imprévisible. ≈ famille: ses parents vivent à los-angeles et travaillent dans le milieu du cinéma. elle n'a pas de nouvelles de son grand-frère depuis un moment. ce dernier a décidé de partir faire le tour du monde et elle ne l'a plus jamais revu. elle est très proche de sa cousine qui est comme une soeur pour elle. ≈ quel genre de voisin es-tu ? helga est le genre de voisine qui se moque totalement des gens qui vivent autour d'elle. elle ne sait même pas à quoi ressemblent ses voisins, à part ce gosse insupportable qui crie dans le jardin et lui casse les oreilles à longueur de temps. assez désagréable, elle est évitée autant qu'elle n'évite les autres. ≈ statut social: elle est issue d'une famille très riche et possède plus d'argent qu'elle n'en a besoin. il lui en faut toujours plus :  elle remplit son compte en banque pour combler son vide affectif. ≈ aspirations de vie: l'argent et la popularité sont ses deux moteurs de vie principaux. cependant, il est une chose qu'elle méprise autant qu'elle l'aime : c'est l'amour lui-même. elle se damnerait pour vivre enfin l'histoire d'amour qui saura lui donner envie de rire et de pleurer en même temps. ≈ qualités et défauts: curieuse, souriante, sarcastique, hautaine, manipulatrice, calculatrice, observatrice, passionnée, susceptible, protectrice, impulsive, intelligente, regrette facilement, joueuse, intéressée, lâche, franche.  ≈ le massacre du jeudi 18 avril 1996: helga n'a entendu parler du massacre que lorsqu'elle est arrivée à lewisburg, il y a quelques mois. forcément elle trouve ça tragique mais ça ne la touche pas plus que cela, car elle n'est pas encore intégrée à la ville et ne connaissait aucune des victimes ou de leur famille. toutefois, à ses yeux, il n'y a rien de plus ignoble que de s'attaquer à des enfants et elle compatit à la douleur des habitants de lewisburg qui n'ont pas l'air d'avoir tourné la page. ≈ groupe: the newbies. ≈ avatar: margot robbie. ≈ crédits: margotrobbiedaily.

✰  we're all pretty bizarre, that's all.
ses parents ont divorcé quand elle avait quatre ans. et puis ils se sont de nouveaux mariés cinq ans plus tard. depuis ce jour, helga a décidé qu'elle ne comprenait rien à l'amour. → ses propres histoires ont été un fiasco. elle a toujours préféré quitter les hommes qu'elle a cotoyé quand ceux-ci (et surtout elle-même) commençaient à s'attacher. → elle a débuté une carrière d'actrice à l'âge de trois ans, pistonnée par ses parents. sitcom et autres séries familiales l'ont vues grandir, lui offrant une notoriété inattendue. → ça n'a pourtant pas duré longtemps : à ses douze ans, elle a achevé sa carrière et rares sont les gens qui se souviennent encore de son nom. → elle affirme haut et fort avoir couché à l'âge de seize ans, mais ça n'est arrivé qu'à vingt ans. une honte pour elle. → elle se fait passer pour une garce, déformation professionnelle, mais elle est loin d'en être une. → elle n'a plus de nouvelles de son frère depuis qu'il est parti faire le tour du monde, il y a trois ans. ses parents le pensent mort et remuent ciel et terre pour le retrouver, mais helga est persuadée qu'il est en vie et très heureux. sans doute marié, avec trois gosses. et peut-être même un gros chien. → sa hantise est de prendre du poids. aussi, elle mange extrêmement peu et va parfois se faire vomir quand elle a du avaler trop de choses grasses. → elle déteste les animaux, sauf les oiseaux. helga est allergique aux poils de chats et de chiens. → travailler dans l'immobilier est un bon moyen d'allier deux choses qui lui importent : rendre ses parents fiers, et gagner beaucoup d'argent. → elle a la phobie d'être abandonnée. → elle dévore les livres d'amour qui lui rappellent à quel point sa propre vie sentimentale est pathétique. → depuis qu'elle vit à lewisburg, elle est en colocation avec une fille qu'elle adore autant qu'elle la déteste; cette fille lui apprend la vie, la vraie vie. et helga déteste se rendre compte à quel point elle peut parfois être ridicule. → fervente amatrice de sport, elle adore regarder les match de foot et de baseball à la télé, ou en vrai. → fascinée par l'astrologie, elle lit son horoscope tous les matins sur internet avant de partir. avec un mauvais horoscope, elle est capable de rester chez elle et se priver de sortie. mais pas le boulot. → elle fume comme un pompier.

