AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'hésitez pas à nous soutenir en cliquant sur le top-site ou en laissant un petit mot sur bazzart.
le forum ouvre de nouveau ses portes ! n'hésitez pas à nous rejoindre, plein de scénarios sont à votre disposition.

Partagez | .
 

 now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Ven 11 Juil - 11:05

IAN ∞ ARIEL
I know you care, i know it's always been there.
Elle me manque, son amitié, sa voix de crecelle, ces blagues pourries, ses baisers, son corps contre le mien, tout ça me manque terriblement. Un truc a changé ce soir là, un boutton a été poussé et même s je rêverais de faire marche arrière, c'est impossible. Les gens s'abandonnent trop facilement aujourd'hui, j'ai juste peur de ça dans le fond, la voir partir... Parce que je sais pertinemment qu'un jour, dans une relation, l'un des deux finira par être déçu, pourquoi serait on différent de tout ces couples. Alors si on ne commence pas, on ne risque pas de souffrir. Je sors avec un collègue de bureau ce soir, il sort d'une rupture difficile et a besoin de s'aérer l'esprit... C'est fou mais j'ai moi aussi cette nostalgie, cette triste impression d'être en pleine rupture. On entre à l'intérieur du Jazz Club et je me dirige vers le bar. Ouhouh Ian ! fait une voix derrière moi. une amie de Ariel justement, qui est là elle aussi, je ne l'ai plus revu depuis qu'elle m'a clairement annoncé qu'elle ne souhaitait plus passer de temps avec moi pour le moment. Je la regarde, elle évite mon regard, je le sens. Je m'approche. Salut... fis je d'une moue triste. Asseyez vous avec nous. Je fronce les sourcils, alerte rouge, mauvaise idée. On allai s'installer au bar en... mon ami me coupe la parole, ravie de s'inviter à une table avec de si jolies filles. Il s'installe d'ailleurs à côté d'Ariel, je n'aime pas ça, je connais le passif de ce type. Je prend place en face d'elle, mon regard est rivé sur elle, elle est radieuse ce soir, son maquillage lui sciait à la perfection, quand à cette robe, je n'ose même pas en parler. Sexy, terriblement sexy, comme si elle savait que je me pointerais et qu'elle voulait me narguer, j'arrive à capter son attention et je lui murmure que je suis désolé sans que les autres ne puissent l'entendre. La jolie blonde à mes côtés est une fille avec qui j'ai passé une nuit, Ariel le sait, je lui avais demandé son accord ce soir là, y'a des choses qui ne se font pas et elle m'avait répondu oui volontiers à l'époque. Elle me colle, un peu trop, je me lève pour aller commander un verre, je sais que logiquement le serveur vient à nous, mais je ne suis pas bien, je me sens suffoquer dans cette ambiance malsaine. Quelqu'un veut un truc ? Je récupère les commandes des autres et je m'empresse d'aller au bar pour récupérer les boissons. Certes, on aime tous les deux le jazz, mais la probabilité pour qu'on se retrouve là ce soir était quand même faible... Je pousse un soupire, j'ai parfois cette impression étrange que le destin me fait passer un message, et si c'était elle, la bonne, celle qui me ferait vibrer sans me détruire.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Ven 11 Juil - 11:39

now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ?


You can't expect me to be fine, I don't expect you to care. I know I said it before but all of our bridges burned down.
" Non tu mets cette robe là Ariel ! Allez tu vas être magnifique ! Tu ne sors plus depuis plus d'une semaine, c'est pas toi, je vais aller frapper le type qui pourrit tes pensées positives ! " Jena me connait, elle est un peu dingue, peut-être un peu blonde aussi, je ne sais pas mais sa compagnie en soirée me fait toujours rire, j'en profite, je la laisse alors me pouponner. Elle est arrivée à l'improviste ce soir, on est fan de jazz et un gorupe que l'on apprécie va jouer au bar ce soir alors autant tenter d'avoir une table. Et elle veut qu'on soit à tomber pour draguer et s'amuser. Elle drague sans se rendre compte qu'elle peut parfois faire fille facile.. je me souviens de cette soirée.. mon anniversaire donc je m'en rappelle.. Ian voulait se la taper.. et il était venu me voir.. j'avais dit oui.. que dire d'autre, j'étais loin d'imaginer que maintenant je pourrais la jalouser pour être une de ses filles qu'il aime tant.. une nuit une fille. Elle est comme lui, peut-être qu'elle devrait tenter sa chance une autre fois, il devrait pas se souvenir d'elle.. Je déglutis, je deviens méchante même avec mes amies, je suis horrible. Elle termine un superbe maquillage, pas vulgaire, rehaussant la couleur verte de mes yeux et mon teint de porcelaine. Elle boucle de manière rétro mes cheveux, un peu comme elle a fait à ses lonnngs cheveux blonds. C'est pour aller avec le thème jazzy de la soirée dit-elle.. pur la robe je ne suis pas sûre. Je l'ai mise une fois, c'était pour un grand gala, encore mieux que celui.. avec Ian.. et elle est un peu trop.. soirée.. rouge.. dos nu et satiné avec une longue fente.. oh et pourquoi pas, elle en a une du même style après tout, violette la sienne. Les gens seront bien habillés aussi. Elle referme les fermetures dans le dos. " Non mais regarde toi, tu es juste à tomber, la petite sirène peut aller se coucher ! " Je souris et je lève les yeux au ciel. J'aime bien le rendu, ce n'est pas faux et puis il faut que je me lâche ce soir, Jena est la bonne personne.

On prend un taxi. Elle comme moi on a envie de boire et de profiter et on serait bloquée sinon. On sort, elle me tient par la main et le temps de faire trois pas on est déjà sifflé. Jena est toute excitée ! Je ris avec elle, on rentre, il faut une chaleur presque étouffante alors que dehors l'air frais de la soirée est si agréable. Je pouffe en voyant qu'il y a du monde.. et mon amie se met à crier.. Ian ? Et merde mais pourquoi ? Enfin pourquoi.. Maintenant je regrette tout, d'être venue, la tenue.. c'est n'importe quoi. Elle va vers lui ou lui vient plutôt. Elle lui propose direct de venir.. son ami lui semble ravie.. je ne le connais pas je crois.. Mais je suppose qu'ils sont pareils.. On se retrouve comme ça tous à la même table.. Et j'ai son ami en face de moi.. Il me regarde bizarre et je sens déjà de la pression.. Je fuis Ian un peu du regard.. mais j'arrive à voire qu'il s'excuse.. Je baisse juste les yeux pour lui montrer que j'ai compris.. Jena elle le colle et je crois qu'elle aimerait remettre.. ça. Parfait c'était parfait comme soirée, génial. Et il la laisse limite faire, bah oui c'est ce que je disais, fait pour elle. Ian se lève et va commander au bar nos boissons, je prend.. un punch.. je le regarde tristement partir lorsque l'ami de Ian me parle. " Euh quoi ? " Il sourit légèrement. " Tu veux bien danser ? j'adore cette musique " Je regarde Jena gênée de la laisser seule. " Vas-y J'ai Ian qui va revenir.. " Justement cela ne m'enchante pas tellement.. " Euh bon d'accord ! " Je suis une piètre danseuse.. Mais je le suis sur la piste. Il pose ses mains sur moi et je l'enlace un peu gênée. Je le suis doucement sur la musique mais je regarde la table où Ian revient.. Jena en profite pour l'inviter aussi.. bon sang.. Je déglutis.. Je tente de faire comme si de rien n'était.. " Je suis désolée, je ne danse pas très bien.. Ian ne nous a pas présenté.. Je suis Ariel et tu es ? " Autant apprendre à le connaître il brisera peut-être mon coeur lui aussi ? Il me répond qu'il s'appelle Zack.. il est pompier aussi.. décidément. Je le laisse me serrer contre lui mais je ne danse qu'une danse, je prétexte la tête qui tourne et je vais m'asseoir, il invite une autre fille en attendant. Moi je les regarde.. Jena semble s'éclater avec Ian.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Ven 11 Juil - 20:53

IAN ∞ ARIEL
I know you care, i know it's always been there.
Me voilà au bar,  passer commande pour tout le monde. Je me tourne vers la salle le temps que la serveuse enregistre ma demande et prépare les boissons. Je fronce les sourcils, il est sérieux là ? Il l'invite à danser et mon regard devient noir, je suis clairement en train de contenir la rage qui grimpe en moi à une vitesse folle. Je me contient, pour elle, pour respecter au moins le fait qu'elle veuille prendre du recul face à nous, si nous y'a t-il encore, parce que franchement, je n'y crois plus vraiment. La période où nous étions si complices est révolue, je sombre, je détourne le regard pour ne pas succomber à mon envie de le frapper. Elle est vraiment sublime ce soir, je ne l'ai pas souvent vu si apprêté et ce qui est sure, c'est que ce n'est pas pour moi puisqu'elle ne s'attendait pas à me voir. La page se tourne peut être plus facilement que je l'aurais imaginer. Je devrais être content non ? Alors pourquoi cette putain de boule au ventre qui me tiraille. Je récupère les boissons et les ramène à la table, ce qui nécessite plusieurs tours. Je m'installe en je m'enfile un premier verre cul sec avant d'en commander un autre au serveur. Jenna me colle, j'ai envie de lui hurler de me lâcher les basques mais je me montre courtois car c'est une amie d'Ariel. Tu viens danser ? Franchement, là, j'en ai pas la moindre envie, mais elle me traine sur la piste comme un vulgaire pantin. Je suis le mouvement alors qu'elle enserre ma taille comme une sangsue. J’hésite un instant à changer de partenaire mais Ariel se rassoit. La chanson se termine enfin et je tend mon paquet de clopes à mon "amie".  On va fumer ? Ah les sales habitudes ne se perdent pas. Enfin, c'est surtout un prétexte pour me retrouver seul avec elle. Je ne sais pas trop si elle va me suivre au départ, ce défi est plutôt risqué, elle m'a bien dit la dernière fois qu'elle ne voulait plus me voir, pendant un temps du moins. Contre toutes attentes, elle vient et me suit de près. Le briquet dans ma poche, j'attends d'être dehors pour fumer ma cigarette, je le tend ensuite à la superbe rousse. J'ai envie de lui dire qu'elle est belle, vraiment, mais cela ne serait il pas déplacé ? C'est dingue, je ne sais même plus comment me comporter avec elle, tout était si simple avant que l'on ne se mette ensemble le temps d'une nuit. Je m'appuie contre un des mur du club et je lui murmure : C'est pas un garçon pour toi... Steve. Oui, je suis clairement jaloux mais je suis sure de mes propos, ce type est du genre à promettre la lune et ensuite dire merci et bonsoir. Je cherche juste à la protéger, et si en plus ça peut m'éviter de subir leurs danse de l'amour, ça m'arrange, c'est clair.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Sam 12 Juil - 1:49

now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ?


