AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'hésitez pas à nous soutenir en cliquant sur le top-site ou en laissant un petit mot sur bazzart.
le forum ouvre de nouveau ses portes ! n'hésitez pas à nous rejoindre, plein de scénarios sont à votre disposition.

Partagez | .
 

 even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)   Jeu 10 Juil - 14:17

IAN ∞ ARIEL
We'll never be friends again, we'll fight, we'll shag but we'll never be friends...
Je prend une douche, ces jours ci furent assez complexe pour moi. Mon état d'esprit est flou, je ne sais plus bien quoi penser. J'avale ma salive difficilement et je prend une serviette pour me sécher. J'aurais du être en poste ce soir, mais Adriel m'a demandé d'échanger avec ce weekend. Le visage d'Ariel me hante c'est dingue, là, rien qu'en prenant ma douche, je l'imagine me rejoignant, c'est quand même dingue. Je crois qu'elle m'évite, je l'ai cherché parmi la foule depuis cette soirée mais il semblerait qu'elle est toujours une excuse valable pour ne pas être là en même temps que moi. J'enfile un caleçon, un jean et je me vautre dans un vieux tee shirt des stones avant de rejoindre le canapé, ce soir, c'est pizza bières et foot avec Ross, une soirée entre mecs. Je range ma culpabilité de côté et je profite. Quelqu'un sonne à la porte. On attend quelqu'un ? Peut être Olivia qui a perdu ses clés, ça lui arrive assez fréquemment. Ca doit être Ariel. Comme tu devais pas être là, je l'avais invité à mater le match. me lance Ross à travers la chambre, il ne se déplace pas pour aller ouvrir, je ne l'ai pas revu depuis... Enfin depuis qu'on a passé la nuit ensemble quoi. Je me dirige alors vers la porte, et je l'ouvre à la volée avant de regarder la jolie rousse dans un sourire gêné, en tant normal, on se serait fait la bise, là, on ne sait plus ou se foutre. Franchement, ce que j'ai été con de croire que les choses auraient pu être simple après coup. Je passe une main dans mes cheveux et je lui adresse un sourire faussement sincère. Salut. Je me décale pour lui laisser la place pour entrer : Entre. Et dire qu'avant il lui arrivait même de rentrer sans frapper. Ariel, c'est une des seules nanas que je connaisse et qui apprécie un bon match à la télé. Vu son regard surpris, je la soupçonne d'avoir demandé à son frère si je serais là, manque de pot, ça a changé au dernier moment. Je ne sais pas trop comment me comporter, c'est vrai, on s'était pourtant promis d'agir de façon habituelle, histoire de ne pas éveiller les soupçons. J'en ai parlé avec Olivia, j'avais besoin de lui confier pour obtenir son opinion, en général, elle est objective face à toutes sortes de situations et une fois de plus, elle avait tapé dans le mille, coucher avec Ariel, aussi sensuel fut cette soirée, c'était une grosse connerie. Tu vas bien ? Ca va faire six jours que l'on ne s'est pas croisés, je crois que c'est un record pour nous. Ma question est sincère, j'espère que la réponse sera oui. Peut être est elle moins obsédée que moi... Je ne peux m'empêcher de la regarder, elle est belle ce soir. En fait, elle l'est toujours et l'a toujours été. Ross se pointe embrasse sa soeur et file à son tour dans la douche. Il faut que je me calme, que j'agisse normalement où il va se douter de quelque chose.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)   Jeu 10 Juil - 15:01

