AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
n'hésitez pas à nous soutenir en cliquant sur le top-site ou en laissant un petit mot sur bazzart.
le forum ouvre de nouveau ses portes ! n'hésitez pas à nous rejoindre, plein de scénarios sont à votre disposition.

Partagez | .
 

 - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Ven 11 Juil - 15:06


✰✰✰
Les jambes de femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie
l'Homme qui aimait les femmes ~ François Truffaut.


ABIGAIL NORA STROKES


≈ surnom: Abby. ≈ age: vingt huit≈ études/métier: serveuse et indic. Juste de quoi saupoudrer sa banale existence d'un peu de folie. ≈ statut civil: célibataire.    ≈ lieu de naissance: Lewisburg. ≈ nationalité: Américaine. ≈ orientation sexuelle:hétérosexuelle[/u].  ≈ depuis combien de temps vis-tu à lewisburg ? Depuis toujours. Elle est une amante fidèle si l'on oublie son écart d'un an à Barcelone. ≈ famille: Abigail n'a jamais connu son père. Il meurt 1 an après sa naissance laissant 6 gosses aux bons soins d'une femme sans emploi.  Sa mère a récemment quitté Lewisburg au bras d'une récente conquête, et malgré l'aversion d'Abby pour le téléphone, elles parviennent à rester en contact. Elle a 5 frères plus âgés, partis et restés en Europe. ≈ quel genre de voisin es-tu ? Discrète et toujours prête à rendre service. La voisine idéale, au moins pour le moment. ≈ statut social: Modeste. ≈ aspirations de vie: De l'action et un peu de folie peut-être ≈ qualités et défauts: aimante - rancunière - généreuse - timide - futée - menteuse - curieuse - froide au 1er abord - douce - influençable  ≈ le massacre du jeudi 18 avril 1996: La mémoire vous joue parfois de drôles de tours et Abigail n'a aucun souvenirs de ce jeudi là. Elle aurait séché car sa mère ne se serait exceptionnellement pas réveillée. Elle a ainsi eu "beaucoup de chance" comme on a jamais cessé de lui répéter. ≈ groupe: a new life. ≈ avatar: Natalie Portman. ≈ crédits: fynatalieportman.

✰  we're all pretty bizarre, that's all.
elle a très peu d'amis - en fait elle dit qu'elle n'en a pas du tout - elle connaît pourtant beaucoup de monde du fait de son travail de serveuse - elle apprécie beaucoup celui-ci malgré le salaire de misère - sauf peut-être son patron qui lui fait des avances peu subtiles - elle s'attache vite et puis elle est déçue - elle lit beaucoup, essaie désespérément de se forger une culture classique afin de compenser l'absence d'études - elle joue très bien du piano - son père était pianiste lui-même, mais elle affirmera que cela n'a jamais été un moyen pour elle de se rapprocher de lui - il est mort quand elle avait 1 an et elle ne vit pas son absence comme une douleur ou un handicap - elle n'a jamais été aussi proche de sa mère que depuis que celle-ci s'est envolée pour le Canada, il y a déjà 5 ans - elle a connu deux hommes dans sa vie : deux frères - elle a elle même 5 frères qu'elle admire beaucoup - elle a une grande admiration pour tous les hommes qui l'entourent - elle fume une cigarette par jour, vestige de son adolescence - elle boit mais si rarement qu'elle tient très mal l'alcool - elle parle couramment anglais, espagnol et russe

prénom/pseudo: juliette. âge: 18 ans.  où as-tu connu LIA: pub rpg design me semble t-il.  fréquence de connexion: env 5j/7 : plus pendant les vacances et moins pendant les exams. c'est votre dernier mot ?   


Code:
<pris>◈ Natalie Portman</pris> - [i]Abigail N. Strokes[/i]


Dernière édition par Abigail N. Strokes le Lun 14 Juil - 14:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Ven 11 Juil - 15:07

✰ sweetie, you couldn't ignore me if you tried.