You can't expect me to be fine, I don't expect you to care. I know I said it before but all of our bridges burned down.
Lorsque j'entend Jena appeler Ian j'ai l'impressionq ue la bonne humeur qu'elle m'avait fait retrouver s'envole et que j'ai beau vouloir lui courir après, sautiller pour la récupérer.. non, non, non, elle m'échappe comme ça.. un claquement de doigts.. un prénom et je me retrouve démunie.. c'est puéril de vouloir l'éviter de la sorte, surement digne des gamine mais je n'arrive pas à me dire que c'est une bonne idée que je le retrouve.. Je lui ai dit que je voulais prendre mes distances avec lui.. juste le temps que les sentiments qui me sont tombés eux dessus lors de notre nuits s'évaporent. Mais ce n'est pas aussi simple que ce que je pensais.. le voir réanime tellement de chose. On s'installe pour le coup tous à la même table.. Jena se transforme presque en sangsue grandeur nature.. j'ai envie de vomir, il ne sait pas comment la repousser ou ça lui plait e me faire ça ? Pourtant il s'excuse légèrement, de manière qu'il ne puisse y avoir que moi sur le coup à pouvoir le voir.. parce que la musique recouvre son probable murmure.. mais j'ai su lire sur les lèvres.. Je le regarde un moment et je baisse la tête.. Il propose alors d'aller commander pour que cela aille plus vite, je prend pratiquement toujours la même chose, un punch bien sucrée, j'adore ça. Je regarde Ian.. Jena fait une réflexion sur son petit cul qui d'après elle est parfait dans ce pantalon classe.. Je n'ose plus trop de regarder parce que je rage qu'elle puisse le mater de la sorte. Il faut que cela redescende. C'est là que le mec, le pote de Ian m'invite pour danser.. Je suis une piètre danseuse mais j'accepte.. il faut que je pense à autre chose à cette allure, Jena sera dans le lit de Ian cette nuit et moi je pleurerais à chaudes larmes parce que je ne serais en aucun cas la fille qui l'a fait changer, je ne le serais jamais. Je le laisse me faire un peu tourner, gesticuler au rythme d'une musique jazz un peu plus mouvementée. Et je le vois.. avec Jena.. elle semble s'éclater.. et je ne sais pas si c'est son cas, il en serait capable je suppose. Je lui accorde seulement une danse, on parle un peu mais peu.. que dire ? Il ne m'intéresse absolument pas. Je vais me asseoir pour boire deux, voir trois grosses gorgées de ma boisson. Je ne vois pas Ian arriver et me tendre son parquet.. il veut aller fumer.. Je le regarde, j'hésite.. mais je cède.. bien parce que je meurs d'envie d'en griller une.. et puis je serais avec lui.. tous les deux.. le reste du monde attendra. Je le suis dehors. On allume tour à tour une fois dehors nos cigarettes... et sa réplique me sciait.. littéralement.. J'inspire la fumer que je finis par recracher avant de répondre.. " Je rêve.. mais tu te prends pour qui ? Tu n'es ni mon frère et encore moins mon copain. Je te rappelle qu'à l'heure d'aujourd'hui, on ne peut être aucun des deux .. " Je m'énerve forcément.. c'est quoi? De la jalousie mal placée ? " Steve pourrait faire l'affaire pour une nuit non ? Tu l'as bien fait ! " Je regarde à l'intérieur.. Jena cherche Ian.. ou moi.. mais je suis sûre que c'est Ian lorsqu'elle remonte son décolleté pour faire grossir ses seins.. Je ne finis pas ma clope, je la rend à Ian. " Offre là à Jena, elle t'attend.. Elle vient même par ici tient ! " Je souris hypocritement, je croise Jena et je lui dis que je vais aux toilettes. Ce que je vais.. je souffle juste un bon coup... J'attend un peu.. quelques minutes.. Puis je ressors.. Je tente d'éviter le Steve déjà au bras d'une autre fille.. parfait, je récupère rapido mon vers sans être vu et je m'éloigne pour aller voir les musiciens.. réfléchir.. et un gros lourd s'approche pour tenter de me tripoter.. je me retourne pour le gifler mais apparemment il s'y attendait.. Il s'accroche à ma bretelle de robe - la seule puisqu'elle ne tient que d'un coté - et la craque.. C'est le reste de mon verre qui le surprend un peu.. Il a déchiré une robe qui coûte chère.. et en plus c'est un gros pervers.. Ce n'est pas possible ! Cette soirée est un fiasco. Je suis au bord des larmes.. à non.. elles coulent, je craque, je contrôle plus mes émotions.. je suis fatiguée de tout.. c'est infernal.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Sam 12 Juil - 20:35

IAN ∞ ARIEL
I know you care, i know it's always been there.
Je l'invite à me rejoindre dehors, enfin, j'essaye de l'attirer en tout cas, l'appel de la cigarette, je restais persuadé que ça fonctionnerait et c'est gagné, elle me suit. Dehors, c'est silencieux, trop, parce que logiquement, lorsque je me retrouve avec elle, elle parle et je l'écoute. Rah, je m'en veux tellement de la tournure qu'on prit les événements. Si j'avais su la garder dans mon froc, on en serait pas là. Je commence ma cigarette et je me permet de lui dire que Steve n'est pas un type pour elle, avant, ça ne l'aurait pas choqué, elle m'aurait répondu un truc du genre "oui maman" et elle aurait rit, mais tout est différent. Je rêve.. mais tu te prends pour qui ? Tu n'es ni mon frère et encore moins mon copain. Je te rappelle qu'à l'heure d'aujourd'hui, on ne peut être aucun des deux .. Oui, c'était un peu gonflé de ma part, je l'avoue, mais c'était plus fort que moi sur le coup, je n'ai pas pu me retenir... Alors quoi, j'en suis réduit au stade de rien ? C'est blessant. Steve pourrait faire l'affaire pour une nuit non ? Tu l'as bien fait ! Je sais que c'est la colère qui parle, qu'elle tente de me blesser à sa façon, comme je peux le faire sans vraiment le chercher. Je prie seulement pour qu'elle n'aille pas au bout juste pour m'emmerder, elle tomberait de haut, ce n'est pas son truc les coups d'un soir et sa réaction le prouve. Je prend sur moi pour ne pas me montrer mesquin mais c'est pas l'envie qui manque, comment peut elle me comparer à lui. Elle me tend sa cigarette à peine entamée et me lance froidement : Offre là à Jena, elle t'attend.. Elle vient même par ici tient ! On en est rendu à ce stade alors, ne plus se  parler à part pour se faire du mal. J'en ai rien à foutre de Jena, franchement, elle peut se le mettre où je pense son décolleté. Je passe devant l'amie d'Ariel sans même faire attention à elle après avoir écrasé ma cigarette pour rattraper ma jolie rousse. Elle m'attrape le bras et me tient la grappe quelques secondes. Il faut que je lui dise en quelle langue pour qu'elle entende que je ne veux pas d'elle cette sangsue. La colère me fait dire des choses qui ne me ressemble pas : Lâche moi ok, toi et moi, ça se reproduira pas ! Je suis excédé, la situation depuis quelques jours me fait littéralement sortir de mes gongs et c'est cette pauvre fille qui prend. Je ne lui laisse pas le temps de répondre et je me fraye un chemin à travers la foule pour voir Ariel en mauvaise position. Je deviens fou, je me rue sur le type et lui assène une première droite dont il se souviendra. Il se relève, m'en colle une et je ne contrôle plus rien. La suite, je la vois d'au dessus, c'est comme si mon corps avait pris les commandes sans vraiment me demander mon avis, je continue de frapper le pauvre homme au sol et si les vigiles ne m'avaient pas interrompus, ça aurait pu très mal finir. Les deux hommes finissent par me lâcher, je m'essuie la bouche en sang alors qu'ils me demandent de sortir du bar. Je jette un bref regard à Ariel, pas encore en état de comprendre ce qui m'est passé par la tête et je me dirige vers la sortie, le poing en sang, je réalise à peine ce que je viens de faire. Elle me prenait pour un con, on peut ajouter taré au tableau, félicitation mon gars...
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 11:17

now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ?


You can't expect me to be fine, I don't expect you to care. I know I said it before but all of our bridges burned down.