prénom/pseudo: mon prénom c'est justine, et mon pseudo alaska la femme frigide  Arrow . âge: dix-neuf piges, tu piges ?  où as-tu connu LIA: alors là, je me le demande bien     fréquence de connexion: tous les jours sauf mardi et mercredi    c'est votre dernier mot ? mah que oui :ezra:


Code:
<pris>◈ Margot Robbie</pris> - [i]Helga Sereda[/i]


Dernière édition par Helga Sereda le Mer 9 Juil - 22:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: helga ≈ the end is the beginning   Mer 9 Juil - 21:30



crédits ~ margotrobbiedaily.

✰ sweetie, you couldn't ignore me if you tried.


_A___Olivia Cavanaugh

_Objet___A l'aide.


Il m’a dit qu’il m’aimait. C’était merveilleux tu sais, c’était parfait. J’étais blottie contre lui, on se faisait bousculer par les vagues comme des enfants. Le ciel était orangé et c’était comme si le monde avait cessé de tourner. Il n'y avait plus que nous. J’avais mal aux joues à force de rire. Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas été aussi heureuse. Je ne crois même pas l'avoir été un jour à ce point. Mais il m’a dit qu’il m’aimait, et devine ce que j’ai fait ? J’ai tout gâché. Mais tu dois t’en douter, tu me connais maintenant. Je l’ai repoussé, et je lui ai dit que c’était n’importe quoi, qu’il n’avait jamais été question d’amour entre nous. Qu’est-ce que j’ai pu être conne ! Quand j’ai croisé son regard, son magnifique regard, ça m’a anéanti. Le monde qui avait cessé de tourner s’est écroulé autour de moi. J’ai pris la fuite, je ne pouvais pas supporter de le voir comme ça.

Je vais quitter Los Angeles. Nous nous connaissons depuis si longtemps maintenant ! Le son de ta voix me plaît tellement que j’ai envie de mettre un visage dessus. Pas de simples photos, je veux te voir toi. Je veux pouvoir te voir sourire, te prendre dans mes bras. Passer mes nuits à discuter avec toi, et pas seulement par téléphone. C’est pourquoi j’ai décidé de partir pour Lewisburg. J’espère que tu ne vois pas ça comme une intrusion dans ta vie ; j’ai vraiment besoin de quitter Los Angeles. De le quitter lui.

Je t’aime tu sais. (Oui, toi, tu y as droit ;-) ) On se voit bientôt, par conséquent.

- Helga Sereda, 04/09/2013, 22h43.

❖ ❖ ❖

C’était une sensation sourde et douloureuse de n’être personne. D’être une fille comme les autres, un peu trop maigre, trop pâle, qui s'efforçait de garder cette apparence de canon de beauté factice, traitée de poupée et de catin. Une fille obligée d’aller travailler, une fille qui se faisait interpeller de façon vulgaire dans la rue, avec des problèmes de fille normale. Helga tira une bouffée sur sa cigarette et souffla la fumée au-dessus de sa tête, dans la nuit étoilée. Tout était tellement plus calme à Lewisburg ! L'effervescence de Los Angeles lui semblait bien loin. Helga aimait s’asseoir là le soir, sur le banc sous le porche de cette nouvelle maison, pour penser à toutes ces choses qu’elle avait raté et qu’elle regrettait. Toutes ces choses qu’elle aurait pu faire et qu’elle ne vivrait jamais. « Hé, ça va ? » demanda Sora en s'asseyant doucement à côté d'elle. La jeune femme esquissa un sourire doux et le coeur d'Helga s'emballa. « Oui. Tu veux une cigarette ? » L’autre secoua la tête. « Tu ne me feras jamais commencer à fumer. » Helga ricana et ferma les yeux pour apprécier le poison qu'elle portait à ses lèvres rosées. « J'ai toujours espoir de te pervertir un peu, madame la sainte-nitouche. » railla-t-elle. Sora était trop pure pour elle. Sa colocataire lui faisait voir le monde autrement, bien loin des clichés hollywoodiens et de la superficialité d'un univers qui n'était plus sien. Helga aimait Sora autant qu'elle la détestait : beaucoup. Elle était devenue son meilleur moyen de ne pas flancher, au même titre qu'Olivia. « J’e bosse demain, je te laisse. Dors bien. » Sora se leva et Helga soupira à regret. « Je viens avec toi. » lança-t-elle avec un sourire. Il n’était pas rare qu’elles dorment ensemble, parlent toute la nuit, se racontent leurs vies. Doigts liés, elles s’endormaient quand pointait l’aube et ne se lâchaient que lorsqu’elles se réveillaient.