  Il faut que je sorte. J'ai l'impression que je n'ai pas mis les pieds dehors depuis.. Bah je promène Johnny-Johnny mais ce n'est pas tellement une sortie, je veux dire d'habitude j'ai presque toutes mes soirées avec la bande et là, je trouve toujours une excuse parce que je sais parfaitement qu'il y a Ian et que je ne sais pas du tout mentir. Je suis totalement paumée. Je suis obsédée par cette nuit que nous avons passé.. j'ai envie de me retrouver à nouveau dans ses bras mais ce n'est pas possible, il a été claire, on fait comme si de rien n'était. Peut-être que ce n'est tant Ross qui le bloque mais plutôt parce qu'il a honte ? Je ne dois pas être le genre de bimbos qu'il fréquente et peut-être que cela le met mal à l'aise. Je tente de ne pas y penser mais c'est plus fort que moi.. je me surprend à lire des manuscrits.. puis je pars dans mes pensées et je ne suis plus du tout ce que je suis en train d'étudier..  Je rentre de la promenade avec le chien, j'ai un peu jouer avec lui pour me sortir Ian de la tête. Je rentre, je le caresse. Je vais à la douche, je me change, un jean, des tongues et une débardeur un peu large. Je prend un gilet si je rentre après, des fois je squatte le lit de mon frère avant de rentrer. Je prend un billetde 20 dollars pour passer acheter deux trois trucs, on fait toujours comme ça, lui fournis le canapé et l'écran plat pour le match et moi la bouffe. Je prend deux pizza que l'on partagera, je ne sais pas si Oli sera là.. Ian non, apparemment il est de perm'. Je prend un pacque de bière et des conneries du style, chips, soda, apéro etc etc. J'arrive avec un sac en papier dans les bras, chargée. Je sonne parce que je ne peux pas trop ouvrir la porte. Et quelle surprise.. je vois Ian.. Je déglutis, Ross m'avait dit qu'il ne devait pas être là.. " Oh Salut " Je souris légèrement et je fuis immédiatement son regard parce que mon coeur s'est emballé et j'ai cette pression dans le ventre.. Je connais que trop bien les symptômes. Il me fait entrer et je n'hésite pas parce que cela me pèse sur mes pauvres bras qui n'aiment pas l'effort physique. Je crois que Ross est encore dans la salle de bain.. je n'entend.. Génial.. Je vais poser sur le plan de travail mon sac que je commence à vider.. Il me demande si je vais bien. " Oui, Ross m'avait dit que tu devais travailler.. je peux repartir si vous vouliez une soirée entre mecs... " Enfaîte c'est juste que je tente de partir.. Mais mon Ross arrive. Cela fait trois jours que je ne l'ai pas vu, puisque j'évite la coloc. Il arrive pour me serrer contre lui par la taille. Je souris. " Il faut que tu arrêtes de bosser comme ça Ari, tu le sais, tu nous manques.. " Je lance un regard à Ross.. Et je détourne immédiatement. " Oui, je suis désolée.. tu ne m'avais pas dit qu'on devrait être seuls ? Je peux vous laisser si vous voulez être entre garçons.. je peux comprendre. " Je tente de m'échapper de ses bras. Je prend une bière et je fais comme si de rien n'était, je stresse pourtant. J'envoie une bière à Ian et j'en passe une à Ross et j'ouvre la mienne.. je suis gênée.. affreusement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)   Jeu 10 Juil - 15:21

IAN ∞ ARIEL
We'll never be friends again, we'll fight, we'll shag but we'll never be friends...
Je suis gêné, elle aussi, ça se ressent. Franchement, si Ross ne remarque pas le malaise, c'est qu'il a des nuages sur les yeux. Je la regarde, elle évite de faire de même, c'est surement mieux ainsi même si je n'aime pas beaucoup l'idée. Elle entre et pose ses affaires sur le plan de travail, ici, elle est un peu comme chez elle, elle y passe de toutes manières, le plus clair de son temps. Oui, Ross m'avait dit que tu devais travailler.. je peux repartir si vous vouliez une soirée entre mecs... Et bien au moins, ça a le mérite d'être clair. Elle ne souhaite pas me voir ici, elle aurait surement préféré que je bosse ce soir. J'allais lui répondre qu'elle n'est pas obligé de me fuir, mais Ross prend la parole à cet instant. Je me recule et m'appuie sur le plan de travail en croisant les bras. Il faut que tu arrêtes de bosser comme ça Ari, tu le sais, tu nous manques.. Ouais, à moi aussi elle me manque terriblement, c'est incroyable, on ne se rend compte de la valeur des gens que lorsqu'ils s'éloignent. Oui, je suis désolée.. tu ne m'avais pas dit qu'on devrait être seuls ? Je peux vous laisser si vous voulez être entre garçons.. je peux comprendre. Deuxième fois en à peine deux minutes et bien, elle ne veut vraiment pas passer de temps avec moi. Je m'en veux, si seulement cette soirée n'avait pas tourné de cette façon, tout serait plus simple aujourd'hui. Elle nous tend une bière à chacun et en prend une pour elle, je me charge de les ouvrir alors que Ross répond : Ca va pas la tête, depuis quand tu participerais plus aux soirées mecs toi. Il lui adresse un sourire et ébouriffe tendrement ces cheveux. Ross aime sincèrement sa soeur, il la surprotège, c'est clair et net, il ne peut pas savoir pour nous, il me truciderait sur place. J'ai l'impression d'avoir un balai dans le cul et ça me déplait fortement, je ne suis pas le plus bavard du groupe mais là je me sens si mal à l'aise que je n'ose pas en place une. J'entends l'arbitre sonner le début du match et je vais me caler dans le canapé sans dire un mot de plus. Je suis un peu vexé dans le fond, il est clair qu'elle ne veut plus passer de temps avec moi... J'avais pourtant espéré que tout serait plus simple. Elle s'installe à côté de moi, le fauteuil, c'est la place de Ross et gare à celui qui l'utilise, le plus loin possible cependant, pour éviter de me toucher. Je sors une clope de mon paquet et repose le paquet sur la table. T'as du feu ? J'en ai un dans ma poche gauche, mais franchement, je dois trouver un truc pour briser la glace avant de péter un plomb.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)   Jeu 10 Juil - 15:44