Je suis totalement furieuse. Il n'a pas le droit de me repousser pour ensuite revenir à la charge et me faire croire des choses qui ne seront jamais possibles. Je sais qu'il ne veut pas de moi comme d'une petite amie, une exception, je le sais, je l'enregistre et j'en souffre. Et là il me fait quoi, de la jalousie ? Un conseil de type mal placé. Je ne sais pas comment il fait pour toujours s'y prendre mal. Je m'énerve forcément, je m'énerve sérieusement contre lui et j'espère ne plus avoir à le revoir tout de suite maintenant.. J'entre un peu furieuse au point de snober l'ami de Ian et Jena.. peu importe, aucun des deux ne m'intéressent je dois avouer. Je m'installe debout plus près de la scène pour être tranquille, je ne me retourne pas. Pas question de le voir proposer cette clope à Jena qui vient de remonter son décolleté juste pour l'attirer et je suis presque sûre qu'il va céder parce Ian n'a pas tellement de volonté. Je suis trop stupide pour m'en rendre compte que maintenant. je n'ai pas eu grand chose à faire pour le séduire l'autre nuit.. Jena finira dans la soirée par avoir ce qu'elle désire, c'est à dire lui. Je soupire.. lorsqu'un type un peu trop bourrée arrive et commence à me tripoter les fesses, je lui fais la réflexion sévèrement en lui disant de ne même pas y penser. Il insiste un peu.. et lorsque je le repousse un peu plus, il s'accroche à la bretelle de ma robe qu'il craque.. là il se prend le reste de mon verre dans la figure. Je me retourne pour tenter de récupérer ma robe. Je n'entend pas tout de suite ce qui se passe, je me retourne et je vois Ian se prendre un coup.. l'autre semble en avoir pris un sévère.. Je n'arrive même pas à arrêter la bagarre qui débute.. enfin c'est largement Ian qui mène.. Qu'est-ce qui lui prend ?? Je reconnais alors le type un peu trop saoul et entreprenant. Ce sont les vigiles qui arrêtent Ian parce que je n'aurais rien pu faire. Mes larmes qui coulaient déjà de fatigue, de peine et maintenant je ne sais même plus pourquoi.. Ian sort dehors.. Il me faut deux secondes pour me reprendre et foncer. Jena tente de m'arrêter. " Je.. Jena je rentre, je suis désolée, je dois aller voir Ian " Elle ne sait pas ce qui se passe entre nous visiblement. Elle sait juste que je l'aurais fait tout de même et elle me sourit, je n'ai pas le temps de savoir ce qu'elle dit, je suis déjà presque à la sortie. Je pousse les personnes dehors qui fument.. je le cherche un peu à l'écart cherchant à partir je suppose. " IAN ! " Je tremble.. ma robe est ruinée, je tente de la tenir pour éviter d'avoir l'air un peu stupide. Je m'avance vers lui, il saigne à la lèvre. Je tremble pourquoi je tremble, cela ne semble pas être le froid pourquoi. J'ouvre mon petit sac pour sortir un mouchoir, je ne sais pas quoi dire, il l'a fait pour moi, mais dans quel but. J'essuie sa lèvre qui mérite un bon glaçon pour qu'elle ne gonfle pas trop. " On devrait aller désinfecter ça.. ça va gonfler.. et.. " Je baisse les yeux sur le mouchoir qui vire rouge. " mon appartement est à dix minutes à pieds.. on devrait mettre de la glace dessus, viens " Je ne lui laisse pas tellement le choix à vrai dire enfaîte, il faut juste que l'on parle. Je le prend par le bras, je déteste ma tenue.. pour marcher c'est infernal.. pour les chaussures aussi.. Enfaîte j'arrête Ian un moment pour les retirer, tant pis si je marche nus pieds. Je souris légèrement, il faut qu'on brise ce soucis, que l'on règle les choses et je crois que cela pourrait bien prendre une nuit.. On reprend le chemin.. on ne devrait pas en avoir pour longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 12:16

IAN ∞ ARIEL
I know you care, i know it's always been there.
J'ai grave merdé, je me sens bête, je ne sais pas bien ce qui m'a pris d'être si violent, certes, je suis nerveux et pas le dernier à me bagarrer mais il est rare que je jette les premiers coups. Je  suis sorti de mon corps simplement parce qu'on touchait à celle qui a réussi a faire vibrer mon coeur, raison de plus pour l'oublier non ? Je n'ose même pas imaginer si je réagis de cette façon maintenant. Je sors, tremblant de partout, mes muscles sont crispés par la colère, j'ai du mal à redescendre, et même la clope que je m'allume ne suffit pas à apaiser la frustration qui m'anime. Je m'éloigne un peu et je frappe une poubelle, la pauvre n'a rien demandé mais c'est plus fort que moi. Je tente de me résonner, ce n'était qu'un violent emportement, une vague évanescente de folie furieuse. IAN ! Je baisse la tête, j'ai pas vraiment envie qu'elle me voit ainsi, je me sens presque honteux de ce comportement, je fais vraiment n'importe quoi ces jours ci, et franchement si c'est l'amour qui me guide, je suis pas sure d'en vouloir dans ma vie. Elle s'approche, me relève la tête et sors un mouchoir pour nettoyer ma lèvre, tiens, je n'avais même pas remarqué que je saignais. On ne peut pas dire que la douleur soit pinçante, où je suis trop sur les nerfs pour m'en rendre compte. Je la regarde un instant, sa robe est détruite, c'est si bête, une si jolie robe. Je retire ma veste pour la lui mettre sur les épaules. On devrait aller désinfecter ça.. ça va gonfler.. et.. Je secoue la tête, reprenant mon calme peu à peu : ça va aller je vais prendre un taxi... Le douleur se fait ressentir quand je parle et je grimace. Je ne veux pas lui imposer ma présence, dans cet état. Et puis, j'ai bien compris qu'elle ne voulait plus me voir, je le conçois même si j'ai du mal à m'y faire. mon appartement est à dix minutes à pieds.. on devrait mettre de la glace dessus, viens. Elle me prend le bras et commence à marcher alors que j'ai pris le relai pour tenir le mouchoir contre ma lèvre, il semblerait que je n'a pas vraiment le choix. Elle s'arrête un instant pour retirer ses chaussures. Je sais pas ce qu'il m'a prit, je suis vraiment désolé. Pour ça, pour cette nuit que j'aurais du refuser, mais comment lui résister, avec ces yeux azur, son sourire ravageur et le fait que mon cœur bat bien plus vite lorsqu'elle est dans les parages. Je me fout complètement de Jena. fis d'une voix quasi inaudible, je ne sais pas pourquoi je lui dis, je veux juste qu'elle le sache, aux vues de son attitude, elle laisse sous entendre que j'avais envie d'elle, je ne veux pas qu'elle se mette une idée en tête... En même temps, pourquoi ça m'importe tant, c'est vrai, pourquoi je n'arrive pas à coucher avec une autre fille depuis cette nuit là...
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 13:07

now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ?


You can't expect me to be fine, I don't expect you to care. I know I said it before but all of our bridges burned down.



Je le rattrape. Je ne peux pas le laisser partir ainsi alors qu'il vient un peu de sauver mon honneur. Je ne sais pas ce que je suis censée faire, c'est étrange parce que d'habitude c'est mon frère qui fait ce genre de choses.. mais Ian ne m'avait jamais habituée à autant de violence pour me défendre.. c'est même la première fois. Il m'a toujours aidé mais à ce point ? Il saigne de la lèvre et je joue à moitié les infirmières en séchant le sang de sa lèvre. Je souris légèrement mais après tout on est pas ami ? Je ne sais plus tellement, je suis un peu paumée, totalement à vrai dire. Je lui propose d'aller chez moi, mais il ne semble pas tellement pour.. mais il cède, de toute façon je ne lui laisse pas vraiment le choix, je vois bien que sa lèvre lui fait mal. Je peux être son infirmière pour ce soir, sans pensées salasses. Je le tire un peu pour prendre le chemin de mon appartement. Je retire mes chaussures parce qu'elles sont en train de tuer mes pieds.  Il s'excuse.. je regarde droit devant, le coeur lourd je continue, j'étais loin d'imaginer que cela arriverait.. qu'il se batte pour moi un jour.. j'ai l'impression que c'est totalement dingue.  C'est presque un truc que j'ai dans les livres ! Il continue d'avancer avec moi et me dit qu'il n'est pas intéressé par Jena. Je ne relève pas.. J'avance en regardant le sol, en parti pour éviter les morceaux de verres. " J'étais pas intéressée par ton ami.. je sais même plus son nom.. " On arrive rapidement à la maison, on prend l'ascenseur et s'est relativement calme. J'ouvre la porte, le désordre est là comme d'habitude.. Je pose mes affaires en vrac.. " je vais chercher de quoi nettoyer ta lèvre, fais comme chez toi " il le faisait avant.. va-t-il encore le faire ? Je ne sais plus vraiment ce que l'on fait, ce que l'on est. Je vais dans la salle de bain. Je prend un peu de temps, il faut que je me change parce que cette robe n'est pas commode avec la bretelle déchirée. Je passe par la chambre où je me change. Je fouille rapidement pour trouver un truc plus confortable.. le genre, bat de survêtement et un débardeur un peu moulant et dieu que cela fait du bien d'être dans cette tenue. Je ne prend pas le temps de me décoiffer ou de me démaquiller, je vais chercher ce dont on a besoin pour sa lèvre. Je prend du désinfectant et je cherche un peu de coton.. Avant de repartir je me regarde dans le miroir du lavabo.. J'ai les yeux encore rouges, et j'ai l'air un peu fatiguée. Je finis par passer un peu d'eau sur mon visage, je retire un peu ce qui coule de mes yeux et je passe aussi dans mes cheveux pour retirer les boucles grossières de ma coiffure.. Il faut que j'y retourne et j'ai cette pression dans le ventre qui me terrifie.. qu'est-ce qui va se passer maintenant ? Je n'en ai pas la moindre idée.. Il faudrait dans l'idéal que l'on parle.. que l'on tire un trait ou pas.. que l'on se dise ce que l'on a sur le coeur, on se blesse mutuellement, on ne fait du mal depuis que c'est arrivé et je ne trouve pas cela juste.. Je ne comprend pas.. j'ai vraiment l'impression pourtant qu'il pourrait y avoir un petit truc en plus mais lui ne semble pas le comprendre, le ressentir, je dois être la seule, c'est douloureux, frustrant et si je me remet à pleurer.. j'ai peur d'avoir trop de mal à m'arrêter.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 17:28