« Attends moi ! Abigail ! ». Il cria mon prénom qui me parvint comme un murmure. J'étais déjà bien enfoncée dans la foule. Je me faufilais avec aisance entre les buveurs et les badauds, ce qu'il n'avait jamais su faire. Je devais toujours l'attendre, mais pas aujourd'hui. On me regardait passer, l'air stupéfait et amusé. Il est vrai que je devrais offrir un spectacle ridicule avec ma robe blanche toute neuve, les cheveux soigneusement arrangés en chignon et mon maquillage ruiné par les larmes. Je ne pleurais pas souvent pourtant mais les ruptures avaient cet effet là sur moi. Pourtant je ne l'avais pas aimé, mais j'avais aimé notre histoire.

Barcelone, 21 ans

L'aéroport sentait la chaleur : un mélange de métal chaud et de transpiration. Cela sentait les vacances. Je tirais ma valise en direction de la porte coulissante qui s'ouvrit sans un bruit sur un soleil éclatant. La chaleur était celle d'un mois d'août espagnol, quelque chose entre l'insupportable et la mort. Sans exagération. Le bus qui arriva pour le centre ville était déjà bondé et j'eus l'impression de vivre un grand moment de mon séjour en me collant aux hommes dégoulinants de sueur en habit de travail. Après ce qui me sembla une éternité, je pu m'extraire du bus.
La chambre choisie depuis les Etats-Unis pour y vivre un an était exceptionnellement grande et sale. Les murs étaient couverts d'un papier peint jaunis, marron par endroit qui sentait fort la cigarette. Un instant je fus prise de l'envie de retourner prendre un avion dans l'autre sens, vers ma chambre blanche et propre de Lewisburg. Mais l'idée de donner raison à mes frères qui me croyaient incapable de cette année à l'étranger, moi si casanière, m'empêcha de m'enfuir.
Une fois la propriétaire partie, après cinq fois plus de formules de politesse qu'il est possible d'en supporter, je m'allongeais sur le lit. J'avais à peine fermé les yeux que deux grands coups sur la porte me réveillèrent dans un sursaut. La porte s'ouvrit sur un jeune homme tout sourire et bermuda.
« Hola vecina ! Bienvenido en Barcelona ! ». Son accent british perçait tellement dans son espagnol maladroit que, malgré la fatigue, je souris. Je me contentais de le saluer. Un silence s'ensuivit et nous eûmes ainsi le loisir de nous observer : il était grand et blond, un visage un peu rond mais les traits fins. Il semblait très à l'aise. « Américaine alors ! C'est drôle, tu as une tête à être bien d'autres choses ». Sur le moment cette phrase me sembla un peu étrange, entre le flirt et la moquerie. Il était pourtant tout ce qu'il y a de plus sérieux. « Je peux entrer ? Voir si ta chambre est aussi terrible que la mienne ? ». Je ne pris pas la peine de résister et le laissais passer. Nous échangeâmes quelques politesses jusqu'à ce qu'il – Harry - se mette à me parler de sa famille, de la raison de sa venue – fuir une amourette à la fin désastreuse – et de sa difficulté à s'intégrer ici, lui si étranger aux mœurs locales Il était content que je sois là. Après ce long monologue il m'invita à l'imiter. Je ne parle pas beaucoup de moi et cela était déjà vrai à l'époque. Pourtant je n'avais rien à cacher : j'étais venue ici travailler et changer d'air. Je ne fuyais personne, sinon moi-même.
« Oh rien de bien intéressant ! Je suis venue ici commencer comme serveuse. Il semble que ce soit la ville idéale pour apprendre à faire des cocktails ».
Il sourit. «  Tu as raison ! D'ailleurs, ton apprentissage commence tout de suite avec moi ! Allez, je t'emmène boire la meilleure sangria de la ville ! ».
Après ses confidences, je ne pouvais pas refuser. Je savais vers quoi nous menait tout ce cinéma et je choisis de me laisser porter.
Cette année là je bus tellement de sangria que je ne peux plus en voir sans avoir a tête qui tourne. Ma relation avec Harry fût la première histoire sérieuse que je connus et elle devint le modèle de toute celles que je vivrai par la suite.