Visiblement la soirée avec mon frère tombe à l'eau. Je me retrouve aussi avec Ian. C'est lui que j'évite en évitant la bande. Il n'y a que Oli qui est au courant je dois avouer. J'ai un peu peur d'être confrontée à lui. Ian lorsque je le vois fait battre plus fort mon coeur et là j'avoue que je suis relativement paumée mais surtout dans la merde. Il ne faut pas que je craque comme ça.. je suis trop faible. Pourtant je n'aurais jamais soupçonné que je puisse tomber dans les filets de Ian. Enfin je l'ai un peu cherché je crois. C'était pourtant tellement facilement de dire non et de dormir juste à coté de lui sagement.. Non mais pourquoi j'ai insistais, il avait parfaitement raison.. Ce n'est que n'importe quoi.. on n'aurait dû s'abstenir.. Maintenant plus rien n'est pareil.. plus rien.. nous ne sommes plus dans la même chambre d'hôtel qui a vu ce désir naître. Je suis en tout cas vraiment mal à l'aise. Je me mord la lèvre.. je tente de faire abstraction surtout que Ross ne tarde pas à faire son entrée. Je tente de faire comme si de rien n'était, de ne rien montrer. Je fuis du regard Ian.. et je me concentre sur mon frère pour qu'il ne remarque pas le malaise entre nous deux. Ce n'est pas le moment qu'il le découvre, il le prendrait tellement mal. Je le connais par coeur.. Aidan aussi sait comment il réagit.. et pourtant Aidan est un gentil garçon, trop même. Alors en connaissant son meilleur ami.. sachant parfaitement qu'il n'y aura rien.. et qu'il m'a sans le vouloir un peu briser le coeur et bien je ne donne pas cher de sa peau et je n'ai pas véritablement envie qu'ils se battent. Je devrais prendre des vacances et partir un moment avec mon chien tiens.. fuir.. toujours la fuite. L'esquive ne sert à rien. Je fais la distribution de bières je savais que de toute façon Ross n'accepterait pas que je parte. Je souris alors, Ian va s'installer puisque le match commence. J'attrape un paquet de gâteau apéro et je vais m'asseoir un peu contrainte à coté de lui. Je tente de mettre une bonne distance, je retire mes tongues pour mettre mes pieds sur le canapé. Il sort son paquet de clopes.. Un briquet ? Je cherche dans la poche arrière de mon jean et je lui tend le sien.. un réflexe.. je prend une clope dans son paquet, on fait toujours ça.. on fume les mêmes et on s'en prend toujours l'un l'autre. J'attend qu'il allume la sienne avant d'en faire autant.. des fois on la partage mais j'avoue que là.. je n'ose pas proposer l'idée. Ross déboule sur son siège. " Vous abusez de fumer autant, vous regretterez avec un cancer des poumons et je vous dirais que c'est bien fait pour vous ! " Je souris.. c'est Ian qui m'a fait fumer. Enfin encore une fois je l'avais tanné à une soirée et il avait accepté de me faire tester si je ne disais rien à son frère, Ross ne doit pas savoir d'ailleurs. Je regarde mon frère et je pouffe. " Tu iras danser sur notre tombe, je l'exige ! ".. Je n'arrive pas à parler à Ian.. Enfaîte peut-être que cela serait différent si Ross était ailleurs.. Je ne suis pas dans ma position sur le canapé.. je me met souvent contre l'accoudoir et je tend un peu mes jambes sur la personne de l'autre coté. Je le fais doucement en lui lançant un regard pour savoir si ça le dérange .. Je tente le con tact doucement.. Ross est absorbé par le match lui !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)   Jeu 10 Juil - 21:57