[quote="Ian Cartwright"]
IAN ∞ ARIEL
I know you care, i know it's always been there.
Le chemin jusqu'à chez elle semble long, personne n'ose parler, en même temps, les derniers mots que l'on s'est dit n'ont pas été des plus agréables. J'étais pas intéressée par ton ami.. je sais même plus son nom.. Me lance t-elle, arrivée chez elle. Cet appartement, je le connais par coeur, chaque recoin a une histoire commune à nous tous. Pourtant aujourd'hui, fouler le parquet me semble si différent, comme tout ce que je fais. je vais chercher de quoi nettoyer ta lèvre, fais comme chez toi. Je ne m'y sens plus chez moi, c'est bien ça le soucis, il y a quelques semaines, j'aurais allongé mes jambes sur la table basse et j'aurais allumé la télé en l'attendant. Allo. Un coup de fil de ma mère a une heure si tardive... Je n'aime pas ça, c'est Doug, il a tenté de se suicider, mon teint devient grave et je quitte l'appartement sans même la prévenir, claquant la porte au passage, je crains le pire, il n'en ai tristement pas à sa première tentative. Je les rejoins directement aux urgences, trop tard malheureusement puisqu'ils n'ont rien pu faire pour lui. J'ai mal, j'ai du mal à respirer, je demande à le voir quand même. Trop tard, j'aurais pu l'aider non ? Je raccompagne ma mère, tentant de me montrer le plus fort possible mais ces jours ci, j'ai vraiment l'impression que le sort s'acharne sur moi... La maison familiale est bien silencieuse, Papa n'a même pas prit la peine de venir à l'hôpital, il s'en sortira, comme toujours, a t-il dit. Malheureusement pas cette fois. Le sang a entièrement ruiné les carreaux de la salle de bain, je fond en larmes, je ne peux plus retenir quoi que ce soit. La salle de bain est à refaire entièrement. Je prend mes jambes à mon cou et je pars dehors en courant, sans vraiment savoir où je vais. Je m'arrête devant un supermarché et j’enquille une bouteille de whisky à moi tout seul, même pas peur. Il est difficile d'appréhender la mort, surtout de façon si subite, ce qui est clair, c'est que c'est pire que tout ce que j'ai pu vivre auparavant, la douleur est vive, atroce. J'ai envie de hurler mais rien ne sort. J'erre comme une âme en peine, tristement. J'ai du sang sur la chemise, je n'ai pas pris de douche depuis 24h et mon haleine laisse clairement a désiré après ce que j'ai picolé. Je vois flou, je divague, mes pensées sont annihilés par l'alcool et la douleur devient moins oppressante. Je ne sais pas pourquoi ni comment, mais je me retrouve devant la porte de l'appartement d'Ariel... Je tambourine comme un fou jusqu'à ce qu'elle m'ouvre, il est 3h du matin. En pyjama, elle n'a pas l'air ravie de me voir, c'est vrai que je l'ai un peu laissé en plan hier. Je l'embrasse, sans crier gare, sans lui demander son avis...
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 18:14

now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ?


You can't expect me to be fine, I don't expect you to care. I know I said it before but all of our bridges burned down.


Il faut que j'aille lui chercher de quoi le soigner, parce qu'il n'est pas beau à voir avec sa lèvre qui commence à gonfler. Je me change au passage, j'en peux plus de cette robe, elle est bonne à aller à la poubelle.. je crois que c'est compliqué de la recoudre.. et je ne suis affreusement nulle en couture alors poubelle ouai.. dommage, même si je ne la mettais pas beaucoup.. j'étais contente de l'avoir. Je reviens avec du coton et du produit pour sa plaid. " J'espère que tu n'es pas douill... " Pas de Ian. Je suppose qu'il est sur le balcon, je pose les affaires sur la table basse.. et je vais voir.. " Ian ? " Pas de réponses.. il n'a pas fait ça quand même ? Il s'est cassé ? Je le repousse tant que ça ? Il croyait quoi, je n'allais lui sauter dessus.. des larmes montent.. voilà je re pleure.. c'est juste affreux, je le déteste, oh mais il n'est question de tenter quoique se soit, c'est terminé, c'est bel et bien fini et si Ross pose une question, je lui dirais quitte à ce que Ian se prenne une belle droite, je crois que finalement il la mériterait. Je pleure, je suis en boule sur mon canapé.. je finis même pas m'endormir dessus avec mon chien juste à coté. Je ne me réveille pas mieux le lendemain, cette boule au ventre, il faut avancer mais on pense toujours à ce qui était envisageable. Je suis tellement nerveuse que je fume tout mon paquet de clope en une matinée.. que je range et que l'appartement à la fin de soirée est juste nickel. Parquet ciré, poussière faite, j'ai même douché le chien qui lui n'a rien demandé le pauvre. Je finis ma soirée à commander deux pizzas, ouais je mange comme quatre parce que depuis hier soir je n'ai rien avalé. Je ne les finis pas, je laisse le reste sur le plan de travail et je file prendre un bain mais je n'arrive pas à y rester trop longtemps, je pense trop, je pense et j'aimerais que ce ne soit pas le cas. Je prend alors deux somnifères pour aller dormir pas trop tard. Je suis fatiguée mais ça me travaille tellement que je sais que je ne fermerais pas l'oeil aussi facilement. Je verse deux trois larmes avant d'arriver à dormir.. mais je suis réveillée par quelqu'un qui tambourine à ma porte. Ce réveil me donne une légère nausée.. surement la fatigue.. Je me lève agacée et j'ouvre.. Mon coeur se fige, qu'est-ce qu'il fait là.. ? Il put l'alcool d'ici.. et pourtant ne me laisse pas le temps de réagir.. Il m'embrasse violemment sans que je puisse m'écarter.. Je suis figée.. je ne répond que légèrement.. mais il est ivre.. et c'est presque humiliant pour moi.. Je le repousse.. " ça va pas dans ta tête ? Tu es parti, assume, ne viens pas bourré avec des remords ! J'en ai marre de toi, tu veux quoi Ian bordel ! Je suis paumée ! arrête de me torturer.. dis moi.. pourquoi tu es là ! ? " Je ferme la porte, tout le couloir n'a pas besoin d'entendre cette future engueulade !



[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 19:18

IAN ∞ ARIEL
I know you care, i know it's always been there.
Ce que je fais devant la porte d'Ariel, j'en ai absolument aucune idée, je suis très mal en point, près à vomir à tout moment, un déchirement au coeur, une souffrance terrible qui s'estompe plus je bois du whysky. Je sais que demain je devrais faire face à ce deuil, je ne suis pas certains d'en être capable, c'est un véritable enfer que je vis là, mon frère était d'une importance cruciale pour moi. Je l'embrasse, je ne sais pas pourquoi, sans doute que j'ai besoin d'elle, si j'avais juste envie de coucher avec quelqu'un, ce ne sera pas à cette porte que j'aurais sonné. Commencer par des excuses aurait été une bonne chose mais je suis trop ivre et malheureux pour m'en soucier. Elle me repousse violemment. ça va pas dans ta tête ? Tu es parti, assume, ne viens pas bourré avec des remords ! J'en ai marre de toi, tu veux quoi Ian bordel ! Je suis paumée ! arrête de me torturer.. dis moi.. pourquoi tu es là !? Je m'appuie contre la porte pour éviter de tomber, ouais, je suis pas très stable. Avec le sang de mon frère sur la chemise, plus l'odeur de Whisky fermenté, il est clair qu'elle risque pas de me répondre favorablement. C'est facile de tout me mettre sur le dos Mlle la sirène, tu me séduis avec ton cul parfait, tes seins à tomber, tu me le reproches après. Ben ouais, désolé, je suis un mec et en plus un con alors j'ai profité de la situation. Et le pire, c'est que je le regrette pas parce que c'était la plus belle nuit de ma vie.  Je rote avec un manque d'élégance flagrant, je me présente, Michel, Pochtron attitré au PMU du coin. J'ajoute entre deux hoquets : C'est vrai quoi, tout allait très bien dans ma vie avant que tu décides de jouer les charmeuses. Tu m'as complètement retourné le cerveau et je... Je ne finis pas ma phrase, j'entre à l'intérieur et je me vautre dans ses toilettes pour y vomir. Classe, glamour, chic, je crois que tout ces adjectifs ne peuvent pas m'être attribués ce soir. Après ça, elle risque de me détester, surtout que je ne lui donne aucunes explications, je ne veux pas parler de Doug, elle va vouloir me réconforter et sa pitié, elle peut se la garder, j'en ai pas besoin. Ce qui est sur, c'est que je risque de m'assoir sur la nuit d'amour que j'imaginais.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 19:43

now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ?


You can't expect me to be fine, I don't expect you to care. I know I said it before but all of our bridges burned down.