« Je ne suis pas joignable pour le moment, mais laissez-moi un message et je vous rappelle dès que je suis de retour. BIIIIIIP. » Recroquevillée sur le canapé, les cheveux en bataille et habillée d’un vieux jogging, Helga fixait le téléphone qui sonnait pour la troisième fois, les larmes aux yeux. « Helga, répond, je t’en supplie. Je sais que tu es là. Je sais que tu es assise à côté du téléphone, et que tu ne réponds pas parce que tu as peur. Je t’ai vu le faire des milliers de fois. » Son cœur se serra. Elle dut faire un effort surhumain pour ne pas pleurer. Le timbre de cette voix lui manquait plus que n’importe quoi d’autre en ce monde. Cet homme lui manquait plus que n’importe quoi d’autre en ce monde. C’était tellement douloureux que c’en était ridicule. Jamais Helga ne se serait cru capable de ressentir ça un jour. « … Je te connais par cœur. Tu me manques, Helga. Je suis désolé si je t’ai effrayée, si je suis allé trop vite. Mais … C’est trop dur de vivre sans ton sourire, sans tes baisers, sans ton parfum … Je suis désolé d’être tombé amoureux de cette femme perchée sur ses talons hauts, et celle qui traîne dans des tenues affreuses le week-end. Celle qui se maquille comme une actrice, et celle qui se contente d’être belle au naturel. Cette femme qui rit, qui pleure, qui a peur, qui a besoin d’être protégée, cette lionne qui se bat pour ce qu’elle veut. Cette femme qui, en toutes circonstances, a un sacré caractère de merde … » Cette fois, Helga éclata de rire … Et fondit en larmes. Elle enfouit son visage dans ses mains, en priant pour que Sora ne rentre pas et ne la voit pas comme ça. Elle tendit la main vers le téléphone, le posa dessus. Et la retira. Elle ne pouvait pas répondre ; la jeune femme n’avait pas fui pour revenir en arrière. Mais cet homme était sans doute le seul au monde qui l’aimerait à ce point, et qu’elle aimerait autant. Pourquoi fallait-il qu’elle gâche tout, tout le temps ? Encore cette fichue peur d’être abandonnée. Abandonner la première était plus facile. « Va te faire voir. » lâcha-t-elle en s’éloignant du téléphone, dont chacun des mots était plus insoutenable encore. Helga se laissa tomber sur son lit et sortit du tiroir de table de nuit cette unique photo d’eux deux qu’elle avait conservé, comme une ode au regret. Elle avait été prise cet après-midi-là, sous le soleil brûlant de Los Angeles, avant qu’elle ne fiche toute sa vie en l’air. Et pour la première fois depuis son arrivée à Lewisburg, Helga s’autorisa franchement à pleurer.


Dernière édition par Helga Sereda le Mer 9 Juil - 22:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: helga ≈ the end is the beginning   Mer 9 Juil - 21:40

Ouaip, t'es canon !    
Du coup, re-bon courage !    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: helga ≈ the end is the beginning   Mer 9 Juil - 21:50

merci beaucoup mon ex-femme préférée         
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: helga ≈ the end is the beginning   Jeu 10 Juil - 14:28

hihi, j'espère pouvoir bientôt rp avec ma soeur chérie.    
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: helga ≈ the end is the beginning   

Revenir en haut Aller en bas
 

helga ≈ the end is the beginning

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» Commun - Intrigue 13 - A new beginning - Earthquake
» NJPW The New Beginning in Sapporo
» The beginning of a new life [PV : Logan] terminé
» Let every dawn be to you as the beginning of life ♥ PHOELEEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: THEN I'LL RAISE YOU LIKE A PHOENIX :: They will be born :: Welcome to Lewisburg-