IAN ∞ ARIEL
We'll never be friends again, we'll fight, we'll shag but we'll never be friends...
J'allume une cigarette dans cette ambiance plutôt morose, l'avantage reste que Ross ne se doute de rien. En même temps, le garçon n'est même pas en capacité de voir que la fille de ses rêves est folle de lui, alors ce n'est pas le plus fin observateur que je connaisse. Je rend son feu à Ariel et nos mains se frôlent, je la retire immédiatement, on dirait un adolescent de quatorze ans qui découvre des sensations jusque là inconnue, ridicule. La situation est clairement risible, j'aurais du en rester au stade ou je bave sur elle sans en toucher un mot à qui que ce soit. Peut être pas si discrètement que ça puisqu'Olivia a vu le pot aux roses sans que je lui en touche un mot. Je tire une latte sur ma cigarette et je lui tend le paquet, Ross ne peut s'empêcher de faire une remarque et la repartie de la jolie rousse m'amuse énormément. Elle m'arrache un sourire dans cette situation plus que tendue. Elle pose ses jambes sur moi et on partage enfin un regard empli d’ambiguïté. En même temps, je ne peux nier préférer ça à de l'ignorance totale. Au fait, ça s'est bien passé ton truc samedi dernier ? demande naïvement Ross, sans se douter le moins du monde de la tournure qu'a prit la soirée à la fin. Je manque de m'étouffer alors la fumée de ma clope et je répond instinctivement. C'était ennuyeux à mourir, on a regardé un film et l'on s'est couchés. Je mens à mon meilleur pote, ça ne m'est plus arrivé depuis si longtemps que je ne me rapelle même pas du dernier mensonge que j'ai osé proférer à son égard. Je me sens mal, la culpabilité me prend. Et puis, Olivia m'a aussi bien retourné la tête. Ces mots résonnent en moi comme une sentence. Pourquoi tu ne te pose pas avec elle ? Si seulement tout était si simple, si seulement mon esprit n'était pas emboué avec une peur constante de l'échec, l'aimer, j'en serais capable, vu l'effet qu'elle me fait déjà mais je ne ferais pas ça bien, elle finirait par en souffrir. Ou alors c'est moi que je protège et pas elle ? Parce que dans le fond, j'ai peur de finir comme ce pauvre Aidan, le coeur en miètes. Et puis les paramètres sont si compliqués que s'il se passe quoi que ce soit, je dois être sur de ce que je veux... La rendre heureuse, un défi bien trop grand pour moi. Je ne suis pas un mec bien, je suis trop fier et égoïste pour réussir à la combler. Je bois une gorgée de ma bière sans regarder la belle, elle me fait les yeux doux et je suis foutu, je ne saurais pas lui dire non... Succomber, c'est si facile.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)   Jeu 10 Juil - 22:34

Il faut que l'on arrive à briser la glace. Ou peut-être plus.. il faut que j'arrive à le faire. Je disais y'a une semaine à Oli que je voulais l'éviter. Je m'en sortais plutôt bien jusque là mais je ne pouvais pas y parvenir indéfiniment sans attirer l'attention. Et là si je n'arrive pas à me décoincer Ross va se douter d'un truc. Je suis toujours le genre à sortir une connerie alors forcément si ce n'est pas le cas il va soupçonner qu'il se passe un truc dans ma vie.. ferait-il le rapprochement avec Ian, remarque je n'en suis pas sûre. Il se remarque que trop peu de chose seulement il est trop attentif à ma vie et pas assez à la sienne, on le lui reproche souvent dans ses vies amoureuses. Alors je prend une clope dans son paquet, la prochaine sera pour moi, on se reçoit une réflexion forcément parce qu'il n'aime pas tellement nous voir autant fumer. Je lui répond au taquet, là cela me ressemble, c'est mieux et je ne manque pas de les faire rire tous les deux et j'aime bien cela je dois dire. Je tente même un petit rapprochement physique Ian pour faire comme si de rien n'était.. je sais que tous les deux on ne peut pas y penser, moi lorsque je le touche je repense tout de suite à ce que l'on a fait. C'était tellement plaisant.. que c'est impossible de ne pas y penser, vraiment. Je le regarde.. et j'ai l'impression l'espace d'une seconde qu'il va se pencher pour m'embrasser. Pff que je suis trop bête. C'est stupide, je me fais des films.. non, non.. ET non Ariel tu ne peux pas tomber amoureuse de ce garçon, retient tes sentiments tu sois la fille la plus frustrée qui soit. Je souris légèrement et je regarde Ross qui nous demande, comment c'était notre truc la semaine dernière. Ian donne une version qu'il faut que je m'empresse de la sauvegarder. " Un truc d'écrivains qui se trouvent trop intelligent, tu vois le genre, je t'ai déjà emmené.. on n'est pas resté jusqu'à la fin, sinon on aurait vidé le bar et on aurait été incontrôlables. " Je tente de faire comme si on n'avait rien fait.. je regarde un moment le match, je bouge légèrement mes pieds sur les genoux de Ian sans penser qu'il pourrait mal l'interpréter.. notre relation va devenir comme ça alors ? On aura toujours peur de ce que l'autre peut penser ? Je ne veux pas de ce genre d'amitié.. on n'ose même pas en parler.. on devrait peut-être tenter non ? Remarque je crois que l'on c'était un peu tout dit ce fameux soir.. et Oli m'a bien fait comprendre qu'il n'arrêterait pas ses relations avec les femmes parce qu'il avait couché moi. Et bien non parce que je ne suis pas ce genre de fille. Qui changerait du tout au tout pour moi ? Je repense à Aidan.. je lui ai brisé le coeur.. mais notre relation n'avait rien à voir, Ian n'est pas du tout comme lui. Aidan était le garçon qui me disait toujours oui.. on finit forcément par s'ennuyer.. à la fin je ne le supportais plus. Il me prenait la tête.. trop gentil et voilà que cela pose des soucis. Ian est aux antipodes. " Alors et toi Ross, tu ne m'as toujours pas trouvé de belle soeur ? " Lily est dingue de lui.. lui je suis sûre que c'est réciproque mais il ne veut pas se l'avouer parce qu'elle est en couple forcément.. J'inspire.. je souris et je finis ma clope que je met dans le cendrier sur la table basse, je bois une gorgée de bière et j'attrape des gâteaux apéro, j'en donne à Ian.. merde.. c'est un tic.. je le fais toujours.. je le regarde hésitante et je continue pour ne pas qu'e Ross pense qu'on est en froid Ian et moi. J'en envoie à mon frère qui les gobe limite. Je regarde Ian.. j'ai envie qu'il me prenne dans ses bras. Mais je détourne avec que je me mette à m'enfermer dans mon monde et je tente de me concentrer sur le match.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)   Jeu 10 Juil - 23:10