J'entend tambouriner à la porte. Je grogne parce que là, il est vraiment tôt, c'est toujours la nuit et j'avoue que je n'apprécie que trop peu. Je ne sais pas ce que je dois faire,.. mais je me dis que cela peut-être grave. Alors je me lève finalement. J'ouvre la porte pour tomber nez à nez avec Ian.. et une bouteille de Whisky.. et l'odeur qui va avec.. qu'est-ce qu'il a ? Je n'ai pas le temps de voir autre chose.. il se jette sur moi et m'embrasse.. Je me reprend après quelques secondes.. son baiser ne me satisfait pas autant qu'il aurait dû surement parce qu'il est ivre et qu'il put l'alcool.. C'est n'importe quoi. Pourquoi s'être mis dans un tel état ? Je constate le sang sur sa chemise lorsque je l'engueule, il n'a pas le droit de se pointer ici et de m'embrasser surement parce qu'il n'a qu'une envie me sauter. Pas question qu'il me prenne pour sa pute attitrée, il a assez de conquêtes qui accepterait de jouer ce rôle. Je sens la colère en moi monter. Je la sens tellement que j'en ai les larmes aux yeux. Il est totalement ivre.. Je le regarde, pas avec pitié, à quoi cela servirait, mais avec dégoût.. je ne veux pas qu'il me touche, plus jamais, je ne sais pas pourquoi il se pointe mais en tout cas là tout de suite je n'ai pas envie de m'occuper de lui, je pourrais le laisser en vieux déchet qu'il n'est en ce moment. Ce qu'il commence à me dire me blesse fortement. Pour lui c'est donc de ma faute, je ne lui ai jamais tout remis sur le dos c'est totalement faux mais hier il m'a planté comme une merde alors que j'allais le soigner. C'est quoi son problème ? Qu'est-ce qu'il a dans le crane à part pratiquement une bouteille l'alcool fort ? Il ne se rend pas compte qu'il ne fait qu'aggraver la situation. Moi je ne vais pas tolérer ce genre de chose, je ne supporte pas ça, je ne suis pas si naïve. Il rote comme un porc.. et j'ai presque envie de vomir.. mon estomac est un peu sensible cette nuit on dirait.. Mais de toute façon j'ai apparemment tous les torts. Il court alors aux toilettes.. Vomir vu ce que j'entend. Je soupire.. pas question d'entrer. Je vais juste à l'entrer. " Tu as de quoi te laver la bouche dans le placard du lavabo. " Je ne suis pas la fille la plus chaleureuse.. c'est plutôt l'inverse c'est dit froidement. Je vais à la cuisine en soupirant. Je suis vraiment agacée par son comportement. J'ai une recette miracle pour la gueule de bois que je fais aux mecs à chaque soirée que l'on fait et où souvent on abuse de la bouteille. Je m'en occupe et je le met dans un verre. Lorsqu'il revient je le lui serre.. " Cul sec et après tu vas te coucher, j'ai pas vraiment envie de te parler dans un tel état, et puis qu'est-ce que t'as foutu encore ? Tu es battu ? T'as du sang partout ! "



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 20:01

IAN ∞ ARIEL
I know you care, i know it's always been there.
C'est dingue ce que je peux me comporter comme un véritable abruti, je le sais, je le regretterais demain. C'est comme ça, quand je suis ivre il n'y a plus vraiment de barrière, je lance les choses telles quel, sauf que lorsqu'on ajoute une immense détresse, le mélange est explosif. Je me rue vers ces toilettes pour vomir, ça devrait me faire du bien mais l'effet inverse se produit. Je suis lamentable, assis sur le sol de la salle de bain. J'ai peur, parce que je suis en train de tout faire pour qu'elle me rejette, dans le fond, si je fais ça, c'est parce qu'elle ne me mérite pas, personne ne me mérite... Mon frère s'est tiré une balle dans la tête et je n'ai rien vu venir, je n'ai même rien fait du tout d'ailleurs.  Tu as de quoi te laver la bouche dans le placard du lavabo. Elle est froide, je ne lui en veux pas en même temps, je ne mérite pas mieux que le traitement qu'elle m'offre, elle est presque trop gentille après ce que je viens de lui dire. Je me vide, littéralement avant de me tourner vers sa silhouette qui s'éloigne déjà. N'entend elle pas le SOS qui s'échappe de mon attitude, j'ai tant besoin d'elle en ce moment, sauf que je ne suis pas en capacité de l'exprimé comme un être humain lambda, ben non, ce serait trop simple sinon. Cul sec et après tu vas te coucher, j'ai pas vraiment envie de te parler dans un tel état, et puis qu'est-ce que t'as foutu encore ? Tu es battu ? T'as du sang partout ! me dit elle alors que je me pointe dans le salon. Ses yeux sont noirs. Si elle me détestait sincèrement, elle m'aurait viré non ? J'avale le mélange immonde d'une traite, ce n'est pas la première fois que je l'ingurgite et je sais qu'il vaut mieux ne pas s’éterniser. Je reprend un peu mes esprits mais mon cerveau reste embué par l'alcool. J'ai du sang partout hein ? Le verre tombe au sol et je me retiens à la table la plus proche avant de fondre en sanglots. La pauvre ne doit véritablement rien comprendre, la vulnérabilité, ce n'est pas mon truc, je ne pleure pas en face des gens en temps normal, mais la vision du corps blanchâtre de mon frère me hante à cet instant et la douleur vient me fouetter en plein visage pour me prouver quel être minable je suis.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 20:17

now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ?


You can't expect me to be fine, I don't expect you to care. I know I said it before but all of our bridges burned down.


Je ne comprend pas du tout. Je le regarde pleine de rancœur après les paroles qu'il vient de sortir. Je sais qu'il les pense, on ne peut pas être plus honnête que lorsque l'on est bourré, je sais ce quoi je parle, je suis déjà super franche mais là.. là on en boit.. c'est juste pire. Que dire de plus, j'encaisse à fond, je n'ai pas mon mot à dire, de toute façon à quoi cela servirait puisqu'il est bourré que je doute qu'il se souvienne de quoique se soit. Je le laisse se vider, je lui dis où trouver de quoi se laver la bouche pour ne pas avoir une haleine de chacal et le goût du vomis. Je n'ai pas l'intention de rester à lui frotter le dos, il n'avait pas qu'à se mettre minable de la sorte.. n'aurait-il pas pu cuver chez lui, laisser Olivia sa chère et tendre meilleure amie faire ça ? Pourquoi il est venu ? Je me le demande justement, j'aimerais comprendre parce que là, j'avoue que je suis totalement perdue et que même une boussole ne m'aiderait pas à y voir plus clair. Je lui prépare la mixture que je fais toujours, un truc qui nettoie l'estomac.. ce n'est pas réputé pour être bon mais cela fait généralement du bien lorsque l'on vomit. pour la migraine, rien de mieux que deux aspirines effervescents et vitaminés pour se remettre. Le mieux encore c'est d'éviter de ne pas boire aussi effectivement. Il revient dans le salon et je tend le verre, il l'a déjà pris, il ne s'attarde pas. Je commence moi aussi à m'énerver, s'il veut jouer on peut le faire.. je veux des explications pourquoi il y a du sang sur sa chemise.. ça me fait peur je dois dire, je ne sais pas ce qu'il a fait, mais je suis en train de poser des questions vu son état, puisqu'au mot sang il perd totalement le contrôle de lui. Il lâche le verre qui éclate au milieu de mes pieds.. sans chaussons, je n'en porte jamais.. il fond en larme.. bon.. Je me déplace sur la pointe des pieds pour éviter les morceaux, je les balaye sur le balcon rapidement pour éviter que même le chien ne s'ouvrent les coussinets. Ian est dans un sale état et j'ai l'impression qu'il s'est passé un truc grave. Ce n'est pas de la pitié mais j'ai mal pour lui, j'aimerais qu'il me parle.. Je l'aide à monter dans ma chambre.. je crois qu'il y sera mieux pour se reposer.. Je l'allonge et je lui retire ses chaussures.. Je me pose à coté de lui pour lui caler la tête sur mes genoux, je caresse ses cheveux doucement. " Qu'est-ce qui se passe Ian.. " je ne l'ai jamais vu dans un tel état. Je ne comprend pas.. ça me dépasse. " Parle moi.. tu me fais peur, qu'est ce qui s'est passé.. pourquoi avoir autant bu ? " Je connais un peu sa vie.. je tente de relativiser, je préfère ne pas faire de suppositions, elles seront là, seulement s'il refuse toujours de me parler.. Je le laisse sangloter, je crois qu'il a besoin de lâcher beaucoup de chose.. je peux être son amie, s'il est arrivé un truc grave, je me dois d'être présente.. Mes doigts passent dans ses cheveux sa nuque parfois son bras, je le regarde presque tendrement ce qu'il ne doit pas voir.. mais il m'inquiète, même si j'ai toujours en travers de la gorge ce qu'il m'a dit y'a moins de dix minutes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 21:17

IAN ∞ ARIEL
I know you care, i know it's always been there.
C'est pas moi ça, et mes propos de tout à l'heure ont clairement dépassées ma pensée, certes, j'ai dis des choses vrais, mais elle n'est en rien responsable de la situation, en fait, elle est celle qui arrive le mieux à gérer tout cet élan de sentiment, moi j'ai tellement pas l'habitude que je pète un plomb. Je ne me suis pas battu, ce sang est celui de mon frangin, je devrais dire était d'ailleurs. Je tente de calmer mes sanglots mais rien à faire, un dirait un enfant, je ne me supporte pas. Elle est obligée de me trainer pour me tirer jusqu'à la chambre. Je ne sais pas quoi faire de moi et si elle n'était pas là pour me guider, elle comprend mon appel à l'aide et je lui en suis plus que reconnaissant. J'aurais pu retourner chez moi, laisser Ross et Olivia se charger de la misère, mais je ne voulais égoïstement voir qu'elle. Prostré sur le lit dans lequel elle vient de m'installer, je ne pleure plus, je ne parle plus. Qu'est-ce qui se passe Ian.. Elle me caresse doucement les cheveux, un peu de chaleur me fait du bien. Je m'en veux de n'avoir pas pu être plus fort pour maman, j'aurais du rester à ses côtés. Parle moi.. tu me fais peur, qu'est ce qui s'est passé.. pourquoi avoir autant bu ? Je tremble, la disparation de cet être me laisse perplexe, je sais bien qu'a l'enterrement, il y aura tout ces gens qui n'avaient que faire de lui. Bande d'hypocrites. Je les hais déjà. Tu sais ce qui se passe quand quelqu'un meurt ? Je ferme les yeux. Rien du tout. C'est bien ça le problème, il est mort, c'est tout... Je suis flou dans mes pensées, le mélange aspirine, alcool et désarroi n'est pas bon pour mon cerveau. Tu veux bien me serrer dans tes bras ? J'en demande surement trop, je le sais, je veux la sentir tout contre moi, que son parfum enivre mes narines. Juste dormir, quelques heures et penser à autre chose, la laisser envahir mon cerveau comme depuis quelques jours. Je ne veux pas parler, je ne veux plus parler, il n'y a rien à dire pour que ça aille mieux de toute façon, je préfère me noyer dans mon chagrin. Elle accède à ma requête et je ferme à nouveau les yeux, un peu endormi. Tu me manques tellement... fis je presque sans m'en rendre compte à son égard. Morphée s'empare de moi, j'en ai besoin et tout ça n'a été possible que parce qu'elle a été là, après mon comportement absurde...
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 21:37

now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ?