Lewisburg, 28 ans

En regardant cette année à Barcelone, je me rend compte rien n'a vraiment changé depuis. Je suis encore au lendemain d'une histoire longue de deux ans. Edgar était douceur et politesse mais il avait trop pris de place dans ma vie. Soudain, j'avais pris peur et ne trouvant pas les mots pour lui dire, je lui avais juste ordonné de partir. Peut-être était-ce cela ma grande faille : les hommes. En avais-je aimé au moins un ?
« Hé poupée, un whisky coca. Pas trop chargé, hein ? C'est la qualité, pas la quantité qui compte ! ». Un grand rire gras suivit cette blague douteuse. Je laissais couler, comme toujours. Au début je prenais la peine de répondre mais cela finissait toujours par des complications. Ah tiens, ce mot me rappelle que mon patron apprécie beaucoup cette capacité à fuir devant les problèmes. C'est bien lui qui me répétait encore hier, alors que débraillée je me sauvais de sa piaule, «  ce qui est bien avec toi Abby c'est qu'il n'y a pas de complications ».
Perdue dans mes pensées, je ne le vois pas s'installer au comptoir et, en levant la tête sur son visage, je sursaute. Ezra Swethenam. Il me sourit et je lui répond timidement. En déposant son plat sur le comptoir, j'effleure sa main du bout des doigts et je le vois me rendre un regard séducteur sous ses cils. Je sens son regard sur moi lorsque je sers les autres clients : il a quelque chose à me demander. Je travaille pour lui, comme indic, mais là je n'ai rien. Je vois déjà son regard s'obscurcir. Cette affaire le prend aux tripes et je sais qu'il n'a rien. Je me sens si proche de lui parfois, que je ressens cette peine, cette peur et cette soif de savoir qui l'emporte sur tout.



Dernière édition par Abigail N. Strokes le Lun 14 Juil - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Ven 11 Juil - 15:10

ma abby  I love you    bienvenue parmi nous et merci d'avoir pris mon lien, avec la belle portman   
si tu as la moindre question, le staff est à ta disposition   j'ai hâte de voir ce que ça va donner   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Ven 11 Juil - 15:32

Bienvenue ici   
Bon courage pour ta fiche, Natalie est un super choix !   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Ven 11 Juil - 15:42

Ezra : merci à toi pour ce personnage    haha moi aussi j'ai hâte
Fauve : ton nom    merci bien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Ven 11 Juil - 18:18

Natalie   
Bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Ven 11 Juil - 22:44

la sublime natalie.
bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Ven 11 Juil - 22:55

Natalie

Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Sam 12 Juil - 1:01

Merci à vous, zêtes tous trop beaux  

Sophia Bush    
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Sam 12 Juil - 1:29

bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Sam 12 Juil - 7:37

bienvenue et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Sam 12 Juil - 10:42

Merci à vous deux   
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Sam 12 Juil - 18:07

Bienvenuuuue parmi nous avec un peu de retard Arrow Ton avatar   
Si tu as besoin surtout n'hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Dim 13 Juil - 14:21

Welcome !!!

Bon courage pour ta fiche !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Dim 13 Juil - 17:27

Bienvenue parmi nous   
Choix d'avatar parfait I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Lun 14 Juil - 14:40

Madison : Merci, très bel avatar aussi    (que je ne connais pas cependant --')
Adriel : Max Irons     et merci !
Irene : l'ensemble de ton pseudo est sublime + Phoebe Tonkin    merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   Lun 14 Juil - 17:18

c'est absolument parfait ! j'ai adoré le fait qu'elle passe un an en espagne, je sais pas, je trouve ça original   le personnage est fort sympathique, j'ai hâte de rp avec toi je te conseille de jeter un coup d'oeil au guide pour savoir quoi faire maintenant que tu es validée   bon jeu parmi nous cutie, et merci encore d'avoir pris ma abby  I love you 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: - D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)   

Revenir en haut Aller en bas
 

- D’où venez-vous comme ça ? - Du singe si on en croit les démocrates (abby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Venez vous amuser avec moi !!
» D'où venez vous???
» Bagarre au réfectoire [Libre, venez vous défouler !]
» Excursion de chasse [PL : Venez-vous joindre quand vous voulez!]
» L'eau est bonne, vous venez vous baigner ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: THEN I'LL RAISE YOU LIKE A PHOENIX :: They will be born :: Welcome to Lewisburg-