IAN ∞ ARIEL
We'll never be friends again, we'll fight, we'll shag but we'll never be friends...
Je termine ma cigarette et je l'écrase dans le cendrier, si Olivia était là, elle se fendrait bien la poire tiens. A nous voir tout les deux comme deux adolescents attardés. Tout est différent, je le sais dans le fond, on ne peut plus faire marche arrière, et chaque fois où mes yeux se ferment, je la visualise les seins nus sur mon corps chaud de désir. Crétin, voilà ce que je suis pour avoir laissé la situation se dégrader à ce point. Un truc d'écrivains qui se trouvent trop intelligent, tu vois le genre, je t'ai déjà emmené.. on n'est pas resté jusqu'à la fin, sinon on aurait vidé le bar et on aurait été incontrôlables. Elle noie le poisson avec moi, je suis rassuré, pendant une fraction de seconde, j'ai bien cru qu'elle allait tout déballer à son frangin, j'aurais eu l'air malin, mais elle ne va déclencher de seconde guerre mondiale si facilement. Alors et toi Ross, tu ne m'as toujours pas trouvé de belle soeur ? Tu parles, Ross est à peu près aussi dégourdie que moi lorsqu'il s'agit d'amour, il est fou de Lily depuis des lustres et n'a jamais osé le lui avouer, la peur du rejet je suppose, après tout, dire à quelqu'un ce que l'on éprouve et ne pas entendre la réciprocité en retour est une des pires douleurs qu'un être humain peut endurer. C'est ce que je fais pour Ariel ? A t-elle réellement des sentiments pour moi comme semble le penser Olivia ou c'était seulement un coup de folie sur l'instant ? Raah, des millions de questions parcourent mon esprit et je n'arrive plus à m'en dépêtrer. Il bougonne un peu. Quand tu auras trouver un mec qui te mérite... C'est pas gagné ma petite ! La mériter, ce n'est pas mon cas, autant il m'adore, mais je sais qu'il ne me voit pas et ne me verra jamais comme un potentiel petit ami pour sa soeur. Il connait mon passé, mes soucis avec l'engagement. Elle n'a pas le temps de répondre que le téléphone sonne. On choisit de ne pas répondre, quand on regarde le match, c'est une règle. La personne laisse alors un message : Salut Ian, c'est Kayla, on a passé une nuit de rêve ensemble il y a quelques semaines et je... Je me rue sur le téléphone pour l'éteindre, sous le regard ébahit de mon meilleur ami. Depuis quand t'es pudique toi... Ben depuis que j'ai couché avec ta sœur. Mais ça, je peux pas le dire. Je me sens mal, putain, pourquoi je me sens aussi con, c'est vrai, on a passé une nuit ensemble et j'ai été clair dès le début, on est pas ensemble alors je n'ai logiquement pas de raisons de me sentir coupable face à elle. Et pourquoi j'ai été incapable de toucher une autre femme depuis que j'ai fait l'amour avec elle ? C'est pourtant pas les occasions qui ont manqués ces derniers jours, mais non, rien...
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)   Jeu 10 Juil - 23:46