You can't expect me to be fine, I don't expect you to care. I know I said it before but all of our bridges burned down.

Je le monte.. autant vous dire que c'est presque périlleux de monter les marches avec lui. Je le tiens bien, il m'aide comme il peut mais je le sens tellement mal.. plus tellement à cause de l'alcool cette fois, plutôt parce que tout semble partir en free style dans sa vie.. il a pleuré et je ne sais pas pourquoi, je crois que je ne l'avais jamais vu dans un tel état.. une partie de moi se méfie, il me torture depuis le début.. mais l'autre a mal pour lui, je ne supporte pas le voir aussi mal.. J'espère juste que ce n'est pas trop grave, mais pour qu'il soit dans un tas état.. j'espère qu'il m'expliquera, les films n'ont jamais été mon truc. Je le couche, je retire ses chaussures mais je ne vais pas plus loin, je ne veux pas qu'il m'accuse de le chauffer encore comme tout à l'heure lorsqu'il s'est énervé sur moi. Je le cale contre moi, je caresse ses cheveux, je lui demande ce qui se passe. Il sait parfaitement qu'il peut me faire confiance, je suis là pour lui, je tente juste de ne pas lui en vouloir des paroles blessantes qu'il a eu envers moi mais il faut savoir prendre sur soi. Je l'écoute.. il parle de mort.. mais qui est mort bon sang ? Pourquoi il ne m'explique pas.. Puis cela me vient en tête.. son frère, il est suicidaire, ce n'est pas la première fois.. hier s'il et parti en furie.. ok.. je crois que c'est ça.. je ne vois que cela enfaîte.. Son frère, je n'imagine même pas voir Ross mourir, je crois que je ne m'en remettrais pas du tout.. comment va-t-il lui s'en remettre Ian ? il est mal.. Lui dire que je suis désolée, le connaissant il n'aimera pas, la pitié il ne supporte pas. " Je suis là.. je serais toujours là.. " Il ne se souviendrait peut-être pas de cet avoeux.. j'espère enfaîte. C'est pour la rassurer, le réconforter comme je peux me permettre de le faire. Il me demande de le serrer contre lui. Je glisse dans le lit à se hauteur et je l'attire contre moi, j'embrasse le sommet de son crane.. je pourrais faire pareil avec Ross.. mais là c'est tellement différent. Je le sens un peu plus apaisé.. je crois qu'il s'endort lorsqu'il me dit que je lui manque.. Je ferme un instant les yeux.. Je ne sais pas comment le prendre, en amitié ou autre ? Je ne sais pas.. " Et moi je t'aime mais ça tu l'ignores tellement " Il dort déjà lorsque je lui dis ça.. C'est un peu libérateur de le dire, même s'il n'entend pas, c'est dit. Je caresse ses cheveux mais je finis par m'endormir à mon tour.. après presque une heure de grabuge dans l'appartement on sombre l'un contre l'autre dans les bras de Morphée. Je me réveille avant lui, il est toujours dans la même position ou presque.. Doucement je le positionne à coté et je le laisse dormir encore, il doit bien être 9 heure.. Je vais aller lui faire un petit déjeuner, je crois qu'il en aura besoin et aussi de l'aspirine, bien que hier il en est eu.. je pense que cela sera nécessaire. Pour moi aussi d'ailleurs.. Je l'avale en grimaçant et je fais couler du café et chauffer des toasts et je fais des oeufs brouillés. L'odeur le fait apparemment se lever.. Je souris légèrement en le voyant. " Bien dormi ? comment tu te sens..Tu te rappelles d'hier ? " Je lui montre le verre avec les deux comprimés pour la gueule de bois qu'il doit avoir.. Je prend des assiettes et tout l'attirail pour le petit déj.. j'espère qu'il ne se souvient pas de tout..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 21:58

IAN ∞ ARIEL
I know you care, i know it's always been there.
Je me lève, j'ai l'impression qu'on m'a assomé avec une ancre, ma soirée est plus que flou, je ne sais même pas ce que je fou ici, c'est chez Ariel non ? Oh merde, je suis dans son lit et je ne me rappelle de rien. Je suis habillé, ça doit vouloir dire que l'on a rien fait. Je l'espère, c'est déjà bien assez merdique comme ça. Je ne suis pas rassuré. Et puis tout me revient en mémoire, mes paroles abjectes, sa main dans mes cheveux, la mort de Doug, alors ce n'était pas un cauchemar hein ? Oui, c'est le soucis lorsque l'on boit pour oublier, la peine, le lendemain est démultipliée. Je passe une main dans mes cheveux, j'ai de la peine à me lever, ce n'est pas simple, j'ai le sentiment affreux qu'un tracteur m'est passé sur le corps. Je me lève, dans la cuisine, Ariel s'affaire à préparer le petit déjeuner. Est ce que je serais venu lui dire pour Doug hier et que du coup, elle se montre compatissante, parce que la dernière fois que je l'ai vu... C'était pas ça. Bien dormi ? comment tu te sens..Tu te rappelles d'hier ? Je me gratte la nuque et je lui adresse un faux sourire, la vérité, c'est que je n'ai aucune envie de sourire, mais elle fait tant d'efforts que je me dois de jouer un peu le jeu. J'ai mal partout, particulièrement à la tête mais je survivrais... Survivre, j'ai l'impression de ne faire que ça en ce moment. Tout s'accumule pour me détruire de l'intérieur, je sais que mon karma n'est pas le plus optimal mais tout de même, je ne suis pas quelqu'un de monstrueux, à moins que j'ai tué des gens dans une autre vie. Les souvenirs sont flous... Je... Je baisse la tête... Enfin on ...? Je laisse un silence, elle a bien compris de quoi je parle non ? Ca ne m'étonnerait pas que je lui ai sauté dessus, c'est ma solution miracle à tout : le sexe, le problème c'est que parfois, ça ne fonctionne pas du tout. J'enfile les deux paracétamol d'une traite et mes yeux se fixent sur la belle rousse. J'espère qu'elle va me dire non, je rêve de recommencer avec elle, mais si jamais ça doit se faire, pas comme ça, pas de la mauvaise façon cette fois. Tu n'es pas obligé d'être si gentille avec moi tu sais... Je suis pas sure de le mériter. Autoflagellation, j'enchaine les connerie avec elle depuis quelques temps, une sorte de torture mentale, pourtant je n'ai jamais voulu lui faire le moindre mal.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 22:17

now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ?


You can't expect me to be fine, I don't expect you to care. I know I said it before but all of our bridges burned down.

Il ne tarde pas à s'endormir.. il semble si vulnérable.. si triste.. affecté.. Je sais qu'il ne le mérite pas mais je suis compatissante, il en a besoin et je suppose qu'il en aura fait autant pour moi. Je souris légèrement avant de m'endormir en le laissant contre moi, comme il le voulait. Je me réveille avant lui.. doucement je me lève pour ne pas le réveiller, je suppose qu'il a encore besoin de dormir. Je vais faire un petit déj, je m'occupe du chien, bref je m'affaire, c'est mieux que de broyer du noir à coté de lui. L'odeur le réveille surement parce qu'au moment où je n'allais pas tarder à le réveiller il se pointe.. il ne semble pas tellement en forme, je m'en soucis.. est-ce qu'il se rappelle de ce que j'ai dis ? Non il devait dormir et c'est tant mieux. Il avale les aspirines parce qu'il a mal relativement partout apparemment. Je continue à mettre la table pour le petit déjeuner.. je veux savoir s'il se souvient de quelque chose.. ne sait-on jamais comme les paroles peu sympathiques qu'il a eu. Mais apparemment non.. il flippe je le vois d'ailleurs.. Je pourrais en jouer mais bon.. ce n'est pas ce que je veux. " Oh non, on a rien fait.. tu n'étais pas vraiment dans un état convenable " je me rend compte que ça laisse penser que l'on aurait pu.. " tu as dormi en deux minutes.. " comme ça.. rien du tout d'ambiguë, il oublie qu'il a voulu m'avoir dans les bras, que je lui manquais. Il n'est pas obligé de savoir tout cela.. cela ne ferait qu'empirer. J'installe sur le plan de travail haut les assiettes devant les haut tabourets. Je le laisse s'installer. " Non tu ne le mérites pas, mais je fais ce que tu ferais si j'avais frappé chez toi à 3h du mat, ivre morte parce que j'avais perdu une personne importante.. " Je suis juste à coté de lui et c'est plus fort que moi, je caresse son visage.. " tu veux en parler ? " Je sens que je vais me prendre un mur, un truc bien violent qui fait comme toujours lorsque cela vient de lui, bien mal. Je prend un morceau de toast que je me mange, je mange beaucoup plus en ce moment aussi, le stresse de tout cela je suppose. Je n'ai pas spécialement envie que l'on s'engueule. " pourquoi tu n'es pas rentré à la coloc? Pourquoi chez moi ? il faudra m'expliquer ce que tu veux un jour.. tu devrais aussi manger, ça va refroidir "
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 22:44

IAN ∞ ARIEL
I know you care, i know it's always been there.
Je me souviens de rien ou presque, y'a pas idée de se mettre dans de tels états en même idée, c'est tellement puéril, on sait tous qu'on ne règle pas ses problèmes de cette façon. Oh non, on a rien fait.. tu n'étais pas vraiment dans un état convenable Je n'ose imaginer mon état de la veille, je préfère d'ailleurs ne pas avoir de détails, elle m'explique que je me suis écroulé en quelques minutes, pourquoi chez elle, c'est un signe, en tout cas, c'est ce que me dirait Olivia et dans le fond, je sais qu'elle aurait raison. En plus elle me prépare un petit déjeuner, c'est vraiment une chef. Je m'installe sur le tabouret, je suis clairement pas dans mon assiette. Non tu ne le mérites pas, mais je fais ce que tu ferais si j'avais frappé chez toi à 3h du mat, ivre morte parce que j'avais perdu une personne importante...  Alors je lui ai dis... Je sens les larmes me monter aux yeux, je les retiens fermement, il n'est pas question que je pleure, pas comme ça en tout cas et pas ici devant elle. Je ne supporterais pas d'être vulnérable, enfin, je ne sais pas que la veille, j'étais pire que ça. Tu veux en parler ? Je me tourne vers elle. J'hoche la tête négativement en signe de réponse et ajoute oralement : Merci. Pour tout, simplement pour exister dans le fond. Pour être là aujourd'hui alors que je ne le mérite pas du tout. C'est une bonne amie alors que passer du temps avec moi la fait souffrir, elle me l'a fait comprendre. pourquoi tu n'es pas rentré à la coloc? Pourquoi chez moi ? il faudra m'expliquer ce que tu veux un jour.. tu devrais aussi manger, ça va refroidir Un jour hein ? Elle pourrait se montrer plus exigeante que ça, je n'ai pas très faim mais je fais honneur à son plat. Elle l'a préparer avec soin et ne rien manger ne serait pas très sympathique. C'est moi, je ne parle pas de ce que je ressens, je ne me confie pas sur mes sentiments, jamais, ça me met terriblement mal à l'aise. Parce que c'est toi... Je me livre de trop, elle se tourne, me regarde et je reprend : Peut être parce que tu le connaissais mieux que les autres. A vrai dire, j'étais si ivre que je ne sais pas bien pourquoi, mais j'imagine, je voulais que ce soit elle qui me console, personne d'autre. Cette réponse doit lui sembler incompréhensible et pourtant, je n'en ai pas d'autre. Tu m'en veux pas si je termine pas ?
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 23:11

now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ?


You can't expect me to be fine, I don't expect you to care. I know I said it before but all of our bridges burned down.



Je ne suis pourtant pas une grande fan des fourneaux. Plutôt des livraisons. Sinon je me débrouille pour faire ce que je fais ce matin et c'est pas mal, le matin il est rare que ce soit ce que je mange d'habitude à vrai dire. En tout cas je pense qu'il a bel et bien besoin de manger correctement après ce qu'il a vécu hier. Je le rassure en tout cas, parce qu'il ne peut pas imaginer que nous ayons pu recommencer tous les deux. Enfin bref j'aimerais qu'il m'explique aussi des choses, parce que je ne veux pas qu'on se retrouve encore dans la même situation.. lorsqu'il est parti.. on aurait dû parler seulement nous n'avons pas eu le temps, mais je crois que pour lui ce ne sera pas le bon moment. Il vient de perdre son frère.. et je peux comprendre que je ne sois pas une priorité, bah je ne l'ai jamais été. Pourquoi je serais sa priorité ? Il m'a clairement dit qu'il ne fallait rien n'attendre de lui, c'est ce que je suis en train de dire.. mais tenter de ne pas s'attacher lorsqu'il me dit des trucs comme hier soir avant qu'il ne s'endorme c'est relativement compliqué.. j'ai toujours cette petite flamme dans le coeur et une part de moi n'aimerait pas qu'elle s'éteigne comme il le faudrait pourtant. Je lui demande alors pourquoi moi, parce que j'ai besoin de savoir, j'ai besoin qu'il me dise ce qui fait la différence, si c'était un hasard ? Je ne sais pas vraiment comment m'y prendre pour que l'on puisse mettre sur le tapis notre sujet. La première réponse semble sincère, la deuxième je ne la trouve pas justifier.. " C'est Ross qui le connaissait le mieux.. Je veux croire que tu tiens quand même à moi malgré la situation.. " Je ferme un moment les yeux.. je l'incite un peu à manger. Il n'arrive pas à terminer et je ne peux rien dire parce que j'en fais autant. " Ne t'inquiète pas.. tu dois partir ? " ce qui pourrait être logique mais j'aimerais qu'il reste je crois, un peu encore, juste pour que l'on se retrouve ensemble, pas forcément besoin de mot. " Si tu as besoin de prendre une douche.. ou juste d'être là.. je suis là.. cette nuit tu voulais que je sois là.. " que je le serre contre moi.. que je lui manquais.. pourquoi je dis ça ? Je ne voulais pas tout à l'heure mais c'est dingue. Je prend les assiettes et je vide et les range dans l'évier. Je passe derrière lui, je crois que l'ambiguïté ne doit pas me gêner. Je l'enlace par le dos, mes bras pendant de chaque coté de son cou. Je l'aurais fait si on n'avait été qu'ami et je crois que c'est plus comme ça que je le vois lorsque je pose mes lèvres dans son cou légèrement, juste un bisou, rien de plus. Je me pose plein de question parce que je ne sais pas comment il va réagir, comment il le vit, il ne veut pas en parler j'ai bien l'impression. J'aimerais qu'il se livre mais ce n'est pas grave.. il doit lui falloir du temps, j'en aurais sans doute besoin si j'étais à sa place et je ne souhaite pas l'être. Est-ce que moi seule pourrais-je l'aider ? Il me faudra sans doute l'aide d'Oli ou Ross.. même si ce privilège me plait.. je dois penser aussi à lui..
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Dim 13 Juil - 23:30

IAN ∞ ARIEL
I know you care, i know it's always been there.
Je ne termine pas mon assiette, c'est un peu impoli, ma mère n'a jamais réellement toléré ça quand j'étais gamin mais je suppose que les circonstances oblige un peu de souplesse.  C'est Ross qui le connaissait le mieux.. Je veux croire que tu tiens quand même à moi malgré la situation..   Elle a raison, ce que je dis n'a pas le moindre sens, le truc, c'est que je ne sais pas du tout ce que je fous là, pourquoi je suis venu ici et pas ailleurs, j'ai des doutes sur la question évidement, c'est surement parce que je voulais que ce soit elle, qui me prenne dans ses bras, qui m'aime un peu... Encore un acte très égoiste que je peux foutre sur le compte de l'alcool, il a quand même bon dos celui là. Je devrais peut être l'appeler. Ross va être triste. C'est vrai qu'il aimait beaucoup mon frère lui aussi, on a quasiment grandit tous les trois en même temps. Ariel n'était que la quatrième roue du carrosse. Je crois bien qu'il a toujours eu un faible pour toi. Je souris, il la regardait toujours avec ces grands yeux plein d'amour. J'ai toujours trouvé ça adorable. Ariel était toujours si gentille avec lui. Tu dois partir ? je ne veux pas, pas pour le moment. Je peux rester un peu tu crois ? Culotté, oui, mais c'est plus fort que moi, j'ai besoin d'elle. Si tu as besoin de prendre une douche.. ou juste d'être là.. je suis là.. cette nuit tu voulais que je sois là.. Je voulais qu'elle soit là ? Je lui ai demandé explicitement alors ? L'alcool m'a toujours rendu très bavard, c'est pour ça qu'en général, je préfère garder le contrôle. Ce que j'ai du être chiant. Aurais je révélé d'autres facettes de ma personnalité ? Mes sentiments pour elle par exemple ? Un concept encore un peu flou pour moi. Elle se poste derrière moi avec une tendresse inouïe et elle m'enlace de ses bras, la chaleur de son corps contre le mien me fait un bien fou. Je pourrais rester comme ça, dans ses bras des heures entières et ça me suffirait. Je lui suis reconnaissant d'être là pour moi, de réussir à être mon amie malgré tout ce qui a pu se passer entre nous. Elle m'embrasse dans le cou, je sais que c'est amical, purement mais j'ai envie qu'elle aille plus loin, que ses lèvres continuent leurs chemin jusqu'à ma bouche. Je suis désolé pour l'autre soir, j'aurais pu prendre quelques secondes pour te prévenir... Tout est allé si vite. Je me tourne vers elle et ajoute : Et je crois que j'aurais bien besoin d'une douche, t'as pas un truc à moi qui traine dans le coin ?
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Lun 14 Juil - 10:09

now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ?


You can't expect me to be fine, I don't expect you to care. I know I said it before but all of our bridges burned down.


Je le sens. Enfaîte c'est comme une connexion, je le sais, je le savais surement à la seconde où j'ai constaté que c'était lui qui était à ma porte. Je le regarde arriver, une tête d'après une sacrée cuite. Je lui ai fait à manger et je l'incite à manger un peu, parce que je crois que cela lui fera un peu de bien pour se vider du reste d'alcool qu'il doit avoir. Je tente de savoir ce qui lui est passé par la tête hier soir, pourquoi être venu ici.. pourquoi ne pas m'avoir dit que son frère était mort.. Je le connaissais bien.. il a été dans ma classe avant son accident. Il était toujours ravie quand je venais je me souviens qu'il me faisait régulièrement pendant un temps des bracelets que je mettais toujours. J'en ai un d'ailleurs en ce moment au poignet.. Je le tourne nerveusement.. En y reposant.. ça me fait de la peine mais je me doute que ce n'est pas comparable à ce que Ian doit ressentir lui en ce moment. Je me veux dans un sens de ne rien pouvoir faire pour l'aider. Je ne suis pas sûre d'être la bonne personne.. mais en tout cas je ne vais pas l'incriminer maintenant pour hier.. peut-être qu'il faudra que nous en reparlions. " On préviendra Ross quand tu te sentiras près .. " On oui, parce qu'il peut le faire d'ici avec moi.. d'une certaine manière, j'étais contente qu'il soit là.. j'ai toujours eu aussi besoin de sa présence.. je me rend compte que maintenant, qu'il est si important, mais je l'avais tout le temps avec moi. Je ne me rendais pas compte.. mais maintenant c'est tellement différent. Je souris légèrement lorsqu'il m'avoue que son frère a peut-être toujours eu un faible pour moi, je trouve cela flatteur.. mais ça m'attriste aussi de ne m'en être jamais rendu compte même si je ne vois jamais rien apparemment. Je lui demande s'il doit partir.. parce qu'il ne finit pas.. apparemment c'est simplement qu'il n'a plus faim. Je ne veux pas le voir partir, pas dans cet état, pas avant que j'ai fait quelque chose pour lui. Je souris lorsqu'il me demande de rester. Je range les assiettes moi pendant ce temps. " Tu es chez toi ici, tu le sais, c'est surement pour cela que tu es venu cette nuit " Je reviens vers lui. Je me positionne derrière lui pour l'enlacer et l'embrasser dans le cou pour le réconforter comme je peux. Mes mains attrapent les siennes et entrelacent nos doigts. Je ferme les yeux un moment comme ça, c'est tellement agréable. Il s'excuse pour l'autre soir, lorsqu'il a dû partir et qu'il a claqué la porte sans que je puisse faire quoique se soit. " Je t'en ai voulu sur le coup, mais je comprend t'inquiète pas " Il se retourne vers moi pour me demander une douche et des fringues. " J'ai des fringues de Ross ou de toi, j'en sais rien enfaîte vous faîtes presque la même taille de toute façon " Je monte avec lui, je lui sors des trucs propres et une serviette. Je m'approche de lui, je prend les devant, sa chemise pleine de sang doit être difficile à retirer.. alors je le fais. Rien d'ambiguë, je le regarde avec un léger sourire. Je récupère la chemise et ses affaires sales pour pouvoir les laver.. " Je te laisse te doucher.. je ne suis pas loin. "