J'ai l'impression que cette soirée est un fiasco total. J'ai l'impression que c'est n'importe quoi, comment Ross fait pour ne pas voir qu'il y a un énorme soucis entre Ian et moi ? Je ne comprend pas vraiment et je suis en train de me demander si il nous connait bien.. il ne doit pas faire attention au comment on se comporte ensemble mais là on sent une tension tout de même.. peu importe la nature de celle-ci.. mais elle est la la tension. Je ne sais pas comment je dois réagir à chaque chose qu'il faut, comment il va réagir.. Ian. Il faut noyer le poisson le plus profondément possible. Je suis immédiatement les dires de Ian sur la soirée où tout à déraper.. un film.. on aurait largement pu le faire si on n'avait pas un peu bu, passé la soirée à se chercher avant qu'il ne me cède. Je me demande pourquoi j'ai insisté.. peut-être que ce n'était pas une bonne idée. Je me fais toujours trop d'idée.. vous voyez.. je ne vais pas recommencer à les énumérer.. mais j'espérais bien que cela ne se passe pas comme ça après.. mais impossible pour moi d'être à l'aise alors que j'ai senti l'envole de papillons dans mon ventre lorsque je l'ai vu ouvrir la porte, une petite part de moi était heureuse de le voir, mais l'autre je savais plus du tout où se mettre. Bref passons.. je tente de ne pas attirer l'attention sur moi et Ian et je parle de Ross qui m'envoie un pique.. enfin j'ai l'impression assez méchant.. enfin je ne sais pas pourquoi je prend un peu la mouche.. " Enfaîte Ross c'est a ta hauteur qu'il faut qu'il soit, sinon tu lui fous ton poing dans la figure, faudrait que tu me laisses grandir et avoir qui je veux.. " je sais que c'est plus fort que moi.. il a peur que je souffre depuis la fusillade.. d'ailleurs en y repensant, je me met à passer ma main sur ma cicatrice nerveusement.. comme à chaque fois.. Ross n'a pas le temps de répondre que le téléphone sonne.. personne ne se bouge, j'étais à deux doigts de me lever lorsque le répondeur se met en route.. à la voix.. Ian fait un bon et l'éteint mais trop tard j'ai entendu ce que j'aurais préféré ignoré. Je déglutis.. ça fait mal.. Oli avait raison.. il va voir ailleurs, du moins.. il ne se prive pas, je ne suis qu'une fille d'un soir.. Je me sens débile d'avoir envie de pleurer. Je prend une clope et ma bière plus le briquet. " Je vais fumer dehors.. " Je fuis.. De toute c'est la pub du match alors je m'en fiche un peu c'est une bonne excuse. Je ne regarde personne, j'ouvre la baie vitrée, je me met dans un angle pour éviter d'être vu, je m'assoie sur une des chaises de balcons avec ma clope et mes larmes, je tente de les retenir mais je préfère qu'elles sortent dehors qu'à l'intérieur et que l'on me pose des questions. Quelle conne.. j'ai espéré mais POURQUOI ? Il n'est pas fait pour moi, tout ira bien, il faut que je prenne sur moi.. allez fume un coup ça ira mieux, tu mourras d'un cancer avant tout le monde et ton calvaire d'interrompra avant les autres. Parfait. Ohlala, j'en viens à penser vraiment de la merde..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)   Ven 11 Juil - 9:00