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Lun 14 Juil - 16:35

IAN ∞ ARIEL
I know you care, i know it's always been there.
Je ne suis pas sure qu'un jour on puisse être prêt pour cette annonce, mais de toutes façons, je devrais lui dire maximum demain puisque l'enterrement se déroulera dans deux jours. Tu es chez toi ici, tu le sais, c'est surement pour cela que tu es venu cette nuit. La raison de ma venue la veille au soir est surement bien plus poussé. Je ne replique pas, c'est la première fois qu'elle se montre douce et agréable depuis que l'on a passé une nuit ensemble, comme si elle ne m'en voulait plus, je suis conscient qu'elle cherche simplement à me préserver mais c'est si agréable. Je m'excuse, pour tant de choses, c'est vrai, ces jours ci, je me suis montré exécrable avec elle, pourquoi ? Parce que je suis paumé et que je ne comprend pas ce qui m'arrive. Je t'en ai voulu sur le coup, mais je comprend t'inquiète pas. J'ai des fringues de Ross ou de toi, j'en sais rien enfaîte vous faîtes presque la même taille de toute façon. On monte ensemble. Elle anticipe tout mes besoins, j'ai l'impression de revenir en enfance, bientôt elle va venir avec moi pour me savonner, je dois avouer que ça, ça me plairait assez. Je sors de mes pensées alors qu'elle me file un truc à enfiler, elle embarque la chemise en sang, impossible que je la remette un jour celle là, c'est pourtant l'une de mes préférés. Je te laisse te doucher.. je ne suis pas loin.. Je le regarde. Merci. Oh oui, réellement. Je secoue la tête, la regarde s'éloigner et je file sous la douche. Ca fait un bien fou. J'y reste un sacré bout de temps, j'en avais besoin je crois. Je n'arrive pas à me vider l'esprit, il est constamment occupé avec des souvenirs de mon frère. Je finis par en sortir, j'enfile le tee shirt un brin trop petit pour moi qui se transforme en truc assez moulant, le jean et je redescend l'escalier.  Elle est installée dans le canapé, je lui prend une cigarette et je me cale à côté d'elle. Comme la coloc', son appartement est fumeur. Mon regard est rivé sur elle, elle est belle, sa gentillesse ne m'a jamais autant séduit qu'a cet instant. J'avale difficilement ma salive puis je tourne mon regard sur la télé, j'ai envie d'elle, cette fois, pas par colère. Ma main se pose délicatement sur la sienne, je ne sais pas trop où cela va nous mener, je sais juste que quand je suis avec elle, je suis bien.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Lun 14 Juil - 18:21

now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ?


You can't expect me to be fine, I don't expect you to care. I know I said it before but all of our bridges burned down.


Je ne peux pas me montrer dure avec lui, pas dans ce genre de moment. Si on est toujours amis, c'est le moment de le montrer que je suis là pour lui que je ne le laisserais pas.. que moi je fais la différence, bien que je doute que Ross le laisse un jour. En tout cas la mort de son frère m'attriste, surement pas autant que lui.. je ne sais pas vraiment comment il va surmonter cette épreuve, ce que je sais c'est qu'il va falloir qu'il soit entouré. Je vais tâcher de le faire autant que je peux. L'aider. Il veut aller prendre une douche. On monte et je lui passe des affaires de mon frère. Je retire moi-même la chemise pleine de sang parce que je peux imaginer que c'est compliqué pour lui de le faire. Je songe à la laver.. on verra, je la descend pendant qu'il se douche dans la buanderie. Il prend son temps, ce que je conçois parfaitement. Je descend en bas en attendant je fais la vaisselle et je m'installe devant la télé avec un manuscrit que je finis par poser sur la table basse parce que je n'ai pas vraiment la tête à bosser pour le moment. Je regarde d'ailleurs sans trop regarder une émission, je suis plutôt ailleurs avec ma clope. Il me rejoint et m'en pique une, je le regarde s'installer avant de reprendre mon activité pour ne pas qu'il pense que je suis un peu obsédée par lui. Je finis ma clope que je mets dans le cendrier.. Je reprend ma place, les pieds sur le canapé.. et je sens la main de Ian glisser dans le mienne.. Je frissonne.. doucement je serre celle-ci.. j'ose tourner ma tête pour croiser son regard qui fond sur moi.. Je le laisse poser sa clope.. On fait quoi ? Encore une fois ? Non.. si ? Qu'est-ce que l'on veut ? Je déglutis.. on ne s'embrasse pas, on ne fait rien de mal.. Je l'attire juste sur moi, j'enfouis mon visage dans son cou.. son odeur est un peu différente mais elle reste réconfortante.. Je l'enlace et je le serre. Juste l'un contre l'autre.. Comme nous savons que cette relation n'est pas possible, qu'elle n'est pas envisageable pour un tas de raisons.. on profite dans la mesure du possible. Je ferme les yeux. " S'il te plait.. ne bouge plus.. serre moi, serre moi contre toi. " Je tremble presque.. c'est tellement agréable. Je ne voudrais plus bouger, être juste là.. dans ses bras, juste ici, nous deux, dans un petit monde à part.. sans la bande.. sans personne. C'est d'ailleurs comme ça que l'on pourrait fonctionner.. juste nous et les autres ne sont pas obligés de savoir.. seulement je ne suis pas en couple, je suis rien, je profite d'un ami qui est mal, ne devrais-je pas avoir honte ? Je me sens un peu mal.. mais c'est comme ça..

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   Lun 14 Juil - 19:14

IAN ∞ ARIEL
I know you care, i know it's always been there.
Me voilà revenir un peu à moi, mon visage n'est pas moins tiré, mes traits sont stricts, je suis pâle. J'ai l'air d'un cadavre, mon reflet dans le miroir me laisse perplexe, mais c'est toujours mieux que la veille avant cette nuit de sommeil. Je n'ai plus de sang sur moi. En prenant ma douche, je retire une couche de crasse impressionante. Je viens vers mon "amie" et m'installe près d'elle avant de lui prendre la main délicatement. Moi qui pensais me faire jeter, elle m'attire à elle, je pense un instant qu'elle va m'embrasser. J'en ai envie, je la laisserai me dominer de cette façon, parce que je suis incapable de lui dire non, elle me demanderait la lune que je déploierais des capacités surhumaines pour la lui décrocher. Pas ensemble mais pourtant si proches, dans cette bulle que l'on a réussi à créer. S'il te plait.. ne bouge plus.. serre moi, serre moi contre toi. Avec grand plaisir, je la serre contre moi, si fort qu'elle ne pourrait même pas s'échapper de cette emprise que j'ai sur elle. Je m'approche un peu plus, et je pose mes lèvres sur les siennes, les yeux fermés, je profite de ce moment. Si elle me le reproche, je pourrai peut être plaider le mal être, si je m'embrouille, c'est parce que je suis chamboulé par les événements récents, mais dans le fond, ce serait mentir, si je le fais, c'est parce que j'en meurs d'envie. Je m'arrête et recule un peu, toujours ma main dans la sienne et je le regarde, je ne sais pas bien comment elle va le prendre, ce qu'elle veut de moi. Je me doute qu'elle veut plus que ce je peux lui offrir, je suis d'un égoïsme pur, c'est dur pour moi d'être si frustrant mais c'est plus fort que moi. C'est vrai, soyons réalistes, l'amour, c'est pour les rêveur, dans la réalité, il y a toujours quelque chose qui vient fausser l'équation. Et on finit par souffrir, beaucoup, trop pour que ce soit vivable. Elle, elle peut démolir, me dévorer tout cru si je lui en laisse l'opportunité, dans le fond, je suis juste complètement flippé. Et puis, elle mérite surement mieux qu'un gars de 30ans, un peu paumé, incapable de lui dire je t'aime. On vient de partager un baiser, bien moins sauvage que la dernière fois, doux, tendre mais toujours aussi plaisant.
code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)   

Revenir en haut Aller en bas
 

now we're in a tough spot, do you wanna fight for us, or do you wanna bail ? (Ariel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Spot ♦ Solitaire [LIBRE]
» spot en ardeche
» y a des spot cool près de Troyes?
» English can be weird. It can be understood through tough torough thought, though - Pv Céleste
» China, Taiwan and the Haitian Earthquake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LEWISBURG :: Downtown :: LONG JAZZ CLUB-