IAN ∞ ARIEL
We'll never be friends again, we'll fight, we'll shag but we'll never be friends...
Je les regarde, parfois, ils se comportent comme chien et chat, en général, ça m'amuse parce que tout ça ne va jamais très loin, mais ce soir l'ambiance est si pesante que cela me met terriblement mal à l'aise. Enfaîte Ross c'est a ta hauteur qu'il faut qu'il soit, sinon tu lui fous ton poing dans la figure, faudrait que tu me laisses grandir et avoir qui je veux.. Elle est en colère, et j'ai du mal à savoir si cette dernière est réellement dirigée sur son frère où si c'est à moi qu'elle en veut. Elle a raison, les attentes de Ross sont plus hautes que les siennes, mais il a raison dans un sens, elle réunit tant de qualités qu'il serait bête de ne pas en profiter pour trouver un homme parfait : autrement dit, très loin de moi. Ross ne m'accepterait jamais en tant que beau frère, c'est clair et net. C'est alors qu'un message pour moi se fait entendre, assez explicite, il faut vraiment que j'arrête de filer mon numéro à n'importe qui, une fois la nana s'était cru au téléphone rose. Ross me fait remarquer que je ne suis d'ordinaire pas pudique, c'est vrai en même temps, enfin, disons que logiquement, je m'en fiche pas mal qu'il  entende mes messages, jusque là, je n'avais rien à cacher.  Je vais fumer dehors.. Je l’observe se lever et partir, elle est énervée, je peux le concevoir, je suis pas sur que j'apprécierais de la voir avec un autre, là ce n'était que sous entendu, mais bon, il est clair qu'elle exprimait clairement le fait qu'on ne jouait pas à la crapette. Mais c'était avant que l'on couche ensemble, et puis dans le fond, je ne lui ai rien promis, j'ai été clair... Qu'est ce qu'elle a ce soir ? Ses règles... Si seulement ce n'était que ça, tout serait plus simple. Je ne sais pas trop si je dois la rejoindre ou non. Si elle a fait ça, c'est pour elle seule. Je secoue la tête, prend une clope et je file dehors à mon tour.  Je vais voir.. Une fois à l'extérieur, je me faufile comme une petite souris, elle a essuyé ses larmes mais ses yeux sont rouges et bouffies. Je serre le poing, je n'ai jamais voulu lui faire du mal, j'ai été vraiment égoïste et stupide. Je ferme au maximum la baie vitrée derrière moi, sait on jamais et je pousse un soupire avant de m'assoir à côté d'elle et d'allumer ma clope, avec le briquet qui se trouve dans ma poche arrière gauche, oui mon astuce de tout à l'heure pour lui adresser la parole est révélée. Une larme se balade encore sur son doux visage, je l'essuie du revers de mon pouce et je murmure :  Je n'ai jamais voulu te faire de mal. Olivia avait raison, je n'ai pensé qu'a moi, même si dans le fond, si elle n'avait pas insisté, on serait encore de bons amis. Et réparation ne peut pas être faite, on est allés trop loin, trop vite... Je baisse la tête de nouveau, je n'ose pas la fixer.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)   Ven 11 Juil - 9:39

Je me sens totalement stupide de réagir de la sorte mais l'entente de ce message me blesse. Je ne suis pas en colère, comme on pourrait le croire vu la réflexion que j'ai fait à mon frère mais énervée, toute cette situation me met les nerfs et je ne sais pas ce que je dois faire, c'est impossible de prendre la bonne décision, je ne sais pas comment me démerder.. j'en suis incapable, je suis une handicapée émotionnelle.. je ne sais pas comment on fait pour arrêter de penser à une personne.. je suis même allée voir sur des forums et les gens disent que cela finit par passer avec le temps, mais je veux savoir combien de temps.. parce que là, ça me rend totalement malade.. je suis rien pour lui finalement alors que je pensais compter un minimum pus que ça. Je crois juste que je suis trop conne pour laisser mon coeur décider en ce moment alors que j'ai une tête et que je devrais m'en servir. Il ne veut pas de moi et bien parfait, qu'il aille au diable, je vais le détester.. mais là encore la haine engendre l'amour tout le monde le sait, pas besoin d'être une fan de littérature et des romans d'amour pour savoir ça. Je suis niaise finalement, tout ce que je déteste chez une femme. J'aime les sentiments, j'aime les histoires d'amour et j'aurais aimé vivre un sacré truc mais à cette allure, renfermée sur moi je vais faire quoi, devenir vieille fille parce que tous les mecs qui pourraient s'intéresser à moi auront pris peur de mon frère. Ian n'est pas mieux que les autres, c'est peut-être d'ailleurs le pire. Je devrais me convaincre que je le hais et qu'il n'aurait pas dû coucher avec moi parce qu'on avait trop bu. Mais quand je tente de penser à tout ça.. je regrette parce que j'aimerais recommencer.. il me le proposerait, je ne saurais pas dire non et c'est affreux de ne pas savoir comment se comporter. Je préfère m'éclipser. Partir sur le balcon.. puis après je m'enferme chez moi et plus questions d'en sortir. Je prend une clope et un briquet, hop je m'installe dans un transat et je regarde devant moi.. Je sens que je craque et que je pleure. Mais c'est minable bordel. J'entend la baie vitrée s'ouvrir et je sèche mes larmes, je ne veux pas que Ross les voit.. mais bonne nouvelle.. enfin euphémisme vous l'aurez compris.. et bien ce n'est pas lui qui se pointe mais l'auteur de mon état mental défaillant. Il s'installe sur le siège à coté et clope aussi.. deux gros accrocs.. Il s'approche de moi.. sèche la larme qui m'a échappé.. il évite clairement de me regarder lorsqu'il m'avoue qu'il ne voulait pas me faire de mal.. seulement c'est fait et il n'est pas le seul dans cette histoire. Il ne faut pas oublier que nous sommes tous les deux en tort. " Tu as le droit de voir toutes les filles que tu veux, je ne pleure pas pour ça, je me suis mise de la fumer dans l'oeil.. " je ne sais même pas mentir.. moi-même je n'y crois pas.. je pouffe.. même le tabac cette fois ne me réconforte pas. " je devrais pas réagir comme ça.. Oli avait raison, tu n'es pas pour moi, une fille chaque soir.. je me demande même ce que tu fais ici.. " Je me cache toujours sous une certaine forme d'humour.. je tente de faire ami ami comme avant.. Je finis par poser ma tête sur son épaule.. un peu de réconfort et son odeur.. je ferme les yeux.. tout pourrait presque paraître comme avant.. à deux trois choses près. " Je vais surement prendre mes distances avec le groupe pour que ça passe.. avec toi enfaîte surtout.. m'en veux pas mais c'est toi qui voulait éviter à mon coeur de se briser, je recolle là " Je souris légèrement en le regardant, je finis ma clope qui me brûle presque les doigts et je la jette en bas. " Allez la pub va se terminer et Ross se poser des questions. " Je me relève et je rentre, je vais voir mon frère toujours dans son fauteuil, il me sourit timidement, je crois que j'ai touché un point sensible. Je m'installe en travers de ses genoux pour m'excuser, je l'aime trop pour lui parler de la sorte et je déteste ça.. Il ne dit rien, il doit penser que j'ai mes règles le connaissant..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)   Ven 11 Juil - 10:33

IAN ∞ ARIEL
We'll never be friends again, we'll fight, we'll shag but we'll never be friends...
Je ne sais même pas pourquoi je l'ai rejoins dehors, je ne sais pas quoi dire. C'est fou, mais en réalité, les personnes qui souhaite faire le moins de mal sont celles qui en font le plus. Involontairement évidement, je ne pensais pas qu'elle était si attachée à moi, si je l'avais remarqué, jamais je ne me serais permis de partager ce moment avec elle, aussi parfait fut il. Tu as le droit de voir toutes les filles que tu veux, je ne pleure pas pour ça, je me suis mise de la fumer dans l'oeil... C'est tellement bidon que ça me fait sourire tiens, je l'ai connue plus inspiré dans ses mensonges, je ne me permets cependant pas de faire une remarque. je devrais pas réagir comme ça.. Oli avait raison, tu n'es pas pour moi, une fille chaque soir.. je me demande même ce que tu fais ici.. Ce que je fais là ? Alors elle n'en est pas consciente, de l'importance qu'elle a dans ma vie, de son rôle primordial dans mon équilibre émotionnel. J'ai envie de hurler, elle s'éloigne à petit feu et je ne sais pas quoi faire pour la récupérer. Même elle en prend conscience, je ne suis pas un type bien, pas un type pour elle en tout cas. Je constate qu'elle en a parlé elle aussi à Olivia la pauvre, avec ces soucis actuels, on l'a tout les deux bassiné avec cette bêtise d'une nuit, cette erreur qui va réduire à néant plus de dix ans d'amitié... Elle pose sa tête sur mon épaule et un espoir infime s’immisce dans ma chair, on va peut être y arriver, à être amis non ? Je vais surement prendre mes distances avec le groupe pour que ça passe.. avec toi enfaîte surtout.. m'en veux pas mais c'est toi qui voulait éviter à mon coeur de se briser, je recolle là. Je le savais, je l'avais dis, prévenue, je pensais que tout rentrerait dans l'ordre une fois la gêne des premier temps passée. C'est exactement ce que j'ai toujours voulu éviter, c'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai toujours refréner mes envies face à elle. Elle jette sa cigarette en bas et se lève : Allez la pub va se terminer et Ross se poser des questions.. Alors c'est tout ? Fin de l'histoire, mes arguments sont si minables que je n'ose rien dire, je n'ose même pas les avancer. Elle retourne à l'intérieur et je reste là, quelques minutes pour digérer tout ce que je viens d'entendre. Ca fait un mal de chien.  Doug a besoin de moi... Je dois y aller. Bonne soirée ! Je ne donne pas plus d'explication, j'embarque ma veste et je quitte l'appartement, la fuite en avant, c'est ce que je fais de mieux de toutes façons, c'est ce que j'ai toujours fait.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)   

Revenir en haut Aller en bas
 

even if i spent the whole day whit you, i'll miss you the second you leave (Ariel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AROUND THE BONFIRE :: ... And for memory :: Les rps-